Championnat de France de rugby à XV 1961-1962

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1961-1962
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 63
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 56 équipes

Palmarès
Vainqueur SU Agen
Finaliste AS Béziers

Navigation


Le championnat de France de rugby à XV de première division 1961-1962 a été disputé par 56 équipes groupées en 7 poules. À l'issue de la phase qualificative, les quatre premières équipes de chaque groupe et les quatre meilleures équipes classées cinquièmes sont qualifiés pour les 1/16e de finale. L'épreuve se poursuit ensuite par élimination sur un match à chaque tour.

Le SU Agen a remporté le championnat 1961-62 après avoir battu l'AS Béziers en finale.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Tournoi des cinq nations 1962 est remporté par la France. Michel Crauste (troisième ligne du FC Lourdes) s'illustre en marquant trois essais pendant le match contre les Anglais

Le Challenge Yves du Manoir est remporté par le Stade montois qui bat la Section paloise par 14 à 9.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Le nom des équipes qualifiées pour les 16e de finale est en gras.

Groupe 1[modifier | modifier le code]

Groupe 2[modifier | modifier le code]

Groupe 3[modifier | modifier le code]

Groupe 4[modifier | modifier le code]

Groupe 5[modifier | modifier le code]

Groupe 6[modifier | modifier le code]

Groupe 7[modifier | modifier le code]

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
SU Agen CS Vienne 14-3
SC Mazamet Stadoceste tarbais 12-0
Section paloise Stade aurillacois 11-5
Racing club de France SO Chambéry 5-3
US Dax USA Perpignan 8-0
CA Lannemezan Castres olympique 3-0
Stade rochelais La Voulte sportif 3-3
RC Toulon US Cognac 6-0
AS Béziers Tyrosse RCS 8-0
CA Brive FC Grenoble 9-3
Cahors rugby Aviron bayonnais 13-9
Biarritz olympique US Montauban 5-3
FC Lourdes SC Angoulême 13-3
Stade bordelais UC FC Auch 3-0
SC Tulle Stade montois 6-6
SC Graulhet RC Vichy 6-3

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
SU Agen SC Mazamet 11-3
Section paloise Racing club de France 8-3
US Dax CA Lannemezan 9-3
Stade rochelais RC Toulon 3-0
AS Béziers CA Brive 15-9
Cahors rugby Biarritz olympique 9-0
FC Lourdes Stade bordelais UC 16-3
SC Tulle SC Graulhet 6-0

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
SU Agen Section paloise 11-3
US Dax Stade rochelais 6-3
AS Béziers Cahors rugby 3-0
FC Lourdes SC Tulle 12-6

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
AS Béziers FC Lourdes 6-3
SU Agen US Dax 8-8 (a.p.)


Les deux finalistes de 1960-61 sont qualifiés pour les demi-finales, Béziers gagne son billet pour la finale mais Dax chute contre Agen qui est qualifié au bénéfice de l'essai marqué.

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes SU Agen - AS Béziers
Score 14-11
Date
Stade Stadium municipal de Toulouse
Arbitre Raymond Gombeaud
Les équipes
SU Agen Jean-Pierre Clar, Jean-Claude Malbet, Guy Miquel, Christian Matkowski, Georges Cavailles, Michel Sitjar, Louis Echave, Francesco Zani, Pierre Lacroix, Jean-Claude Hiquet, Serge Méricq, Claude Salesse, Henri Garcia, Michel Arino, Jean-Pierre Razat
AS Béziers Jean Arnal, Emile Bolzan, Francis Mas, Claude Vidal, André Gayraud, François Rondi, Roger Gensane, Jean Salas, Pierre Danos, Roger Bousquet, Albert Folch, Michel Bernatas, Jacques Fratangelle, Robert Spagnolo, Paul Dedieu
Points marqués
SU Agen 3 essais de Méricq (2) et Matkowski (1), 1 transformation et 1 pénalité de Sitjar
AS Béziers 1 essai de Rondi, 1 transformation et 2 pénalités de Dedieu

Agen l'emporte grâce à une débauche de jeu enthousiasmante en fin de match, et avec un dernier essai contesté (selon les biterrois, pied en touche de Méricq qui marque. Ce point n'a jamais pu être confirmé ni infirmé).

Liens externes[modifier | modifier le code]