Championnat de France de rugby à XV 1994-1995

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1994-1995
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Édition 96e
Lieu(x) France métropolitaine
Date du au
Nations Drapeau de la France France
Participants 32 équipes (Gr. A)
64 équipes (Gr. B)

Palmarès
Vainqueur Stade toulousain
Finaliste Castres olympique
Demi-finalistes CS Bourgoin-Jallieu,
RC Toulon
Relégué(s) 12 équipes

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XV 1994-1995, aussi appelé groupe A, oppose 32 clubs répartis en quatre poules. Le championnat démarre en et se termine par une finale disputée le au Parc des Princes. Le championnat se termine plus tôt que d'habitude en raison de la Coupe du monde qui se déroule du 25 mai au en Afrique du Sud. À l'issue d'une première phase qualificative, les équipes placées aux quatre premières places de chaque poule sont qualifiées pour disputer un Top 16 composé de quatre poules de quatre équipes. Les huit équipes classées aux deux premières places de chaque poule du Top 16 disputent ensuite une phase finale sur trois tours à élimination directe (Coupe André Moga.

Les quatre clubs du RC Châteaurenard, du Saint-Paul SR, du RC Cannes et de l'US Tyrosse rejoignent l'élite en début de saison. Le Stade toulousain remporte le titre de champion après avoir battu le Castres olympique en finale sur le score de 31 à 16[1]. Le club haut-garonnais obtient son douzième titre de champion de France, établissant un nouveau record, et il réalise le doublé en remportant aussi le Challenge Yves du Manoir[1].

À l'issue de la saison, le Groupe A est divisé en deux sous-groupes A1 et A2. Douze clubs forment pour la saison suivante le Groupe A2 : le FC Auch, le RC Châteaurenard, le SC Graulhet, le CA Périgueux, le Stadoceste tarbais, le Saint-Paul SR, le Biarritz olympique, l'Avenir valencien, le RC Cannes, le Stade bordelais, le Stade dijonnais et l'US Tyrosse, rejoint par 8 équipes du Groupe B.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la première phase qualificative. Les quatre premières équipes de chaque poules sont qualifiées pour le Top 16.

Poule 1

  1. USA Perpignan, 35 pts
  2. Stade toulousain, 33 pts
  3. RC Narbonne, 32 pts
  4. Montpellier RC, 32 pts
  5. FC Auch, 28 pts
  6. SC Graulhet, 24 pts
  7. RC Châteaurenard, 22 pts
  8. CA Périgueux, 18 pts

Poule 3

  1. US Dax, 34 pts
  2. CA Bègles-Bordeaux, 34 pts
  3. SU Agen, 32 pts
  4. RC Nîmes, 30 pts
  5. Biarritz olympique, 29 pts
  6. Section paloise, 27 pts
  7. Avenir valencien, 21 pts
  8. Mandelieu, 17 pts

Poule 2

  1. CA Brive, 34 pts
  2. CS Bourgoin-Jallieu, 33 pts
  3. Racing club de France, 32 pts
  4. Castres olympique, 31 pts
  5. RRC Nice, 31 pts
  6. AS Montferrand, 29 pts
  7. Tarbes Pyrénées, 18 pts
  8. Saint-Paul sports, 16 pts

Poule 4

  1. FC Grenoble, 33 pts
  2. FCS Rumilly, 32 pts
  3. RC Toulon, 32 pts
  4. US Colomiers, 30 pts
  5. Stade bordelais, 30 pts
  6. Aviron bayonnais, 28 pts
  7. Stade dijonnais, 23 pts
  8. Tyrosse RCS, 16 pts

Top 16[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement. Les deux premières équipes de chaque poules sont qualifiées pour les quarts de finale.

Poule 1

  1. USA Perpignan, 16 pts
  2. CA Bègles-Bordeaux, 14 pts
  3. Racing club de France, 9 pts
  4. US Colomiers, 8 pts

Poule 3

  1. US Dax, 16 pts
  2. Castres olympique, 14 pts
  3. FCS Rumilly, 10 pts
  4. Montpellier RC, 8 pts

Poule 2

  1. Stade toulousain, 17 pts
  2. RC Toulon, 14 pts
  3. CA Brive, 11 pts
  4. RC Nîmes, 6 pts

Poule 4

  1. CS Bourgoin-Jallieu, 14 pts
  2. SU Agen, 13 pts
  3. RC Narbonne, 12 pts
  4. FC Grenoble, 9 pts

Phase finale[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 le au Stade du Hameau, Pau      le au Stade de la Méditerranée, Béziers      le au Parc des Princes, Paris
 Stade toulousain  19
 SU Agen  6  
 Stade toulousain  16
 
   CS Bourgoin-Jallieu  10  
 CS Bourgoin-Jallieu  37
 CA Bègles-Bordeaux  11  
 Stade toulousain  31
 le au Stade des Costières, Nîmes
   Castres olympique  16
 Castres olympique  15 (5)
 le au Stadium, Toulouse
 USA Perpignan  15 (4)  
 Castres olympique  18
 
   RC Toulon  13  
 RC Toulon  23
 US Dax  8  

Quarts de finale[modifier | modifier le code]


Stade toulousain 19 – 6[2]
(0 – 3)
SU Agen Stade du Hameau, Pau
7 800 spectateurs
Arbitre : Didier Mené
Essai(s) : Ougier (67e), Castaignède (70e), Ntamack (80e)
Transformation(s) : Deylaud 2 (70e, 80e)
Pénalité(s) : Campan (74e)
Drop(s) : Montlaur (1re)

CS Bourgoin-Jallieu 37 – 11 CA Bègles-Bordeaux  
16 avril 1995
Castres olympique 15 – 15 a. p.
5-4 t.a.b.[3]
(9 - 6, 12 - 12, 12 - 12)
USA Perpignan Stade des Costières, Nîmes
Pénalité(s) : Savy 5 (11e, 37e, 40e, 65e, 107e)
Carton(s) jaune(s) : Jeannard
Pénalité(s) : Tréséné 5 (15e, 31e, 53e, 62e, 109e)
Carton(s) jaune(s) : Boher

RC Toulon 23 – 8 US Dax  

Demi-finales[modifier | modifier le code]


Stade toulousain 16 – 10[4]
(6 – 0)
CS Bourgoin-Jallieu Stade de la Méditerranée, Béziers
14 307 spectateurs
Arbitre : Darroque
Essai(s) : Ntamack (80e)
Transformation(s) : Deylaud (80e)
Pénalité(s) : Ntamack (40e)
Drop(s) : Deylaud (31e)
Essai(s) : Favre (42e)
Transformation(s) : Favre (42e)
Pénalité(s) : Favre (42e)

Castres olympique 18 – 13 RC Toulon  

Finale[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Stade toulousain 31 – 16 Castres olympique

(mt : 6 – 16)

le au Parc des Princes, Paris

Points marqués[5] :

  • Toulouse : 1 essai d'Ougier (70e) ; 1 transformation de Deylaud (70e) ; 7 pénalités de Deylaud (5e, 20e, 45e, 49e, 54e, 57e, 74e) et 1 drop de Deylaud (79e)
  • Castres : 1 essai de Séguier (16e) ; 1 transformation de Savy (16e) ; 2 pénalités de Savy (9e, 28e) et 1 drop de Rui (2e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 3-13, 6-13, 6-16, 9-16, 12-16, 15-16, 18-16, 25-16, 28-16, 31-16

Arbitre : Pascal

Spectateurs : 48 615[6]

Résumé

Le Castres olympique se qualifie pour la finale après avoir passé de justesse le tour qualificatif au Top 16 et avoir fait match nul en quart de finale. Il cède cependant face au Stade toulousain qui conserve ainsi son titre de champion de France.

Composition des équipes[1],[6]
Stade toulousain

Titulaires
Stéphane Ougier 15
Émile Ntamack 14
Philippe Carbonneau 13
Thomas Castaignède 12
David Berty 11
Christophe Deylaud 10
Remplacé après 35 minutes 35e Jérôme Cazalbou 9
Albert Cigagna 8
Régis Sonnes 7
Remplacé après 76 minutes 76e Didier Lacroix 6
Franck Belot 5
Hugues Miorin 4
Claude Portolan 3
Patrick Soula 2
Christian Califano 1
Remplaçants
Pascal Lasserre 16
Christophe Guiter 17
Entré après 76 minutes 76e  Richard Castel 18
Hervé Manent 19
Entré après 35 minutes 35e  Éric Artiguste 20
Olivier Carbonneau 21
Entraîneurs
Guy Novès
Serge Laïrle

Castres olympique

Titulaires
15 Cyril Savy
14 Philippe Escalle
13 Alain Hyardet
12 Jean-Marc Aué
11 Christophe Lucquiaud
10 Francis Rui
9 Frédéric Séguier
8 Jean-Philippe Swiadek
7 Gilbert Pagès
6 José Díaz
5 Jean-François Gourragne
4 Guy Jeannard Remplacé après 67 minutes 67e
3 Thierry Lafforgue
2 Christian Batut Remplacé après 46 minutes 46e
1 Laurent Toussaint
Remplaçants
16 Jean-Luc Vidal
17 Christophe Urios Entré après 46 minutes 46e 
18 Colin Gaston Entré après 67 minutes 67e 
19 Frédéric Gommard
20 Nicolas Combes
21 Laurent Labit
Entraîneurs
Jean-Marie Barsalou
Thierry Merlos

Coupe André Moga[modifier | modifier le code]

En raison des modifications de la formule du championnat de 1ère division attendue pour la saison suivante (création de sous-groupes A1 et A2), les équipes terminant premières seront reversées dans le groupe A1. Les autres équipes, rejointent par les quart-de-finalistes du groupe B formeront le groupe A2.

Poule 1[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Pau
Auch
Tarbes
Tyrosse

Poule 2[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Nice
Cannes
SC Graulhet
Stade dijonnais

Poule 3[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Aviron bayonnais
Biarritz olympique
RC Châteaurenard
Saint-Paul sports rugby

Poule 4[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Montferrand
Périgueux
Stade Bordelais
Valence d'Agen
Qualification pour les demi-finales (no 1) et maintient dans le Groupe A1.
Relégation dans le Groupe A2.

Tableau final[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
       
 Aviron bayonnais  
 Nice    
 Aviron bayonnais  22
 
   Pau  15
 Pau  16
 AS Montferrand  14  

Groupe B[modifier | modifier le code]

Phase de groupes[modifier | modifier le code]

Groupe B1[modifier | modifier le code]

Poule 1
Pos Équipe Points
Aurillac
Blagnac rugby
Mont de Marsan
UMS rugby Montélimar
RC Strasbourg
Avenir aturin
US Marmande
Stade ruthénois
Poule 2
Pos Équipe Points
FC Lourdes
Stade rochelais
Paris université club
Saint-Jean-de-Luz OR
US Vinay
AS Mérignac
Orthez
Saint-Girons SC
Poule 3
Pos Équipe Points
CASG Paris
Istres
US Montauban
US Bergerac
US Romans
AC Boulogne-Billancourt
Lyon OU
RC Orléans
Poule 4
Pos Équipe Points
Association sportive de Béziers Hérault
Cahors Rugby
ES Catalane
US La Seyne
Montceau
AS Soustons
Stade bagnérais
Ussel

Groupe B2[modifier | modifier le code]

Poule 1
Pos Équipe Points
US Annecy
US Oyonnax
Stade Français
ASPTT Paris
FC Saint-Claude
Le Creusot
SO Chambéry
SO Voiron
Poule 2
Pos Équipe Points
Céret
Monteux
Valence sportif
Albi
Aubenas
CS Vienne
SC Mazamet
Sigean Port La Nouvelle
Poule 3
Pos Équipe Points
Lannemezan
Peyrehorade Sport
Saint-Gaudens
Boucau Tarnos
FC Oloron
Miélan
SC Pamiers
Villefranche de Lauragais
Poule 4
Pos Équipe Points
Baigorri
SC Angoulême
US La Teste
Garazi
Limoges
SC Tulle
Stade beaumontois
Stade Nantais

Seconde phase[modifier | modifier le code]

Poule A
Pos Équipe Points
Stade rochelais
US Montauban
US La Teste
La Seyne
Poule B
  • St Français
  • CASG
  • Monteux
  • Paris UC

Phase finale[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

  • Blagnac-CASG 12-9[7]
  • Romans-Vinay
  • Lourdes-Peyrehorade
  • Montauban-Mont de Marsan 17-12
  • Paris UC-Annecy 17-8
  • Béziers-Oyonnax 27-3
  • Argeles-
  • La Rochelle-Istres 28-19

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les 8 équipes participant aux quarts de finale sont promus en Groupe A2 à l’exception de Blagnac qui est sanctionnée au profit de Istres. Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes La Rochelle 12-9
ES Catalane Montauban 18-9
US Romans Béziers 13-12
Paris université club Blagnac 13-9

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes ES Catalane
US Romans Paris université club

Finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes US Romans 37-36

Phase de relégation[modifier | modifier le code]

Les équipes restantes des Groupes B1 et B2 sont réparties en 8 poules de 4 équipes. L'équipe terminant 4e est reléguée en 2e division. L'équipe terminant 3e, peut jouer les barrages de relégation.

Poule A
Pos Équipe Points
Albi
Avenir aturin
ASPTT Paris
Boucau Tarnos
Poule B
Pos Équipe Points
AS Mérignac
Aubenas
SC Pamiers
SC Tulle
Poule C
Pos Équipe Points
RC Orléans
Villefranche de Lauragais
FC Saint-Claude
Stade Nantais
Poule D
Pos Équipe Points
AS Soustons
Garazi
SC Mazamet
Le Creusot
Poule E
Pos Équipe Points
Lyon OU
Stade ruthénois
CS Vienne
Limoges
Poule F
Pos Équipe Points
Marmande
Saint-Girons SC
Voiron
Stade beaumontois
Poule G
Pos Équipe Points
AC Boulogne-Billancourt
Sigean Port La Nouvelle
Ussel
Miélan
Poule H
Pos Équipe Points
FC Oloron
SO Chambéry
Stade bagnérais
Orthez

Barrages de relégation[modifier | modifier le code]

Équipe Groupe B Équipe 2e division Résultat
FC Saint-Claude SA Mauléon 42-0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Nicolas Lavallée, « Parc des Princes, Paris, 6 mai 1995 », sur www.lnr.fr, LNR, (consulté le 28 octobre 2012)
  2. « Championnat 93-94 Quart de finale Toulouse-Agen », sur www.stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le 27 octobre 2012)
  3. Jacques Maigne, « Perpignan-Castres, un suspense jusqu'au bout du pied », sur liberation.fr, Libération (consulté le 28 avril 2016)
  4. « Championnat 94-95 Demi-finale Toulouse-Bourgoin », sur www.stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le 27 octobre 2012)
  5. « Championnat 94-95 Finale Toulouse-Castres », sur www.stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le 28 octobre 2012)
  6. a et b « Toulouse 31-16 Castres », sur www.finalesrugby.com (consulté le 28 octobre 2012)
  7. « Il y a dix ans naissait le Stade Français-CASG... », sur /www.leparisien.fr, (consulté le 21 novembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]