Championnat de France de rugby à XV 1892

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1892
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) USFSA
Éditions 1er
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 2 équipes

Palmarès
Vainqueur Racing club de France
Finaliste Stade français

Navigation


Le premier championnat de France de rugby est organisé en 1892[1], à l'initiative de l'USFSA et du magazine des Sports Athlétiques. Un appel à candidature est lancé le 5 mars avec pour butoir le 8 mars. Compte tenu de la diffusion encore faible du rugby en France et du court laps de temps, seules deux équipes parisiennes posent leur candidature et accèdent directement à la finale, dont la date est avancée du 3 avril au 20 mars[2].
Les clubs du Racing club de France et du Stade français s'affrontent sur la pelouse de Bagatelle, située dans le bois de Boulogne, lors d'un match arbitré par le baron Pierre de Coubertin. Le match est remporté 4 à 3 par le Racing Club de France, soit un essai, un but et un tenu derrière la ligne contre un essai et un but. Lors du cocktail protocolaire qui s'ensuit, le capitaine du Racing Carlos Gonzalez de Candamo se voit remettre le Bouclier de Brennus.


Feuille de match[modifier | modifier le code]


Équipes Racing club de France - Stade français Paris
Score 4 - 3 (0-3)
Date
Stade Bagatelle, 2 000 spectateurs
Arbitre Pierre de Coubertin
Les équipes
Racing club de France Titulaires : James Thorndike, Georges Duchamps, Ferdinand Wiet, Carlos Gonzalez de Candamo (cap.), Gaspar Gonzalez de Candamo, Frantz Reichel, Maurice Ravidat[3],[4], Henri Moitessier, Adolphe de Pallisseaux, C. d'Este, Alexandre Sienkiewicz, Paul Blanchet, René Cavally, Charles Thorndike, L. Pujol.
Stade français Titulaires : L. Venot, Munier, Adrien Pauly, Pierre de Pourtalès, Pierre Dobree, Henri Amand, Albert de Joannis, Courtney Heywood (cap.), Félix Herbet, Frédéric Frank-Puaux, W. Braddon, Louis Dedet, Edouard Bourcier Saint-Chaffray, Pierre Garcet de Vauresmont, Paul Dedet.
Points marqués
Racing club de France 1 essai de Pallissaux (1 point), 1 transformation de Gaspar de Candamo (2 points), 1 tenu en but de Reichel (1 point)
Stade français 1 essai de Louis Dedet, 1 transformation de Dobree

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Au préalable, en juin 1891, le Stade français (capitaine Courtney Heywood) bat -comme préambule au championnat- le RCF, lors d'un match unique.
  2. Henri Garcia, La fabuleuse histoire du rugby, Genève, Editions Minerva, , 3e éd., 1056 p. (ISBN 2-8307-0782-6), p. 139
  3. Le site www.finalesrugby.fr indique Maurice Ravidat comme N°9
  4. J. Feyerick est inconnu sur www.finalesrugby.fr