Jack Steinberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jack Steinberger
Jack-Steinberger-2008.JPG

Jack Steinberger en 2008.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Membre de
Académie des Lyncéens, Académie des sciences et des humanités de Heidelberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre d'Erdős
5Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Jack Steinberger, né le à Bad Kissingen en Bavière (Allemagne), est un physicien suisse et américain. Lui, Melvin Schwartz et Leon Lederman sont colauréats du prix Nobel de physique de 1988 pour leurs travaux sur les neutrinos[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Steinberger avait quitté son Allemagne natale à l'âge de 13 ans à cause de la montée de l'antisémitisme du parti nazi, alors en expansion. Il émigra aux États-Unis où il vécut de nombreuses années avant de s'installer en Suisse pour travailler au CERN. Il est naturalisé suisse en 2000.

Il codécouvrit le neutrino muonique. Steinberger, Melvin Schwartz et Leon Lederman reçurent conjointement le prix Nobel de physique en 1988 « pour la méthode du faisceau de neutrinos et la démonstration de la structure en doublet des leptons grâce à la découverte du neutrino muonique[1] ». Il a remis le montant en argent associé à sa portion du prix Nobel à la New Trier High School où il avait été élève.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for the neutrino beam method and the demonstration of the doublet structure of the leptons through the discovery of the muon neutrino » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1988 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 25 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]