David Attoub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un joueur <adjectif> de rugby à XV image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un joueur français de rugby à XV.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

David Attoub
Description de l'image Attoub MHR entrainement public.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (35 ans)
à Valence (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Position Pilier droit
Carrière en junior
Période Équipe  
2000-2002 Valence sportif
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2002-2005
2005-2007
2007-2014
2014-2015
2015-
Clermont
Castres
Stade français
Montpellier
Lyon
32 (10)[1]
28 (15)[1]
141 (0)[1]
4 (0)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2006- Drapeau : France France 4 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 15 mai 2015.

David Attoub, né le à Valence (Drôme), est un joueur français de rugby à XV d'origine kabyle (algérienne).

Biographie[modifier | modifier le code]

David Attoub a joué en équipe de France et évolue au poste de pilier droit au sein de l'effectif du Montpellier Hérault rugby (1,83 m pour 113 kg).

Il a connu un véritable calvaire lors de l'été 2006 à la suite d'une infection par un staphylocoque doré[2], mais il parvient à revenir au meilleur niveau.

En juin 2009, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour affronter le Rosario Invitación XV puis les Pumas[3],[4]. Les Baa-Baas l'emportent 54 à 30 contre Rosario puis s'inclinent 32 à 18 contre l'Argentine à Buenos Aires.

En janvier 2010, la commission de discipline de l'ERC lui inflige une suspension motivée de 70 semaines pour avoir effectué une « fourchette » sur Stephen Ferris lors d'un match en décembre 2009[5].

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[6] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[7].

En 2012, il intègre l'INSEEC Grande École, aux côtés d'un de ses coéquipiers au Stade français Paris rugby, l'ailier international Julien Arias. Leur but commun étant de se construire un avenir après une éventuelle reconversion, en fin de carrière.

En novembre 2013, il est sélectionné dans l'équipe des Barbarians français pour affronter les Samoa au Stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il était remplaçant lors du test match contre l'équipe des États-Unis, le . Il a honoré son unique cape internationale en équipe de France le contre l'équipe de Roumanie. En janvier 2012, il est appelé par Philippe Saint-André en sélection nationale pour affronter l'Italie lors du Tournoi des Six Nations 2012.

Le 17 mars 2012, lors du dernier match du Tournoi des Six Nations, il honore sa deuxième sélection en équipe de France avec une titularisation.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(À jour au 17.03.12)

  • 4 sélections en équipe de France en 2006 et 2012
  • Équipe de France A : 2 sélections en 2005 (Angleterre A, Italie A), 1 essai
  • Équipe de France -19 ans : champion du monde 2000 en France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « David Attoub », sur www.itsrugby.fr (consulté le 8 octobre 2011)
  2. Le calvaire de David Attoub, sur lequipe.fr
  3. « 14 juin 2009 ː Rosario vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 1er décembre 2016)
  4. « 20 juin 2009 ː Argentine vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 1er décembre 2016)
  5. « 70 semaines de suspension pour un joueur du Stade français », LeMonde.Fr, 19 janvier 2010.
  6. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 28 novembre 2016)
  7. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 28 novembre 2016)
  8. « Barbarians – Samoa , les compositions », sur www.asm-rugby.com, ASM Clermont Auvergne,‎ (consulté le 26 novembre 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]