Marc Andreu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andreu.
Marc Andreu
Description de l'image Stade toulousain vs Castres olympique - 2012-08-18 - 03.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (31 ans)
à Fréjus (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Position Ailier
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2005-2009
2009-2013
2013-
RC Toulon
Castres olympique
Racing Métro 92
57 (45)[1]
104 (165)[1]
71 (115)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2009
2010-
Drapeau : France France sept
Drapeau : France France
21 (40)
7 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 14 avril 2017.

Marc Andreu, né le 27 décembre 1985 à Fréjus (Var), est un joueur français de rugby à XV et à sept qui évolue au poste d'ailier. Il joue au sein de l'effectif du Racing Métro 92 depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Andreu commence sa carrière sportive à l'école de rugby de Mézin dans le Lot-et-Garonne, puis, fait une petite esquisse dans le football et choisit finalement de revenir à l'âge de 17 ans à son sport de prédilection, le rugby, au sein de l'Union Sportive Eluzate (Eauze, dans le Gers). Il est vite repéré par le RC Toulon et connaît le succès très rapidement. Il fait ses débuts en Top 14 lors de la saison 2008-2009 et, après un premier match remarquable face à l'ASM Clermont Auvergne, il connaît une année blanche.

En juin 2008, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre le Canada à Victoria[2]. Les Baa-Baas l'emportent 17 à 7[3].

En novembre 2009, il joue de nouveau avec les Barbarians français contre un XV de l'Europe FIRA-AER au Stade Roi Baudouin à Bruxelles[4]. Ce match est organisé à l'occasion du 75e anniversaire de la FIRA – Association européenne de rugby. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 39[5].

Il s'engage avec le Castres olympique lors de la saison 2009-2010 et ravit les supporters du Castres olympique par sa vitesse et ses crochets qui lui valent à Castres le surnom d'« Ailier supersonique » ou de « Lutin »[réf. souhaitée]. Sous les couleurs olympiennes, il est sélectionné en équipe de France et remporte le Tournoi des Six Nations 2010 (Grand Chelem). Avec le Castres olympique, il joue les 1/4 de finale du Top 14 en 2010, 2011 et une demi-finale en 2012, avant de remporter le titre en 2013.

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[6] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[7].

À la fin de la saison 2012-2013 il signe un contrat avec le Racing métro 92[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipes nationales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Marc Andreu », sur www.itsrugby.fr (consulté le 18 janvier 2015)
  2. « Le groupe des Barbarians », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 4 décembre 2016)
  3. « Canada vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  4. « Les Barbarians français ont vu Bruxelles », sur www.sportkipik.be, (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Tonga », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  6. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  7. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  8. Hadrien Larribère, « Sexton a enfin signé ! », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 19 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :