Championnat de France de rugby à XV 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Top 14 2018-2019
Description de l'image Logo Top14 2012.jpg.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) LNR
Édition 120e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date au
Nations France
Participants 14 équipes
Site(s) Finale : stade de France, Saint-Denis
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Pro D2 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Castres olympique
Promu(s) en début de saison USA Perpignan
FC Grenoble
Vainqueur Stade toulousain (20)
Finaliste ASM Clermont Auvergne
Demi-finalistes Stade rochelais
Lyon OU
Relégué(s) USA Perpignan
FC Grenoble
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : France Virimi Vakatawa (13 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : France Thomas Ramos (257 points)

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV 2018-2019 ou Top 14 2018-2019 est la 120e édition du championnat de France de rugby à XV. Elle oppose les quatorze meilleures équipes de rugby à XV françaises. Le Stade toulousain domine la saison régulière et se qualifie également pour la finale le au Stade de France. En s'imposant 24-18 face à l'ASM Clermont Auvergne, les Rouge et Noirs remportent le vingtième Bouclier de Brennus de leur histoire, sept ans après celui gagné en 2012.

Participants[modifier | modifier le code]

Changements en début de saison[modifier | modifier le code]

À la suite de la saison 2017-2018, deux équipes sont reléguées en Pro D2 : le Club athlétique Brive Corrèze Limousin qui a terminé à la dernière place du Top 14 et l'Union sportive Oyonnax rugby qui a perdu le match de barrage.

Pour les remplacer deux équipes montent de Pro D2 : l'Union sportive arlequins perpignanais vainqueur du championnat de deuxième division et le Football Club de Grenoble rugby qui a battu Oyonnax en match de barrage.

Présentation des participants[modifier | modifier le code]


Club Dernière montée Budget prévisionnel
2018-19 en M€ [1]
Classement
en 2017-2018
Entraîneur(s) Stade Capacité
SU Agen 2017 13,8 11e Drapeau : France Philippe Sella
Drapeau : France Stéphane Prosper
Drapeau : Argentine Mauricio Reggiardo
Stade Armandie (Agen) 14 042
Union Bordeaux Bègles 2011 23 10e Drapeau : Angleterre Rory Teague
Drapeau : Angleterre Luke Narraway
Drapeau : Angleterre Joe Worsley
Drapeau : France Jean-Baptiste Poux
Drapeau : Australie Brock James
Stade Chaban-Delmas (Bordeaux) 34 694
Castres olympique 1989 23,7 6e Drapeau : France Christophe Urios
Drapeau : Angleterre Joe El Abd
Drapeau : France Frédéric Charrier
Stade Pierre-Fabre (Castres) 12 500
ASM Clermont 1925 32,5 9e Drapeau : France Franck Azéma
Drapeau : France Bernard Goutta
Drapeau : France Didier Bès
Drapeau : France Xavier Sadourny
Stade Marcel-Michelin (Clermont-Ferrand) 19 022
FC Grenoble 2018 18 2e (Pro D2) Drapeau : France Stéphane Glas
Drapeau : Afrique du Sud Dewald Senekal
Stade des Alpes (Grenoble) 20 068
Lyon OU 2016 29,8 5e Drapeau : France Pierre Mignoni
Drapeau : France Karim Ghezal
Drapeau : Nouvelle-Zélande Kendrick Lynn
Drapeau : France David Attoub
Matmut Stadium Gerland (Lyon) 16 000[2]
24 000
Montpellier HR 2003 27 1re Drapeau : Nouvelle-Zélande Vern Cotter
Drapeau : Écosse Nathan Hines
Drapeau : Angleterre Alex King
GGL Stadium (Montpellier) 15 697
Stade français 1997 34 12e Drapeau : Afrique du Sud Heyneke Meyer
Drapeau : France Pieter de Villiers
Drapeau : Irlande Paul O'Connell
Drapeau : Irlande Mike Prendergast
Drapeau : Afrique du Sud John McFarland
Stade Jean-Bouin (Paris) 20 000[3]
Section paloise 2015 25 8e Drapeau : Nouvelle-Zélande Simon Mannix
Drapeau : Nouvelle-Zélande Carl Hayman
Drapeau : France Nicolas Godignon
Drapeau : France Frédéric Manca
Stade du Hameau (Pau) 18 324
USA Perpignan 2018 16 1er (Pro D2) Drapeau : France Christian Lanta
Drapeau : Angleterre Perry Freshwater
Drapeau : France Patrick Arlettaz
Stade Aimé-Giral (Perpignan) 14 593
Racing 92 2009 24 2e Drapeau : France Laurent Travers
Drapeau : France Laurent Labit
Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Masoe
Paris La Défense Arena (Nanterre) 32 000
Stade rochelais 2014 25,6 7e Drapeau : Nouvelle-Zélande Jono Gibbes
Drapeau : France Grégory Patat
Drapeau : France Xavier Garbajosa
Drapeau : Géorgie Akvsenti Giorgadze
Stade Marcel-Deflandre (La Rochelle) 16 000
RC Toulon 2008 30 4e Drapeau : France Patrice Collazo
Drapeau : Argentine Juan Martín Fernández Lobbe
Drapeau : France Sébastien Tillous-Borde
Stade Mayol (Toulon) 18 200
Stade toulousain 1907 32 3e Drapeau : France Ugo Mola
Drapeau : France Régis Sonnes
Drapeau : France William Servat
Drapeau : France Jean Bouilhou
Drapeau : France Clément Poitrenaud
Drapeau : France Laurent Thuéry
Stade Ernest-Wallon (Toulouse) 19 500

Résumé des résultats[modifier | modifier le code]

Classement de la phase régulière[modifier | modifier le code]

25 mai 2019

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Stade toulousain 26 21 2 3 9 1 820 508 312 98
2 ASM Clermont 26 16 3 7 9 4 828 535 293 83
3 Lyon OU 26 17 1 8 7 1 683 525 158 78
4 Racing 92 26 15 1 10 8 4 750 563 187 74
5 Stade rochelais 26 16 0 10 6 1 719 616 103 71
6 Montpellier HR 26 14 1 11 6 6 659 546 113 70
7 Castres olympique (T) 26 15 0 11 4 5 508 499 9 69
8 Stade français Paris 26 14 0 12 4 4 583 579 4 64
9 RC Toulon 26 12 0 14 6 3 572 542 30 57
10 Union Bordeaux Bègles 26 12 1 13 4 3 618 711 -93 57
11 Section paloise 26 9 0 17 2 5 501 763 -262 43
12 SU Agen 26 8 1 17 0 4 431 654 -223 38
13 FC Grenoble (P) 26 5 2 19 0 5 448 691 -243 29
14 USA Perpignan (P) 26 2 0 24 0 4 433 821 -388 12
Qualification pour les demi-finales (no 1, no 2) et pour la Coupe d'Europe 2019-2020.
Qualification pour les barrages (no 3, no 4, no 5, no 6) et pour la Coupe d'Europe 2019-2020.
Qualification pour la Challenge Cup 2019-2020.
Barrage face au finaliste de Pro D2 (no 13).
Relégué en Pro D2 pour la saison 2019-2020 (no 14).
T : tenant du titre 2018 • P : promu 2018

Attribution des points[4] : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 3 essais de plus que l'adversaire ; défensif : défaite par 5 points d'écart ou moins).

Tableau final[modifier | modifier le code]

Barrages Demi-finales Finale
  au Stade Yves-du-Manoir, Colombes     au Matmut Atlantique, Bordeaux       au Stade de France, Saint-Denis
 [1] Stade toulousain  20
 [4] Racing 92  13
 [5] Stade rochelais  6  
 [5] Stade rochelais  19  
  au Matmut Atlantique, Bordeaux  [1] Stade toulousain  24
  au Matmut Stadium Gerland, Lyon
   [2] ASM Clermont  18
 [3] Lyon OU  21
 [2] ASM Clermont  33  
 [6] Montpellier HR  16  
 [3] Lyon OU  13  

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs AGE UBB CAS CLE GRE LOU MHR SFR PAU PER RAC ROC RCT TOU
SU Agen 22-17 10-17 13-28 9-9 25-15 15-18 6-19 25-28 25-23 3-35 19-7 19-10 20-27
Bordeaux-Bègles 25-17 12-16 23-19 47-31 35-13 9-9 26-12 41-19 31-22 40-7 34-22 36-25 36-43
Castres olympique 13-16 13-32 24-16 29-13 19-16 9-12 9-14 37-10 36-17 18-9 25-11 16-25 20-21
ASM Clermont 67-23 40-20 41-6 52-17 31-11 27-28 42-20 27-14 35-13 31-31 44-19 28-8 20-20
FC Grenoble 11-29 28-25 6-16 27-27 23-24 17-16 21-17 21-24 31-22 16-34 21-28 19-18 20-23
Lyon OU 52-20 34-10 15-23 19-13 34-6 55-13 41-6 30-10 47-9 32-11 29-19 42-33 16-16
Montpellier HR 33-17 37-10 20-25 23-28 47-12 14-25 42-25 41-13 10-28 13-27 36-14 29-17 66-15
Stade français 25-22 20-8 32-16 25-41 23-20 13-24 25-20 31-17 27-8 16-17 12-14 37-10 9-28
Section paloise 27-17 40-23 9-14 23-27 22-0 24-27 14-25 13-25 12-9 29-27 23-28 20-10 13-15
USA Perpignan 13-20 11-22 12-16 16-37 22-16 16-22 20-23 15-46 24-30 14-52 29-49 11-24 18-36
Racing 92 59-7 45-27 27-11 17-40 24-23 13-19 26-25 23-27 48-28 64-28 50-14 22-13 29-34
Stade rochelais 33-29 81-12 53-27 16-12 28-21 30-13 27-25 14-27 71-21 37-10 16-11 30-21 19-23
RC Toulon 33-3 45-17 28-27 32-11 22-3 40-7 18-21 33-30 38-11 26-16 9-25 9-13 25-10
Stade toulousain 10-0 40-0 22-26 47-44 29-16 53-21 27-14 49-20 83-6 47-7 30-17 33-26 39-0


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détails des résultats[modifier | modifier le code]

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de cinq points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.


Leader par journée[modifier | modifier le code]

Stade toulousainASM Clermont Auvergne

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

Union sportive arlequins perpignanaiseRugby club toulonnaisSporting union Agen Lot-et-Garonne

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Agen 14 10 12 9 12 12 13 12 13 13 12 13 13 13 13 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12
Bordeaux-Bègles 3 6 8 10 9 7 8 5 8 7 6 5 4 7 5 5 5 6 4 6 6 6 8 9 9 10
Castres 6 3 5 3 5 4 5 9 7 6 7 6 9 8 8 8 7 5 3 5 5 5 4 5 5 7
Clermont 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Grenoble 10 12 13 13 13 13 11 11 11 11 13 12 11 12 12 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13
Lyon 8 11 9 5 7 5 3 5 4 8 4 7 5 5 4 4 3 3 5 3 3 3 3 3 3 3
Montpellier 9 5 7 11 8 6 4 7 9 9 9 9 8 9 9 9 9 9 9 9 9 9 7 7 6 6
Paris 2 2 4 2 2 2 2 2 3 5 8 6 7 4 6 6 6 8 8 8 7 8 9 8 8 8
Pau 12 8 6 8 10 10 10 10 10 10 11 11 12 10 10 10 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11
Perpignan 13 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14
Racing 92 4 7 2 6 3 3 7 4 5 3 5 4 6 6 7 7 8 7 6 4 4 4 5 6 4 4
La Rochelle 5 9 10 7 6 9 9 8 6 4 3 3 3 3 3 3 4 4 7 7 8 7 6 4 7 5
Toulon 11 14 11 12 11 11 12 13 12 12 10 10 10 11 11 11 10 10 10 10 10 10 10 10 10 9
Toulouse 7 4 3 4 4 8 6 3 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

État de forme des équipes[modifier | modifier le code]

Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Agen P G P G P P P N P P G P P P P G G P G P P P G G P P
Bordeaux-Bègles G P N P G G P G P G G G G P G P G P G P G P P P P P
Castres G G P G P G P P G G P P P G G G G G G P G G P P G P
Clermont G G G G P G P G N G G N G G P G P G G G N P G G P P
Grenoble P P P P G P G N N P P G P P P P P P P P G G P P P P
Lyon N P G G P G G P G P G P G G G G G P P G G G P G G G
Montpellier P G N P G G G P P G P P G P P P P G G G G P G G G G
Paris G G P G G P G G P P P G G G P P G P P G P G P G P G
Pau P G G P P G G P P P P P P G G P P G P P P P G P G P
Perpignan P P P P P P P P P P P P P P P G P P P G P P P P P P
Racing 92 G P G P G G P G G G P G P G P P P G G G N G P P G G
La Rochelle G P P G G P G G G G G G G P G G P P P P P G G G P G
Toulon P P G P G P P P G P G G P P G P G G P P G P G P G G
Toulouse N G G G P P G G G G G N G G G G G G G G P G G G G G

Séries de la saison

  • Séries de victoires : 8 (Toulouse)
  • Séries de matchs sans défaite : 14 (Toulouse)
  • Séries de défaites : 15 (Perpignan)
  • Séries de matchs sans victoire : 15 (Perpignan)

Phase finale[modifier | modifier le code]

Barrages[modifier | modifier le code]

Vendredi
21 h 00
Racing 92 13 - 19
(3 - 12)
Stade rochelais Stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes
11 498 spectateurs
Arbitre : Mathieu Raynal
Essai(s) : 1 Nakarawa (67e)
Transformation(s) : 1 Iribaren (67e)
Pénalité(s) : 2 Machenaud (40e), Iribaren (73e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Chavancy (37e)
Essai(s) : 1 Retière (52e)
Transformation(s) : 1 West (52e)
Pénalité(s) : 4 West (11e, 16e, 30e, 38e)
Composition des équipes

Titulaires
Simon Zebo 15
Remplacé après 71 minutes 71e Teddy Thomas 14
marqué à la 67 minute 67e
Remplacé après 64 minutes 64e Virimi Vakatawa 13
Henry Chavancy 12
Louis Dupichot 11
Remplacé après 66 minutes 66e Modèle:Sub88on Finn Russell 10
Remplacé après 57 minutes 57e Maxime Machenaud (cap.) 9
Remplacé après 42 minutes 42e Entré après 50 minutes 50e  Remplacé après 57 minutes 57e Entré après 77 minutes 77e  Fabien Sanconnie 8
Baptiste Chouzenoux 7
Remplacé après 77 minutes 77e Wenceslas Lauret 6
Remplacé après 50 minutes 50e Entré après 64 minutes 64e  Boris Palu 5
Remplacé après 64 minutes 64e Dominic Bird 4
Remplacé après 50 minutes 50e Entré après 77 minutes 77e  Ben Tameifuna 3
Remplacé après 64 minutes 64e Camille Chat 2
Remplacé après 50 minutes 50e Entré après 77 minutes 77e  Guram Gogichashvili 1
Remplaçants
Entré après 64 minutes 64e  Ole Avei 16
Entré après 50 minutes 50e  Remplacé après 77 minutes 77e Eddy Ben Arous 17
Entré après 50 minutes 50e  Leone Nakarawa 18
Entré après 42 minutes 42e  Remplacé après 50 minutes 50e Entré après 57 minutes 57e  Antonie Claassen 19
Entré après 57 minutes 57e  Teddy Iribaren 20
Entré après 66 minutes 66e  Ben Volavola 21
Entré après 64 minutes 64e  Olivier Klemenczak 22
Entré après 50 minutes 50e  Remplacé après 77 minutes 77e Cedate Gomes Sa 23
Entraîneur
Laurent Labit
Laurent Travers

Titulaires
15 Kini Murimurivalu
14 marqué à la 52 minute 52e
Arthur Retière
13 Remplacé après 71 minutes 71e Jérémy Sinzelle
12 Remplacé après 54 minutes 54e Entré après 71 minutes 71e  Geoffrey Doumayrou
11 Vincent Rattez
10 Ihaia West
9 Remplacé après 68 minutes 68e Tawera Kerr-Barlow
8 Remplacé après 68 minutes 68e Grégory Alldritt
7 Kevin Gourdon
6 Wiaan Liebenberg
5 Remplacé après 49 minutes 49e Thomas Jolmès
4 (cap.) Romain Sazy
3 Remplacé après 49 minutes 49e Uini Atonio
2 Remplacé après 49 minutes 49e Entré après 60 minutes 60e  Remplacé après 69 minutes 69e Jean-Charles Orioli
1 Remplacé après 71 minutes 71e Dany Priso
Remplaçants
16 Entré après 49 minutes 49e  Remplacé après 60 minutes 60e Remplacé après 69 minutes 69e Pierre Bourgarit
17 Entré après 71 minutes 71e  Mike Corbel
18 Entré après 49 minutes 49e  Mathieu Tanguy
19 Entré après 68 minutes 68e  Victor Vito
20 Maxime Lafage
21 Entré après 54 minutes 54e  Pierre Aguillon
22 Entré après 68 minutes 68e  Marc Andreu
23 Entré après 49 minutes 49e  Arthur Joly
Entraîneur
Jono Gibbes
Xavier Garbajosa
Grégory Patat


Samedi
17 h 00
Lyon OU 21 - 16
(11 - 13)
Montpellier HR Matmut Stadium Gerland, Lyon
17 002 spectateurs
Arbitre : Alexandre Ruiz
Essai(s) : 2 Barassi (13e), Ngatai (69e)
Transformation(s) : 1 Wisniewski (69e)
Pénalité(s) : 3 (21e, 40e, 53e)
Essai(s) : 1 Cruden (4e)
Transformation(s) : 1 Paillaugue (4e)
Pénalité(s) : 3 Paillaugue (11e, 29e), Cruden (61e)
Composition des équipes

Titulaires
Remplacé après 57 minutes 57e Delon Armitage 15
Noa Nakaitaci 14
marqué à la 13 minute 13e
Pierre-Louis Barassi 13
marqué à la 69 minute 69e
Charlie Ngatai 12
11 Remplacé après 65 minutes 65e Alexis Palisson 11
10 Remplacé après 9 minutes 9e Entré après 17 minutes 17e  Jonathan Wisniewski 10
Remplacé après 70 minutes 70e Baptiste Couilloud 9
Deon Fourie 8
Remplacé après 65 minutes 65e Entré après 76 minutes 76e  Liam Gill 7
Julien Puricelli (cap.) 6
Remplacé après 76 minutes 76e Hendrik Roodt 5
Remplacé après 50 minutes 50e Félix Lambey 4
Remplacé après 57 minutes 57e Francisco Gómez Kodela 3
Remplacé après 57 minutes 57e Mickaël Ivaldi 2
Remplacé après 57 minutes 57e Raphaël Chaume 1
Remplaçants
Entré après 57 minutes 57e  Virgile Lacombe 16
Entré après 57 minutes 57e  Hamza Kaabeche 17
Entré après 50 minutes 50e  Étienne Oosthuizen 18
Remplacé après 65 minutes 65e Dylan Cretin 19
Jean-Marc Doussain Entré après 9 minutes 9e  Remplacé après 17 minutes 17e Entré après 70 minutes 70e  20
Entré après 57 minutes 57e  Jean-Marcellin Buttin 21
Entré après 65 minutes 65e  Thibault Regard 22
Entré après 57 minutes 57e  Clément Ric 23
Entraîneur
Drapeau : France Pierre Mignoni
Drapeau : France Karim Ghezal
Drapeau : Nouvelle-Zélande Kendrick Lynn
Drapeau : France Gérald Gambetta
Drapeau : France David Attoub

Titulaires
15 Remplacé après 65 minutes 65e Henry Immelman
14 Timoci Nagusa
13 Remplacé après 66 minutes 66e Yvan Reilhac
12 Jan Serfontein
11 Nemani Nadolo
10 marqué à la 4 minute 4e
Aaron Cruden
9 (cap.) Remplacé après 62 minutes 62e Benoît Paillaugue
8 Jacques du Plessis
7 Remplacé après 55 minutes 55e Julien Bardy
6 Remplacé après 42 minutes 42e Entré après 53 minutes 53e  Yacouba Camara
5 Paul Willemse
4 Remplacé après 62 minutes 62e Nico Janse van Rensburg
3 Remplacé après 53 minutes 53e Entré après 76 minutes 76e  Levan Chilachava
2 Remplacé après 70 minutes 70e Bismarck du Plessis
1 Remplacé après 50 minutes 50e Entré après 67 minutes 67e  Remplacé après 76 minutes 76e Yvan Watremez
Remplaçants
16 Entré après 70 minutes 70e  Youri Delhommel
17 Entré après 50 minutes 50e  Remplacé après 67 minutes 67e Yannick Arroyo
18 Entré après 62 minutes 62e  Konstantin Mikautadze
19 Entré après 42 minutes 42e  Remplacé après 53 minutes 53e Entré après 55 minutes 55e  Kélian Galletier
20 Entré après 62 minutes 62e  Enzo Sanga
21 Entré après 66 minutes 66e  Vincent Martin
22 Entré après 65 minutes 65e  Benjamin Fall
23 Entré après 53 minutes 53e  Mohamed Haouas
Entraîneur
Drapeau : Nouvelle-Zélande Vern Cotter
Drapeau : Écosse Nathan Hines
Drapeau : Angleterre Alex King


Demi-finales[modifier | modifier le code]


21 h 0
Stade toulousain 20 - 6
(7 - 6)
Stade rochelais Matmut Atlantique, Bordeaux
42 071 spectateurs
Arbitre : Pascal Gaüzère
Essai(s) : 3 Guitoune (13e), Bézy (60e) et Kolbe (65e)
Transformation(s) : 1 Ramos (14e)
Pénalité(s) : 1 Bézy (73e)
Pénalité(s) : 2 West (22e, 27e)
Composition des équipes

Titulaires
Cheslin Kolbe 15
Maxime Médard 14
Sofiane Guitoune 13
Pita Ahki 12
Yoann Huget 11
Thomas Ramos 10
Antoine Dupont 9
Jérôme Kaino (cap.)8
François Cros 7
Rynhardt Elstadt 6
Iosefa Tekori 5
Richie Arnold 4
Charlie Faumuina 3
Peato Mauvaka 2
Cyril Baille 1
Remplaçants
Guillaume Marchand 16
Clément Castets 17
Piula Faasalele 18
Selevasio Tolofua 19
Richie Gray 20
Sébastien Bézy 21
Romain Ntamack 22
Maks van Dyk 23
Entraîneur
Ugo Mola
Régis Sonnes
William Servat

Titulaires
15 Kini Murimurivalu
14 Arthur Retière
13 Jérémy Sinzelle
12 Geoffrey Doumayrou
11 Vincent Rattez
10 Ihaia West
9 Tawera Kerr-Barlow
8 Grégory Alldritt
7 Kevin Gourdon
6 Wiaan Liebenberg
5 Mathieu Tanguy
4 (cap.) Romain Sazy
3 Uini Atonio
2 Jean-Charles Orioli
1 Dany Priso
Remplaçants
16 Pierre Bourgarit
17 Vincent Pelo
18 Thomas Jolmès
19 Victor Vito
20 Levani Botia
21 Pierre Aguillon
22 Marc Andreu
23 Sila Puafisi
Entraîneur
Jono Gibbes
Xavier Garbajosa
Grégory Patat




16 h 30
ASM Clermont 33 - 13
(16 - 8)
Lyon OU Matmut Atlantique, Bordeaux
42 042 spectateurs
Arbitre : Romain Poite
Essai(s) : 3 Penaud (31e), Raka (53e), Moala (80e)
Transformation(s) : 3 Laidlaw (32e, 54e), Lopez (80+1re)
Pénalité(s) : 4 Laidlaw (14e, 25e, 29e, 75e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Lopez (66e)
Essai(s) : 2 Gill (11e), Fourie (68e)
Transformation(s) : 0
Pénalité(s) : 1 Wisniewski (20e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Ric (51e)
Composition des équipes

Titulaires
Isaia Toeava 15
Damian Penaud 14
George Moala 13
Wesley Fofana 12
Alivereti Raka 11
Camille Lopez 10
Greig Laidlaw 9
Fritz Lee 8
Alexandre Lapandry 7
Arthur Iturria 6
Sébastien Vahaamahina 5
Sitaleki Timani 4
Rabah Slimani 3
Benjamin Kayser 2
Etienne Falgoux 1
Remplaçants
John Ulugia 16
Loni Uhila 17
Peceli Yato 18
Judicaël Cancoriet 19
Charlie Cassang 20
Tim Nanai-Williams 21
Apisai Naqalevu 22
Davit Zirakashvili 23
Entraîneur
Franck Azéma
Didier Bès
Bernard Goutta
Xavier Sadourny

Titulaires
15 Jean-Marcellin Buttin
14 Noa Nakaitaci
13 Pierre-Louis Barassi
12 Charlie Ngatai
11 Alexis Palisson
10 Jonathan Wisniewski
9 Baptiste Couilloud
8 Deon Fourie
7 Liam Gill
6 Julien Puricelli
5 Hendrik Roodt
4 Loann Goujon
3 Francisco Gomez Kodela
2 Mickaël Ivaldi
1 Raphaël Chaume
Remplaçants
16 Virgile Lacombe
17 Hamza Kaabeche
18 Etienne Oosthuizen
19 Dylan Cretin
20 Jean-Marc Doussain
21 Thibaut Regard
22 Rudi Wulf
23 Clément Ric
Entraîneur
Pierre Mignoni
Karim Ghezal
Kendrick Lynn
Gérald Gambetta
David Attoub


Finale[modifier | modifier le code]

Samedi
20 h 45
Stade toulousain 24 - 18
(11 - 9)
ASM Clermont Stade de France, Saint-Denis
79 786 spectateurs
Arbitre : Jérôme Garcès
Essai(s) : 2 Huget (28e, 55e)
Transformation(s) : 1 Ramos (56e)
Pénalité(s) : 4 Ramos (9e, 18e, 49e, 66e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Kolbe (33e)
Essai(s) : 0
Transformation(s) : 0
Pénalité(s) : 6 Laidlaw (2e, 14e, 34e, 52e, 61e), Lopez (73e)
Composition des équipes

Titulaires
Cheslin Kolbe Drapeau : Afrique du Sud 15
Yoann Huget Drapeau : France 14
Sofiane Guitoune Drapeau : France 13
Pita Ahki Drapeau : Nouvelle-Zélande 12
Maxime Médard Drapeau : France 11
Thomas Ramos Drapeau : France 10
Antoine Dupont Drapeau : France 9
Capitaine Jérôme Kaino Drapeau : Nouvelle-Zélande 8
François Cros Drapeau : France 7
Rynhardt Elstadt Drapeau : Afrique du Sud 6
Iosefa Tekori Drapeau : Samoa 5
Richie Arnold Drapeau : Australie 4
Charlie Faumuina Drapeau : Nouvelle-Zélande 3
Peato Mauvaka Drapeau : France 2
Cyril Baille Drapeau : France 1
Remplaçants
Guillaume Marchand Drapeau : France 16
Clément Castets Drapeau : France 17
Piula Faasalele Drapeau : Samoa 18
Selevasio Tolofua Drapeau : France 19
Richie Gray Drapeau : Écosse 20
Sébastien Bézy Drapeau : France 21
Romain Ntamack Drapeau : France 22
Maks van Dyk Drapeau : Afrique du Sud 23
Entraîneur
Ugo Mola
Régis Sonnes
William Servat

Titulaires
15 Drapeau : Nouvelle-Zélande Isaia Toeava
14 Drapeau : France Damian Penaud
13 Drapeau : Nouvelle-Zélande George Moala
12 Drapeau : France Wesley Fofana
11 Drapeau : France Alivereti Raka
10 Drapeau : France Camille Lopez
9 Drapeau : Écosse Greig Laidlaw
8 Drapeau : Nouvelle-Zélande Fritz Lee Capitaine
7 Drapeau : France Alexandre Lapandry
6 Drapeau : France Judicael Cancoriet
5 Drapeau : France Sébastien Vahaamahina
4 Drapeau : Australie Sitaleki Timani
3 Drapeau : France Rabah Slimani
2 Drapeau : France Benjamin Kayser
1 Drapeau : France Etienne Falgoux
Remplaçants
16 Drapeau : Australie John Ulugia
17 Drapeau : Tonga Loni Uhila
18 Drapeau : Fidji Peceli Yato
19 Drapeau : France Paul Jedrasiak
20 Drapeau : France Charlie Cassang
21 Drapeau : Samoa Tim Nanaï-Williams
22 Drapeau : Fidji Apisai Naqalevu
23 Drapeau : Géorgie Davit Zirakashvili
Entraîneur
Franck Azéma
Bernard Goutta
Xavier Sadourny

Barrage accession Top 14[modifier | modifier le code]

Dimanche
15 h 15
CA Brive 28 - 22
(14 - 12)
FC Grenoble Stade Amédée-Domenech, Brive
Arbitre : Tual Trainini
Essai(s) : 3 Romanet (35e), Marques (44e), Giorgadze (76e)
Transformation(s) : 3 Laranjeira (36e), Olding (45e, 77e)
Essai(s) : 1 Guillemin (82e)
Transformation(s) : 1 Pourteau (83e)
Pénalité(s) : 5 Germain (4e, 15e, 28e, 32e, 65e)
Composition des équipes

Titulaires
Rory Scholes 15
Franck Romanet 14
Sevanaia Galala 13
Stuart Olding 12
Axel Müller 11
Thomas Laranjeira 10
Vasil Lobzhanidze 9
So'otala Fa'aso'o 8
Saïd Hireche 7
Matthieu Voisin 6
Dominiko Waqaniburotu 5
Peet Marais 4
James Johnston 3
François Da Ros 2
Karlen Asieshvili 1
Remplaçants
Thomas Acquier 16
Simon-Pierre Chauvac17
Jan Uys 18
Otar Giorgadze 19
Samuel Marques 20
Arnaud Mignardi 21
Joris Jurand 22
Soso Bekoshvili23
Entraîneur
Jeremy Davidson
Didier Casadeï
Jean-Baptiste Péjoine

Titulaires
15 Gaëtan Germain
14 Bastien Guillemin
13 Junior Rasolea
12 Alaska Taufa
11 Gervais Cordin
10 Adrien Latorre
9 Lilian Saseras
8 Loïc Godener
7 Clément Ancely
6 Steven Setephano
5 Leva Fifita
4 Hans N'Kinsi
3 Davit Kubriashvili
2 Mike Tadjer
1 JC Janse van Rensburg
Remplaçants
16 Duncan Casey
17 Beka Gigashvili
18 François Uys
19 Kilian Geraci
20 Jérémy Valençot
21 Franck Pourteau
22 Taleta Tupuola
23 Halani Aulika
Entraîneur
Dewald Senekal
Stephane Glas


Le CA Brive, club de Pro D2, est promu en Top 14 pour la saison 2019-2020 grâce à sa victoire 28 à 22 sur le FC Grenoble.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Rang[5] Joueur Club Poste Points Essais Transf. Pén.
Drop
1 Drapeau : France Thomas Ramos Stade Toulousain Arrière 257 7 51 39 1
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Ihaia West Stade Rochelais Demi d'ouverture 255 3 48 48 0
3 Drapeau : France Jonathan Wisniewski Lyon OU Demi d'ouverture 248 1 36 54 3
4 Drapeau : France Gaëtan Germain FC Grenoble Arrière 238 2 12 68 0
5 Drapeau : ArgentineBenjamín Urdapilleta Castres olympique Demi d'ouverture 224 3 22 52 3
6 Drapeau : Écosse Greig Laidlaw ASM Clermont Demi de mêlée 213 1 38 44 0
7 Drapeau : France Baptiste Serin Union Bordeaux-Bègles Demi de mêlée 181 2 24 41 0
8 Drapeau : Nouvelle-Zélande Colin Slade Section Paloise Demi d'ouverture 152 2 26 30 0
9 Drapeau : France Benoit Paillaugue Montpellier HR Demi de mêlée 147 3 36 20 0
10 Drapeau : Australie Jake McIntyre SU Agen Demi d'ouverture 143 3 13 34 0

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Rang[6] Joueur Club Poste Essais
1 Drapeau : France Virimi Vakatawa Racing 92 Centre 13
2 Drapeau : France Sofiane Guitoune Stade Toulousain Centre 12
3 Drapeau : Irlande Simon Zebo Racing 92 Arrière 11
4 Drapeau : Fidji Peceli Yato ASM Clermont 3e ligne 10
- Drapeau : France Arthur Bonneval Stade Toulousain Ailier 10
- Drapeau : Nouvelle-Zélande Charlie Ngatai Lyon OU Centre 10
7 Drapeau : France Yoann Huget Stade Toulousain Ailier 9
- Drapeau : Argentine Juan Imhoff Racing 92 Ailier 9
- Drapeau : France Louis Picamoles Montpellier HR 3e ligne 9
- Drapeau : France Gaël Fickou Stade Français Paris Centre 9
- Drapeau : France Vincent Rattez Stade Rochelais Ailier 9
- Drapeau : France Damian Penaud ASM Clermont Ailier 9
- Drapeau : Nouvelle-Zélande George Moala ASM Clermont Centre 9
14 Drapeau : Australie Peter Betham ASM Clermont Ailier 8
- Drapeau : France Alivereti Raka ASM Clermont Ailier 8
- Drapeau : France Noa Nakaitaci Lyon OU Ailier 8
- Drapeau : France Sekou Macalou Stade Français Paris 3e ligne 8
- Drapeau : Fidji Watisani Votu Section Paloise Ailier 8
- Drapeau : Fidji Filipo Nakosi RC Toulon Ailier 8
- Drapeau : Nouvelle-Zélande Toby Arnold Lyon OU Ailier 8

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]