Aaron Cruden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aaron Cruden
Description de l'image Aaron Cruden 2016.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Aaron Wiremu Cruden
Naissance (28 ans)
à Palmerston North (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,78 m (5 10)
Position Demi d'ouverture, Centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2008-2017
2010-2011
2012-2017
2017-
Manawatu
Hurricanes
Chiefs
Montpellier HR
32 (272)[1]
25 (146)[1]
86 (681)[1]
5 (18)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2010-2017 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 50 (322)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 10 juillet 2017.

Aaron Wiremu Cruden, né le à Palmerston North (Île du Nord, Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XV international néo-zélandais évoluant principalement au poste de demi d'ouverture, plus rarement au poste de centre (1,78 m pour 84 kg). Il joue en équipe de Nouvelle-Zélande depuis 2010, ainsi que pour les Chiefs en Super Rugby depuis 2012. Il fait partie de l'équipe des All Blacks qui remporte à domicile la Coupe du monde en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Palmerston North, il joue au rugby pour l'équipe universitaire de la Palmerston North Boys' High School avant de faire ses débuts en 2008 pour l'équipe des Manawatu Turbos qui représente la province du Manawatu dans le Championnat National des Provinces aussi appelé NPC. Son père Stu Cruden fut, en son temps, capitaine de cette équipe[2]. En 2008, on lui diagnostique un cancer aux testicules qui nécessite l'ablation d'un testicule et neuf semaines de chimiothérapie[3],[4]. Après la rémission, il retourne sur les terrains et participe à la Coupe du Monde de Rugby à XV Junior 2009. Capitaine de la sélection junior de Nouvelle-Zélande, surnommée les Baby Blacks, il remporte la Coupe du Monde Junior, se distinguant notamment en inscrivant deux essais en finale contre l'Angleterre[5]. Il est nommé Joueur Junior de l'Année par l'IRB en 2009[5]. Aaron Cruden fait ses débuts dans le Super 14 pour la franchise des Hurricanes en janvier 2010. En juillet 2011, il annonce qu'il va rejoindre la franchise des Chiefs pour la saison 2012 de Super 15[6].

Sélectionné avec l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande en juin 2010, il honore sa première cape internationale en équipe de Nouvelle-Zélande le contre l'équipe d'Irlande. Il dispute quelques matchs supplémentaires avec les All Blacks lors de leur tournée européenne et lors du Tri-nations 2010. Le 2 octobre 2011, il est appelé pour remplacer Daniel Carter blessé aux adducteurs et forfait pour le reste de la Coupe du monde de rugby à XV 2011[7],[8]. Il fait ses débuts dans le tournoi en quart de finale contre l'Argentine en remplaçant Colin Slade à la 33e minute. Le 23 octobre, il joue durant la finale où il ressort sur blessure. La Nouvelle-Zélande bat la France 8 à 7.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

  • IRB Junior Player of the Year en 2009
  • Meilleur réalisateur du Super 15 en 2012 (251 points)

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Aaron Cruden compte quarante-trois capes avec les All Blacks, dont vingt-cinq titularisations depuis son premier match face à l'Irlande le , pour un bilan de quarante victoires, une défaite et deux nuls[9]. Sur ces rencontres, dix-sept sont disputées dans le cadre du Rugby Championship ou du Tri-nations ,dont il dispute cinq éditions de 2010, 2012, 2013, 2014 et 2016. Il remporte les éditions 2010, 2012, 2013, 2014 et 2016[10].

Il participe à une édition de la coupe du monde, en 2011, édition où il remporte le titre de champion du monde. Il participe à trois rencontres, face à l'Argentine, l'Australie et la France, dont deux en tant que titulaire, inscrivant cinq points, un drop et une transformation[11].

Il compte un total de 308 points, se décomposant en cinq essais, cinquante-six pénalités, un drop et cinquante-six transformations[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Aaron Cruden », sur www.itsrugby.fr (consulté le 10 juillet 2017)
  2. (en) Neil Reid, « Young Turbos star tackles cancer head-on », sur nz.sports.yahoo.com, Yahoo!, (consulté le 27 juillet 2012)
  3. (en) « WCup pressure nothing after cancer », sur www.supersport.com, (consulté le 27 juillet 2012)
  4. (en) Richard Knowler, « Cruden overcomes bout of cancer to win a prized All Blacks jumper », sur www.smh.com.au, The Sydney Morning Herald, (consulté le 27 juillet 2012)
  5. a et b « Cruden named IRB Junior Player of the Year », sur www.irb.com, IRB, (consulté le 27 juillet 2012)
  6. NZPA, « Rugby: Cruden's Chiefs move confirmed », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le 27 juillet 2012)
  7. Richard Escot, « Carter : Mondial terminé », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 6 octobre 2011).
  8. AFP, « Mondial 2011 : Dan Carter forfait pour la suite de la compétition », sur www.lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 27 juillet 2012)
  9. a, b, c et d (en) « Aaron Cruden », sur espn.co.uk (consulté le 8 octobre 2016).
  10. (en) « Aaron Cruden : The Rugby Championship », sur espn.co.uk (consulté le 8 octobre 2016).
  11. (en) « Aaron Cruden : IRB Rugby World Cup », sur espn.co.uk (consulté le 8 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]