Patrice Collazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrice Collazo
Description de l'image USO-ASR - 20141108 - Patrice Collazo.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (44 ans)
à La Seyne-sur-Mer (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Position pilier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
RC Toulon
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1996-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2005
2005-2008
2008-2009
CA Bègles-Bordeaux
Stade français Paris
Gloucester RFC
Stade toulousain
Gloucester RFC
Racing Métro 92
? (?)
4 (5)
 ? (?)
66 (0)
46 (0)
8 (0)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2000Drapeau : France France1 (0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2010-2011
2011-2018
2018-
Racing Métro 92 (espoirs)
Stade rochelais
RC Toulon

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 6 juin 2018.

Patrice Collazo est né le à La Seyne-sur-Mer (France). C’est un joueur de rugby à XV évoluant au poste de pilier (1,85 m et 109 kg). Il est l'entraîneur du RC Toulon pour la saison 2018.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il joua avec l'équipe de France en 2000, et avec le club de Gloucester RFC (2001-2002 et de 2005 à 2008), après être passé par le CA Bègles-Bordeaux, le Stade français Paris et le Stade toulousain. Il termina sa carrière de joueur au Racing Métro 92 (2008-2009), où il devint ensuite co-entraîneur des espoirs du Racing Métro 92.

En 2011, il signe au sein de l'Atlantique stade rochelais en tant qu’entraîneur de l'équipe professionnelle pour une durée de 2 ans plus une en option, où il exerce encore alors que le club est monté en Top 14 pour la saison 2014-2015. En novembre 2017, le Stade rochelais prolonge les contrats de ses entraîneurs, il est ainsi engagé avec le club jusqu'en 2022[1]. En 2018, le Stade rochelais décide finalement de se séparer de son manager suite à des désaccords apparus avec ses entraîneurs adjoints[2]. Il devient alors manager du RC Toulon[3].

En club[modifier | modifier le code]

Le 23 mai 2004, il est titulaire avec le Stade toulousain en finale de la Coupe d'Europe, associé en première ligne à William Servat et Jean-Baptiste Poux, au Stade de Twickenham à Londres face aux London Wasps.

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Il a eu sa première cape internationale le , à l’occasion d’un match contre l'équipe de Roumanie.

Avec les Barbarians[modifier | modifier le code]

En novembre 2001, il connaît son unique sélection avec les Barbarians français contre les Fidji à Toulon[4]. Les Baa-Baas s'inclinent 17 à 15[5].

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2011 - 2012 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Avants 5e, éliminé en demi-finale - -
2012 - 2013 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Avants 4e, éliminé en demi-finale - -
2013 - 2014 Stade rochelais Drapeau : France Pro D2 Avants 3e, Vainqueur de la finale d'accession au Top 14 - -
2014 - 2015 Stade rochelais Drapeau : France Top 14 Manager 9e - Éliminé en poule
2015 - 2016 Stade rochelais Drapeau : France Top 14 Manager 9e - Éliminé en poule
2016 - 2017 Stade rochelais Drapeau : France Top 14 Manager 1er, éliminé en demi-finale - Éliminé en demi-finale
2017 - 2018 Stade rochelais Drapeau : France Top 14 Manager 7e Éliminé en quart-de-finale -

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wilfried Templier, « Top 14: Collazo et Garbajosa à La Rochelle jusqu'en 2022 », sur rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport, (consulté le 2 janvier 2018).
  2. « La Rochelle : Collazo, c'est fini », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 11 mai 2018).
  3. « Collazo manager du RCT, Galthié à la formation », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 6 juin 2018)
  4. « Des Barbarians fantômes », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 12 décembre 2016)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Fidji », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 12 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]