Championnat de France de rugby à XV 2021-2022

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Top 14 2021-2022
Description de l'image Top 14.svg.
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) LNR
Édition 123e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date au 24 ou
Nations France
Participants 14 équipes
Matchs joués 49 sur 187
Site(s) Finale : Stade de France, Saint-Denis
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Pro D2 2021-2022

Palmarès
Tenant du titre Stade toulousain (2021)
Promu(s) en début de saison USA Perpignan
Biarritz olympique

Navigation

La saison 2021-2022 de Top 14 est la 123e édition du championnat de France de rugby à XV. Elle oppose pour la 17e année consécutive les quatorze meilleures équipes professionnelles de rugby à XV françaises. La saison débute le et se termine le 24 ou lors de la finale pour le titre de Champion de France.

Le Stade toulousain est tenant du titre après s'être imposé contre le Stade rochelais en finale lors de la saison précédente. L'USA Perpignan, champion de France de deuxième division en titre, ainsi que le Biarritz olympique, vainqueur du barrage d'accession en Top 14, sont les deux équipes promues en première division.

Présentation[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Les équipes engagées dans la compétition sont les 12 premiers au classement de l'édition précédente, ainsi que les deux clubs promus de Pro D2, à savoir le champion de France de deuxième division et le gagnant du match d'accession 2021 :

Depuis le début de l'ère professionnelle en 1998, quatre clubs n'ont jamais été relégués : le Stade toulousain, l'ASM Clermont, le Stade français Paris et le Castres olympique. Montpellier HR connaît également le format à 14 équipes sans interruption depuis la création du Top 14 en 2005.

Dans la liste détaillée des équipes participantes, les clubs sont classés en fonction de leur classement général au Championnat de France professionnel de la saison précédente.

Club Dernière
montée
Budget
en M€
Classement
2020-2021
Entraîneur
en chef
Stade Capacité Compétition
européenne
Stade toulousain 1907 37,3 1er Ugo Mola Stade Ernest-Wallon
(Toulouse)
19 500 Coupe d'Europe
(poules)
Stade rochelais 2014 27,9 2e Drapeau : Irlande Ronan O'Gara Stade Marcel-Deflandre
(La Rochelle)
16 000 Coupe d'Europe
(poules)
Racing 92 2009 29,1 3e Laurent Travers Paris La Défense Arena
(Nanterre)
32 000 Coupe d'Europe
(poules)
Union Bordeaux Bègles 2011 26,2 4e Christophe Urios Stade Chaban-Delmas
(Bordeaux)
34 694 Coupe d'Europe
(poules)
ASM Clermont 1925 31,2 5e Jono Gibbes Stade Marcel-Michelin
(Clermont-Ferrand)
19 022 Coupe d'Europe
(poules)
Stade français 1997 39,1 6e Gonzalo Quesada Stade Jean-Bouin
(Paris)
20 000 Coupe d'Europe
(poules)
Castres olympique 1989 22,8 7e Pierre-Henry Broncan Stade Pierre-Fabre
(Castres)
12 500 Coupe d'Europe
(poules)
RC Toulon 2008 32 8e Franck Azéma Stade Mayol
(Toulon)
18 200 Challenge européen
(poules)
Lyon OU 2016 36 9e Pierre Mignoni Matmut Stadium Gerland
(Lyon)
35 029 Challenge européen
(poules)
Montpellier HR 2003 28,6 10e Philippe Saint-André GGL Stadium
(Montpellier)
15 697 Coupe d'Europe
(poules)
CA Brive 2019 17,6 11e Drapeau : Irlande Jeremy Davidson Stade Amédée-Domenech
(Brive-la-Gaillarde)
13 979 Challenge européen
(poules)
Section paloise 2015 22,6 12e Sébastien Piqueronies Stade du Hameau
(Pau)
18 324 Challenge européen
(poules)
USA Perpignan 2021 17,4 1er
(Pro D2)
Patrick Arlettaz Stade Aimé-Giral
(Perpignan)
14 593 Challenge européen
(poules)
Biarritz olympique 2021 12,8 3e
(Pro D2)
Matthew Clarkin Parc des sports d'Aguiléra
(Biarritz)
13 400 Challenge européen
(poules)
Légende des couleurs
  • Tenant du titre
  • Promu de Pro D2
Légende des abréviations

T : Tenant du titre
P : Promu de Pro D2
C1 : Vainqueur de la Coupe d'Europe 2020-2021
C2 : Vainqueur du Challenge européen 2020-2021

Calendrier[modifier | modifier le code]

La LNR publie le calendrier de la nouvelle saison le [1].

Calendrier du Top 14 2021-2022
Nom Date Équipes participantes
Phase régulière
Matchs aller 14
1re journée
13e journée, Boxing Day
4 et
Matchs retour
14e journée
Fan Days
26e journée

2 et
Phase finale
Barrages 10, 11 ou 4
Barrage d'accession 2 (1 + 1)
Demi-finales 17, 18 ou , à Nice 4
Finale 24 ou , au Stade de France 2
En italique : club issu de division inférieure

Compétition[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière voit les 14 équipes s'affronter en matchs aller/retour sur 26 journées. Le calendrier des journées est établi par le Comité Directeur en amont de la première journée.

A l'issue de la saison régulière, les six meilleures équipes au classement accèdent à la phase finale, tandis que la 13e équipe au classement participe au match d'accession contre le finaliste de Pro D2 et que la dernière équipe au classement est reléguée en Pro D2.

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement de la saison régulière est établi en fonction des points terrain auxquels sont ajoutés les points de bonus et retranchés, le cas échéant, les points de pénalisation[2].

Une équipe remporte 4 points terrain par victoire, 2 points terrain par match nul, 0 point par défaite. Une équipe perd 2 points terrain en cas de forfait ou de disqualification, tandis que l'équipe adverse en emporte 5.

Une équipe remporte 1 point de bonus offensif si elle marque 3 essais ou plus que son adversaire lors d'une même rencontre, et remporte 1 point de bonus défensif si elle perd de 5 points ou moins.

Si deux ou plusieurs équipes se trouvent à égalité au classement de la saison régulière, les facteurs suivants sont pris en compte pour les départager :

  1. Nombre de points terrain, de bonus et de pénalisation obtenus sur l'ensemble des rencontres ayant opposé les équipes concernées ;
  2. Goal-average sur l'ensemble de la compétition ;
  3. Goal-average sur l'ensemble des rencontres ayant opposé les équipes concernées ;
  4. Différence entre le nombre d'essais marqués et concédés sur l'ensemble des rencontres ayant opposé les équipes concernées ;
  5. Différence entre le nombre d'essais marqués et concédés sur l'ensemble de la compétition ;
  6. Nombre de points marqués dans toutes les rencontres de la compétition ;
  7. Nombre d'essais marqués dans toutes les rencontres de la compétition ;
  8. Nombre de forfaits n'ayant pas entraîné de forfait général de la compétition ;
  9. Classement général durant la saison précédente du championnat[Note 1].
Classement à l'issue de la 11e journée — mise à jour :
Rang Club J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Stade toulousain T 11 9 0 2 4 0 293 155 +138 40
2 Union Bordeaux Bègles 11 8 1 2 4 0 292 203 +89 38
3 Montpellier HR 11 6 1 4 0 4 282 221 +61 30
4 Stade rochelais 11 6 0 5 3 2 269 159 +110 29
5 Lyon OU 11 5 0 6 2 4 261 206 +55 26
6 Racing 92 11 6 0 5 0 1 235 238 -3 25
7 Castres olympique 11 5 1 5 1 1 228 282 -54 24
8 ASM Clermont 11 5 0 6 2 2 255 257 -2 24
9 Section paloise 11 5 0 6 0 2 220 282 -62 22
10 CA Brive 11 4 0 7 2 3 181 217 -36 21
11 RC Toulon 11 4 1 6 1 1 184 237 -53 20
12 Stade français Paris 11 4 0 7 1 2 200 260 -60 19
13 USA Perpignan P 11 4 0 7 0 2 189 294 -105 18
14 Biarritz olympique P 11 4 0 7 1 1 212 290 -78 18
Phase finale
  • 1er et 2e : demi-finales
  • 3e à 6e : barrages
Relégation en Pro D2 2022-2023
  • 13e : match d'accession
  • 14e : relégation
Compétitions européennes 2022-2023

Les modalités d'accès aux compétitions européennes 2022-2023 n'ont pas encore été précisées.

Abréviations
  • T : Tenant du titre
  • P : Promu de Pro D2
Leader par journée[modifier | modifier le code]
————————————————————————————————————————————————————
CABSTUBBST
1234567891011121314151617181920212223242526
Dernier par journée[modifier | modifier le code]
————————————————————————————————————————————————————
USAPSFBOUSAPBO
1234567891011121314151617181920212223242526

Résultats[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Tableau de résultats
Résultats
(▼dom., ►ext.)
BIA BOR BRI CAS CLE LYO MON SFR PAU PER RAC LAR TLN TLS
Biarritz olympique 27-15 37-9 J24 J25 5-40 J13 17-14 J22 J15 28-19 J17 J20 11-17
Union Bordeaux Bègles J14 29-10 J16 25-9 J25 27-23 37-10 J20 39-13 J18 J22 J24 J12
CA Brive J16 J15 J21 J13 J23 J18 19-12 30-13 36-15 12-10 6-8 J19 J25
Castres olympique 38-20 23-23 23-22 J23 J18 J20 J15 16-12 J25 J12 J14 27-16 J22
ASM Clermont J12 J17 J22 30-34 J20 J26 J24 42-20 J19 26-17 23-22 31-16 J14
Lyon OU J19 15-20 J12 30-23 28-19 J24 J17 J15 47-3 J14 J26 J22 25-19
Montpellier HR J21 J23 39-17 25-24 20-22 30-8 J19 J17 J12 J25 21-11 J14 15-17
Stade français J18 J21 J26 34-10 22-14 23-18 27-31 J23 J14 21-36 J12 J16 J20
Section paloise 33-21 33-37 J14 J26 J16 21-17 23-22 18-9 J21 J24 J19 J12 J18
USA Perpignan 33-20 J26 J24 J13 26-24 J16 J22 22-23 14-29 J20 22-13 12-9 J17
Racing 92 J23 14-37 J17 J19 J15 24-20 21-32 J22 J13 17-14 23-10 J26 27-18
Stade rochelais 59-17 26-3 J20 29-10 J18 J13 J16 J25 36-8 J23 J21 39-6 16-20
RC Toulon 13-9 J13 13-9 J17 J21 19-13 24-24 38-5 J25 J18 20-27 J15 J23
Stade toulousain J26 J19 18-11 41-0 27-15 J21 J15 J13 38-10 37-15 J16 J24 41-10
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de cinq points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Rencontres notables[modifier | modifier le code]

Trophée Christophe Dominici[modifier | modifier le code]

Les deux confrontations de la saison régulière entre le RC Toulon et le Stade français sont marquées par la première édition du trophée Christophe Dominici[4], organisé en mémoire de l'international français décédé en novembre 2020. L'équipe victorieuse du trophée est celle qui a accumulé le plus de points terrain lors de ces deux rencontres.

Le match aller a lieu au stade Mayol le à 21 h 05, en clôture de la 3e journée. Le RC Toulon s'impose largement à domicile avec le bonus offensif, en ayant marqué 5 essais[5].


3e journée

RC Toulon
4 pts + 1 Bo
38 - 5
(17 - 0)
Stade français
0 pt
Stade Mayol, Toulon
Arbitre : Mathieu Raynal

Le match retour a lieu au Stade Jean-Bouin, le week-end du .


16e journée
29 ou
Stade français RC Toulon Stade Jean-Bouin, Paris

Cumul des points
Équipe Aller Retour Cumul
RC Toulon 5 5
Stade français 0 0

Barrage d'accession[modifier | modifier le code]

Le club classé à la 13e place au classement à l'issue de la saison régulière dispute à l'extérieur un match d'accession contre le finaliste de Pro D2. Le gagnant joue en première division la saison suivante.


Match d'accession
10, 11 ou
Finaliste de Pro D2 13e de la saison régulière Stade du finaliste de Pro D2

Phase finale[modifier | modifier le code]

Les six premiers au classement de la saison régulière participent à la phase finale. Les deux équipes les mieux classées accèdent directement aux demi-finales et y affrontent les gagnants des matchs de barrages, opposant les équipes classées de la 3e à la 6e place.

Les demi-finales se jouent sur terrain neutre, et les gagnants s'affrontent en finale pour le titre de Champion de France.

Tableau final[modifier | modifier le code]

Barrages Demi-finales Finale
 10, 11 ou     à l'Allianz Riviera, Nice      24 ou au Stade de France, Saint-Denis
 [1]  
 [4]  
     
 [5]    
  à l'Allianz Riviera, Nice    
 10, 11 ou
     
 [3]  
     
 [6]    
 [2]    

Barrages[modifier | modifier le code]

Les matchs de barrage ont lieu le weekend du dans les stades des équipes qualifiées les mieux classées.


Barrage
10, 11 ou
4e de la phase régulière 5e de la phase régulière Stade du 4e de la phase régulière

Barrage
10, 11 ou
3e de la phase régulière 6e de la phase régulière Stade du 3e de la phase régulière

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Les demi-finales du championnat ont lieu le weekend du à l'Allianz Riviera, à Nice. La ville hôte, désignée le par le comité directeur de la LNR, devait initialement organiser des demi-finales en 2020, avant l'interruption du championnat en raison de la pandémie de Covid-19[6].


Demi-finale
Vendredi
21 h
1er de la phase régulière Vainqueur du premier match de barrage Allianz Riviera, Nice

Demi-finale
Samedi
21 h
2e de la phase régulière Vainqueur du deuxième match de barrage Allianz Riviera, Nice

Finale[modifier | modifier le code]

La finale du championnat a lieu le 24 ou au Stade de France, à Saint-Denis.


Finale
24 ou
Vainqueur de la première demi-finale Vainqueur de la deuxième demi-finale Stade de France, Saint-Denis

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Journée → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 19 15 16 17 18 20 21 22 23 24 25 26 Q R
Club
Biarritz olympique 3 10 5 11 12 14 14 12 14 14 14 2 5
Union Bordeaux Bègles 12 7 9 4 2 2 2 2 1 2 2 8
CA Brive 1 8 3 5 3 5 6 9 10 10 10 6
Castres olympique 5 3 4 6 4 6 5 5 4 7 7 9
ASM Clermont 11 12 10 13 9 11 10 7 8 8 8 1
Stade rochelais 9 13 13 12 13 10 7 5 7 6 4 3 3
Lyon OU 4 6 2 3 6 3 3 3 6 4 5 11
Montpellier HR 7 4 7 9 7 8 9 8 5 3 3 4
Stade français Paris 13 14 14 14 14 13 12 10 12 11 12 6
Section paloise 10 5 11 7 5 7 8 11 9 9 9 2
USA Perpignan 14 9 12 8 10 12 13 14 13 13 13 6
Racing 92 2 2 6 2 8 4 4 4 3 5 6 10
RC Toulon 8 11 8 10 11 9 11 13 11 12 11 1
Stade toulousain 6 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 11
  • Qualification pour les demi-finales.
  • Qualification pour les barrages.
  • Participation au barrage de promotion-relégation face au finaliste de Pro D2 2021-2022.
  • Relégation en Pro D2 pour la saison suivante.

État de forme des équipes[modifier | modifier le code]

Journée → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 19 15 16 17 18 20 21 22 23 24 25 26
Club
Biarritz olympique G P G P P P P G P P G
Union Bordeaux Bègles P G N G G G G G G P G
CA Brive G P G P G P P P P G P
Castres olympique G G N P G P G P G P P
ASM Clermont P P G P G P G G P G P
Stade rochelais P P P G P G G G P G G
Lyon OU G P G P P G G P P G P
Montpellier HR N G P P G P P G G G G
Stade français Paris P P P G P G P G P P P
Section paloise P G P G G P P P G G P
USA Perpignan P G P G P P P P G P G
Racing 92 G G P G P G G P G P P
RC Toulon N P G P P G P P G P G
Stade toulousain G G G G G G P G P G G
  • Match gagné
  • Match nul
  • Match perdu
  • R : Match reporté


Séries de victoires : 6

Séries de matchs sans défaite : 8

Séries de défaites : 4

Séries de matchs sans victoire : 4

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs réalisateurs — mis à jour le
Rang[7] Joueur Club Poste Points Essais Transf. Pén. Drop
1 Léo Berdeu Lyon OU Demi d'ouverture 116 3 13 25 0
2 Thomas Ramos Stade toulousain Arrière 110 2 17 22 0
3 Matthieu Jalibert Union Bordeaux Bègles Demi d'ouverture 95 3 16 16 0
4 Antoine Hastoy Section paloise Demi d'ouverture 89 3 7 18 2
5 Paolo Garbisi Montpellier HR Demi d'ouverture 87 0 9 23 0
6 Joris Segonds Stade français Demi d'ouverture 83 0 7 23 0
7 Brett Herron Biarritz olympique Demi d'ouverture 81 1 11 17 1
8 Enzo Hervé CA Brive Demi d'ouverture 80 2 5 19 1
9 Melvyn Jaminet USA perpignan Demi d'ouverture 74 0 7 20 0
10 Camille Lopez ASM Clermont Demi d'ouverture 71 0 7 19 0

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs marqueurs — mis à jour le
Rang[8] Joueur Club Poste Essais
1 Baptiste Couilloud Lyon OU Demi de mêlée 6
- Alivereti Raka ASM Clermont Ailier 5
- Jules Favre Stade rochelais Ailier
4 Ben Lam Union Bordeaux Bègles Ailier 4
- Romain Ntamack Stade toulousain Demi d'ouverture
- Wilfrid Hounkpatin Castres olympique Pilier
- Ulupano Seuteni Union Bordeaux Bègles Centre
7 Ibrahim Diallo Racing 92 3e ligne 3
- Camille Chat Racing 92 Talonneur
- Anthony Jelonch Stade toulousain 3e ligne

Récompenses[modifier | modifier le code]

Joueur du week-end[modifier | modifier le code]

Après chaque journée, les internautes votent sur le site de la LNR pour élire le joueur du week-end.

Journée Joueur Club Autres nommés
1re journée[9] Enzo Hervé CA Brive Francis Saili
Yoan Tanga Mangene
2e journée[10] Antoine Hastoy Section paloise Matthieu Jalibert
Julien Dumora
3e journée[11] Enzo Hervé CA Brive Brett Herron
Sergio Parisse
4e journée Tawera Kerr-Barlow Stade rochelais Ben Lam
Sekou Macalou
5e journée Non attribué
6e journée Anthony Jelonch Stade toulousain Baptiste Couilloud
Pierre Popelin
7e journée Matthieu Jalibert Union Bordeaux Bègles Vilimoni Botitu
Ibrahim Diallo
8e journée Antoine Dupont Stade toulousain Johnny Dyer
Cobus Reinach
9e journée Non attribué

Joueur du mois[modifier | modifier le code]

Tous les mois, les internautes votent sur le site de la LNR pour élire le joueur du mois[12]. La récompense est décernée en partenariat avec la Société générale.

Mois Premier Deuxième Troisième
Joueur Club Votes Joueur Club Votes Joueur Club Votes
Septembre[13] Ben Lam Union Bordeaux Bègles 47% Romain Ntamack Stade toulousain 43% Gael Fickou Racing 92 10%
Octobre [14] Matthieu Jalibert Union Bordeaux Bègles 47% Wilfrid Hounkpatin Castres olympique 36% Paolo Garbisi Montpellier HR 17%

Nuit du rugby 2022[modifier | modifier le code]

A l'issue de la saison, en septembre 2022, se déroule la Nuit du rugby, pour récompenser les acteurs du championnat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le classement général se distingue du classement de la saison régulière par le fait que l'ordre de sortie des équipes qualifiées en phase finale prévaut sur le classement de la saison régulière pour les équipes qualifiées en phase finale. Selon les termes de l'article 330 des statuts et règlements généraux de la LNR[3], le champion de France y est premier, le finaliste second, les demi-finalistes 3e et 4e selon leur classement durant la saison régulière, les éliminés en barrages 5e et 6e selon leur classement durant la saison régulière et les autres classés selon leur classement durant la saison régulière.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Top 14 | Le calendrier de la saison 2021/2022 », sur lnr.fr (consulté le ).
  2. « Rugby Top 14 : Classement », sur lnr.fr (consulté le ).
  3. https://www.lnr.fr/sites/default/files/0._statuts_et_reglements_lnr_2021-2022.pdf
  4. « La mémoire de Christophe Dominici au cœur du match Toulon-Stade Français dimanche soir », sur L'Équipe (consulté le )
  5. Pablo Ordas, « Toulon tient sa première victoire de la saison en écrasant Paris », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  6. « Le Stade Allianz de Nice accueillera les demi-finales du Top 14 de rugby en 2022 », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  7. « Réalisateurs - Top 14 - RugbyCoaching », sur www.rugbycoaching.eu (consulté le )
  8. « Réalisateurs - Top 14 - RugbyCoaching », sur www.rugbycoaching.eu (consulté le )
  9. « Joueur du week-end Société générale - J1 », sur lnr.fr (consulté le ).
  10. « Joueur du week-end Société générale - J2 », sur lnr.fr (consulté le ).
  11. « Joueur du week-end Société générale - J3 », sur lnr.fr (consulté le ).
  12. « https://www.lnr.fr/rugby-top-14/votestop14 », sur lnr.fr (consulté le ).
  13. « Joueur du mois Société générale de septembre », sur lnr.fr (consulté le ).
  14. « Joueur du mois Société générale d'octobre », sur lnr.fr (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]