Hans Daniel Jensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Johannes Hans Daniel Jensen, né le à Hambourg et mort le à Heidelberg, est un physicien allemand. Jensen et Maria Goeppert-Mayer sont colauréats d'une moitié du prix Nobel de physique de 1963 (L'autre moitié a été remise à Eugene Wigner) « pour leurs découvertes à propos de la structure en couches du noyau [atomique][1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, il participe au « Projet Uranium » lancé en 1939 par le régime nazi, quelques mois après la découverte de la fission nucléaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their discoveries concerning nuclear shell structure » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1963 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 17 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]