Championnat de France de rugby à XV 1984-1985

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1984-1985
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 86e
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 40 équipes

Palmarès
Tenant du titre AS Béziers
Vainqueur Stade toulousain
Finaliste RC Toulon

Navigation

L'élite est constituée de quatre groupes de dix clubs. À l'issue de la phase qualificative, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 1/8e de finale, les équipes classées 3e à 6e dans chaque groupe (soit seize clubs) disputent des matchs de barrage, ou 1/16e de finale, dont les vainqueurs sont aussi qualifiés pour les 1/8e de finale.

Le Stade toulousain remporte le Championnat de France de rugby à XV de première division 1984-1985 après avoir battu le RC Toulon en finale.

Il s'agit du premier Bouclier de Brennus remporté par le Stade toulousain depuis 1947. Le RC Toulon devra attendre 1987 pour remporter un titre après-guerre.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la phase qualificative. Les noms en gras indiquent les équipes qui sont qualifiées directement pour les 8e de finale.

Groupe 1[modifier | modifier le code]

  1. Stade toulousain
  2. AS Béziers
  3. US Montauban
  4. Stadoceste tarbais
  5. Tyrosse RCS
  6. Stade aurillacois
  7. RC Narbonne
  8. US Carcassonne
  9. Racing club de France
  10. Avenir aturin

Groupe 2[modifier | modifier le code]

  1. SU Agen
  2. Biarritz olympique
  3. US Dax
  4. RC Hyères
  5. FC Oloron
  6. Boucau stade
  7. CA Bègles-Bordeaux
  8. US Romans
  9. Valence sportif
  10. Stade rochelais

Groupe 3[modifier | modifier le code]

  1. FC Lourdes
  2. AS Montferrand
  3. CA Brive
  4. Aviron bayonnais
  5. FC Grenoble
  6. La Voulte sportif
  7. Section paloise
  8. Club olympique Creusotin
  9. Stade bagnérais
  10. SC Angoulême

Groupe 4[modifier | modifier le code]

  1. RRC Nice
  2. RC Toulon
  3. SC Graulhet
  4. USA Perpignan
  5. CS Bourgoin-Jallieu
  6. Stade montois
  7. Castres olympique
  8. RC Nîmes
  9. SC Tulle
  10. SC Albi

Matchs de barrage (seizièmes de finale)[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Aviron bayonnais FC Oloron 15-10
SC Graulhet Stade montois 12-18
CA Brive Boucau stade 17-9
FC Grenoble USA Perpignan 22-13
Stade aurillacois US Montauban 21-17
CS Bourgoin-Jallieu Stadoceste tarbais 19-9
Tyrosse RCS US Dax 3-0
La Voulte sportif RC Hyères 14-9


Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale. Tous les barragistes sont éliminés.

Équipe 1 Équipe 2 Match aller Match retour
Stade toulousain Aviron bayonnais 15-9 10-3
AS Béziers Stade montois 35-19 9-6
AS Montferrand CA Brive 28-31 23-6
SU Agen FC Grenoble 27-16 9-9
RC Toulon Stade aurillacois 21-6 32-15
RRC Nice CS Bourgoin-Jallieu 6-9 28-15
FC Lourdes Tyrosse RCS 6-12 22-6
Biarritz olympique La Voulte sportif 3-10 29-12

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Stade toulousain AS Béziers 21-0
AS Montferrand SU Agen 13-12
RC Toulon RRC Nice 19-9
FC Lourdes Biarritz olympique 13-9


Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Stade toulousain AS Montferrand 17-6
RC Toulon FC Lourdes 6-3

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Stade toulousain - RC Toulon
Score 36-22 après prolongations (3-12 à la mi-temps, 19-19 à la fin du temps réglementaire, 30-19 à la fin de la première prolongation)
Date
Stade Parc des Princes
Arbitre Yves Bressy
Les équipes
Stade toulousain Titulaires : Christian Breseghello, Daniel Santamans, Claude Portolan, Gérard Portolan (Jean-Michel Giraud 46), Jean-Marie Cadieu (Karl Janik 71), Thierry Maset, Karl Janik (Hervé Lecomte 71), Albert Cigagna, Michel Lopez, Philippe Rougé-Thomas, Guy Novès, Denis Charvet, Éric Bonneval, Jean-Michel Rancoule, Serge Gabernet
Non entrés en jeu : Serge Laïrle, Thierry Grolleau, Thierry Merlos, Laurent Husson.
RC Toulon Titulaires : Manu Diaz, Bernard Herrero, Yann Braendlin, Patrick Occhini, Marc Pujolle, Éric Champ, Gilbert Doucet, Philippe Coulais, Jérôme Gallion, Christian Cauvy (Christian Salvarelli 64), Thierry Fournier, Alain Carbonel, Patrice Blachère (Christian Cauvy 64), Pascal Jehl, Jérôme Bianchi (Gilles Fargues 45)
Non entrés en jeu : Laurent Gueit, Yvan Roux, Bernard Capitani, Jean-Luc Charlier.
Points marqués
Stade toulousain 6 essais par Bonneval (51, 83), Charvet (54, 70, 109) et C. Portolan (94), 3 transformations par Lopez (54, 70, 109) et 2 pénalités par Lopez (38, 86)
RC Toulon 2 essais par Fournier (24) et Gallion (67), 1 transformation par Bianchi (24) et 3 pénalités par Bianchi (15, 36), Cauvy (100) et 1 drop par Cauvy (64)

Lien externe[modifier | modifier le code]