Charlie Faumuina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlie Faumuina
Description de cette image, également commentée ci-après
Charlie Faumuina en 2017.
Fiche d'identité
Naissance (31 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,85 m (6 1)
Position Pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2008-2016
2009-2017
2017-
Auckland
Blues
Stade toulousain
49 (10)[1]
86 (25)[1]
21 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2012-2017Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande50 (20)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 mai 2018.

Charlie Faumuina, né le à Auckland est un international néo-zélandais de rugby à XV évoluant au poste de pilier au Stade toulousain depuis 2017. Avec les All Blacks, il remporte un titre de champion du monde lors de la coupe du monde 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charlie Faumuina commence le rugby par le rugby à XIII avant de rejoindre l'académie de la Auckland Rugby Football Union[2]. Il fait ses débuts en Air New Zealand Cup en 2008 et la saison suivante, en Super Rugby avec les Blues.

Il est sélectionné pour la première fois en équipe nationale en 2012[3], avec qui il réalise un Grand Chelem lors du Rugby Championship[4]. Il est retenu dans la sélection néo-zélandaise pour participer à la coupe du Monde 2015 ce disputant en Angleterre[5]. Il dispute la finale au stade de Twickenham face à l'Australie en tant que remplaçant de Owen Franks, et aide ainsi son équipe à remporter le titre mondiale[6].

En juin 2017, il est retenu dans la sélection All Blacks pour affronter l'équipe des Lions britanniques et irlandais[7]. Il dispute les trois tests matches et la série se terme sans vainqueur (une victoire partout et un match nul).

Le 28 décembre 2016, le Stade toulousain annonce le recrutement de Charlie Faumuina à partir de la saison 2017-2018[8].

Image et style de jeu[modifier | modifier le code]

Profil[modifier | modifier le code]

Charlie Faumuina possède la capacité d'évoluer aux postes de pilier droit et de pilier gauche, bien que sa position préférentielle soit celle de pilier droit[9]. En décembre 2016, Fabien Pelous explique les raisons du recrutement du joueur par le Stade toulousain en déclarant « qu'il possède cette capacité d’être fort sur les phases de conquête, grâce à un physique impressionnant, tout en étant disponible pour le jeu de mouvement », mettant également en avant sa « technique individuelle très aboutie »[10].

Barbe[modifier | modifier le code]

Charlie Faumuina se laisse pousser une imposante barbe, qu'il coupe en 2014 pour une association luttant contre les cancers infantiles[11],[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Charlie Faumuina dans le Rugby Championship[12].
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats C. Faumuina Matchs C. Faumuina
Rugby Championship 2012 1 6 v, 0 n, 0 d 3 v, 0 n, 0 d 3/6
Rugby Championship 2013 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Rugby Championship 2014 1 4 v, 1 n, 1 d 1 v, 0 n, 1 d 2/6
Rugby Championship 2016 1 6 v, 0 n, 0 d 5 v, 0 n, 0 d 5/6

v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

En gras, résultats ou la Nouvelle-Zélande remporte tous ses matchs et réalise un Grand Chelem.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Charlie Faumuina lors de la coupe du monde 2015 avec les All Blacks.

Au , Charlie Faumuina compte 42 capes avec les All Blacks, dont douze en tant que titulaire[13]. Il inscrit dix points, deux essais[13]. Il débute avec les All Blacks face à l'Argentine le à Wellington[3].

Il participe à quatre éditions du Rugby Championship, en 2012, 2013, 2014 et 2016[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Charlie Faumuina », sur itsrugby.fr (consulté le 12 septembre 2015).
  2. « Auckland Rugby Union - Charlie Faumuina », (consulté le 31 décembre 2016)
  3. a et b « New Zealand v Argentina », sur ESPN scrum (consulté le 31 décembre 2016)
  4. AFP, « Carton plein pour les Blacks », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 3 octobre 2012)
  5. (en-GB) « Rugby World Cup 2015: Waisake Naholo in New Zealand squad », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  6. « Finale Coupe du monde 2015: Nouvelle-Zélande-Australie (34-17) - Ces All Blacks sont géants ! », Rugbyrama,‎ (lire en ligne)
  7. (en-US) « British and Irish Lions Tour of New Zealand 2017: Three Barrett brothers named in All Blacks squad », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  8. « Toulouse recrute Faumuina », sur sport.sfr.fr, SFR Sport, (consulté le 28 décembre 2016)
  9. a et b « Charlie Faumuina | allblacks.com », sur All Blacks (consulté le 31 décembre 2016)
  10. « TRANSFERT - Top 14 : Le All Black Charlie Faumuina rejoint bien Toulouse », Rugbyrama,‎ (lire en ligne)
  11. « Le Stade toulousain recrute le pilier All Black Charlie Faumuina »
  12. SARL It's rugby, « Rugby - Fiche joueur Faumuina Charlie - Statistiques internationales », sur www.itsrugby.fr (consulté le 31 décembre 2016)
  13. a, b et c (en) « Charlie Faumuina », sur en.espn.co.uk (consulté le 22 octobre 2016).
  14. (en) « Charlie Faumuina : The Rugby Championship », sur en.espn.co.uk (consulté le 8 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :