Championnat de France de rugby à XV 1902-1903

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1902-1903
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) USFSA
Éditions 12
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France

Palmarès
Vainqueur Stade français
Finaliste SOE Toulouse

Navigation

L'arrière Saulnier du Stade français vient à l'encontre du ballon dribblé par les joueurs du SOE Toulouse (Prairie des Filtres).
Le Stade français en 1903 (4 janvier).

Le championnat de France de rugby à XV de première série 1902-1903 est remporté par le Stade français qui bat le Stade olympiens des étudiants toulousains (SOET) en finale.

Le Racing était champion de Paris, ayant battu le Havre A.C., mais il fut disqualifié car son joueur anglais Taylor n'était pas régulièrement qualifié, par suite c'est le Stade français qui devint champion de Paris après avoir battu le H.A.C. (14-0).


Premier tour[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]


  • (1) Suite à des incidents lors d'un match entre l'UAP et l'OM, l'USFSA décida le 3 mars de mettre hors course l'UAP
  • (2) Lyon l'avait déjà emporté le 15 mars, mais les Grenoblois avaient porté réclamation car l'arbitre avait oublié de faire changer de camp aux équipes lors de la prolongation


Demi-finales[modifier | modifier le code]

Finale[modifier | modifier le code]

Le Stade français en 1903 (février, vice-champion de Paris face au RCF).
Équipes Stade français Paris - SOE toulousains
Score 16-8 (11-0)
Date dimanche
Stade Prairie des Filtres (Toulouse) 5 000 spectateurs
Arbitre Robert Coulon
Les équipes
Stade français M.Cheno, Raoul Saulnier, Guillaume Beaurin, Fernando Ancona, Émile Lesieur, Henri Amand, Stuart Forsyth, Allan Muhr (cap), M.Barbe, Charles Beaurin, Pierre Gaudermen, Pierre Rousseau, R.Holbert, G.Poirier, Georges Jérôme
SOE toulousains François Jacoubet, Augustin Pujol, Albert Bongras, Auguste Fabregat, Bories, Denis Gaubain, Arrascle, Albert Cuillé, Georges Merle, Joannes Fischer, G.Huggins, Jean Lagaillarde, Paul Bordreuil, Camille Herbray, Picart
Points marqués
Stade français 4 essais de Lesieur, Ancona, Jérôme, Amand
2 transformations de Muhr
SOE toulousains 2 essais de Fischer, Fabrégat
1 transformation de Pujol

Parmi les étudiants toulousains, Albert Cuillé et Augustin Pujol rejoindront le Stade français et disputeront la finale de 1906.

Lien externe[modifier | modifier le code]