Benjamin Kayser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kayser.
Benjamin Kayser
Description de l'image USO-ASM - 20140927 - Benjamin Kayser 1.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (34 ans)
à Paris (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Position talonneur
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
????-2000Drapeau : France Stade français
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2000-2007
2007-2009
2009-2010
2010-2011
2011-
Stade français
Leicester Tigers
Stade français
Castres olympique
ASM Clermont Auvergne
60 (40)
50 (5)[1]
26 (10)[2]
29 (0)[2]
171 (45)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2008-Drapeau : France France37 (10)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 6 mai 2018.

Benjamin Kayser, né le à Paris, est un joueur international français de rugby à XV qui évolue au poste de talonneur au sein de l'effectif de l'ASM Clermont depuis 2011.

Carrière[modifier | modifier le code]

Franck Azéma, ici en 2015, est l'entraîneur de Benjamin Kayser depuis 2011.

À presque 23 ans, il est titulaire en finale du championnat de France précédant la Coupe du Monde, contre l'ASM Clermont Auvergne. Il conquiert ainsi son premier titre de champion de France.

En 2005, il participe avec le Stade français à la finale de Coupe d'Europe face au Stade toulousain au Murrayfield Stadium à Édimbourg. Il commence le match sur le banc puis remplace Mathieu Blin à la 56e minute. À l'issue du temps réglementaire, les deux équipes sont à égalité, 12 à 12, mais les Toulousains parviennent à s'imposer 12 à 18 à l'issue des prolongations.

Il file ensuite à Leicester, avec qui il devient champion d'Angleterre en 2009.

En novembre 2010, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre les Tonga au Stade des Alpes à Grenoble[4]. Ce match est aussi le jubilé de Jean-Baptiste Elissalde. Les Baa-Baas s'inclinent 27 à 28[5].

Après deux années difficiles pour son retour au Stade-Français puis à Castres, où il fait face à une rude concurrence, il se relance en signant en 2011 à l'ASM Clermont. Avec la confiance du staff, il retrouve peu à peu son niveau de jeu qu'il avait avec les Tigers de Leicester.

Auteur d'une saison pleine et convaincante, il maintient son niveau de jeu à l'aube de la saison 2012-2013 ce qui lui permet de revenir en équipe de France.

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il honore sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe d'Australie, alors que les internationaux du Stade toulousain, de l'ASM Clermont, de l'USA Perpignan et du Stade français disputent les demi-finales du Top 14 2007-08 dans leurs clubs respectifs. Il prolonge son bail jusqu'à la défaite contre l'Angleterre dans le Tournoi des Six Nations. Il est ensuite écarté par Marc Lièvremont, et n'est plus rappelé jusqu'à la prise de fonction de Philippe Saint-André au poste de sélectionneur.

En octobre 2012, trois ans après sa dernière sélection, il effectue son retour en équipe de France pour affronter l'Australie, l'Argentine et les Samoas et est ainsi récompensé de sa renaissance avec l'ASM Clermont Auvergne. Ce retour dure jusqu'à sa sélection à la Coupe du Monde 2015, où il est la doublure de Guilhem Guirado.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Benjamin Kayser compte 37 capes internationale en équipe de France[3]. Il honore la première de celle-ci le contre l'Australie à Sydney[3].

Il participe à quatre éditions du Tournoi des Six Nations, en 2009, 2013, 2014 et 2015[8].

Il dispute une édition de coupe du monde, en 2015, où il rencontre l'Italie, la Roumanie, le Canada et Irlande[9].

Il connait auparavant des sélections avec d'autres équipes. Il est ainsi international des moins de 19 ans, participant au championnat du monde 2003 en France, obtenant quatre sélections (Canada, pays de Galles, Afrique du Sud, Argentine) et inscrivant un essai. Au total il obtient six sélections avec cette sélection en 2002-2003. Avec la sélection des moins de 21 ans, il participe au championnat du monde 2004 en Écosse, puis à l'édition 2005 en Argentine où il joue trois matchs (Angleterre, Australie, Nouvelle-Zélande), dont un en tant que capitaine. Il dispute un total de huit sélections, inscrit un essai. Il est également international avec l'équipe de France A, obtenant deux sélections en 2005-2006 (Irlande A, Italie A) et marquant deux essais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Benjamin Kayser », sur www.leicestertigers.com, Leicester Tigers (consulté le 25 août 2011)
  2. a b et c « Kayser Benjamin », sur www.itsrugby.fr (consulté le 6 mai 2018).
  3. a b c et d (en) Fiche de Benjamin Kayser sur ESPNscrum. Consulté le 17 octobre 2015.
  4. « Barbarians vs Tonga - Composition des Baabaas », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Tonga », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  6. Mathieu Cabiro, « Des renforts au Stade Français », sur www.stade.fr, Stade français Paris, (consulté le 25 août 2011)
  7. « Kayser pour trois ans », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 25 août 2011)
  8. (en) « Benjamin Kayser : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le 17 octobre 2015).
  9. (en) « Benjamin Kayser : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le 17 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]