Championnat de France de rugby à XV 1996-1997

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Groupe A 1996-1997
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 98e
Lieu(x) France métropolitaine
Date du au
Nations Drapeau de la France France
Participants 40 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Groupe B 1996-1997

Palmarès
Vainqueur Stade toulousain
Finaliste CS Bourgoin-Jallieu

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XV de première division 1996-1997 est disputé par quarante clubs répartis en deux groupes, eux-mêmes en deux poules de dix. Les huit premiers de chaque poule sont qualifiés pour disputer des huitième de finale, les tours suivants de font par élimination sur un seul match.

À l'inter-saison, cinq clubs ont rejoint l'élite : Biarritz olympique, AS Béziers, CA Périgueux, PUC et Stade dijonnais.

Le Stade toulousain remporte le Championnat de France de première division 1996-1997 après avoir battu le CS Bourgoin-Jallieu en finale. Il obtient son 14e titre de champion de France, le quatrième d'une série de quatre titres consécutifs. Le CS Bourgoin-Jallieu perd la première finale qu'il dispute.

Toulouse et Bourgoin (les deux finalistes du championnat) mais aussi Brive (champion d’Europe) et Pau (vainqueur du Challenge Yves du Manoir) se qualifient pour la Coupe d’Europe.

À l'issue de la saison 1996-97, CA Périgueux, le PUC, Stade Dijonnais et le RC Nîmes sont relégués en division inférieure.

Pour la saison suivante, le Groupe A2 est définitivement séparé du Groupe A1 et se place en tant que Championnat de France de rugby à XV de 2e division.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Groupe A1[modifier | modifier le code]

Poule 1
Pos Équipe Pts
1 CS Bourgoin-Jallieu 45
2 SU Agen 43
3 Stade toulousain 42
4 US Dax 42
5 Castres olympique 40
6 Biarritz olympique 37
7 FC Grenoble 32
8 AS Béziers 30
9 RC Nîmes 25
10 CA Périgueux 24
Poule 2
Pos Équipe Pts
1 CA Brive 43
2 AS Montferrand 41
3 USA Perpignan 41
4 Section paloise 39
5 CA Bègles-Bordeaux 38
6 RC Narbonne 38
7 RC Toulon 38
8 US Colomiers 36
9 Paris université club 24
10 Stade Dijonnais 22

Groupe A2[modifier | modifier le code]

Poule 1
Pos Équipe Points
1 Stade Français 45
2 Montpellier 43
3 Valence d'Agen 39
4 Rumilly 38
5 US La Teste 38
6 Stadoceste Tarbais 37
7 SC Graulhet 35
8 Saint-Paul sports rugby 29
9 FC Lourdes 27
10 Marmande 26
Poule 2
Pos Équipe Points
1 Nice 48
2 Stade rochelais 43
3 Aurillac 42
4 Racing Club de France 38
5 FC Auch 37
6 Montauban 34
7 Bayonne 33
8 Tyrosse 32
9 Istres 28
10 Peyrehorade 25

Phase finale[modifier | modifier le code]

Tour qualificatif[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Stade toulousain RC Narbonne 24-22
CA Brive US Colomiers 31-36
FC Grenoble SU Agen 27-27
USA Perpignan CA Bègles-Bordeaux 26-29
CS Bourgoin-Jallieu AS Béziers 23-14
Section paloise Castres olympique 23-20
AS Montferrand RC Toulon 12-6
US Dax Biarritz olympique 22-18

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Stade toulousain US Colomiers 21-12
SU Agen CA Bègles-Bordeaux 22-18
CS Bourgoin-Jallieu Section paloise 24-18
AS Montferrand US Dax 22-18

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Stade toulousain SU Agen 23-16
CS Bourgoin-Jallieu AS Montferrand 21-17

Le Stade toulousain et Bourgoin sont qualifiés pour la finale.


Finale[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Stade toulousain 12 – 6 CS Bourgoin-Jallieu

(mt : 6 – 6)

le au Parc des Princes, Paris

Points marqués :

  • Toulouse : 3 pénalités et 1 drop par Deylaud
  • Bourgoin : 2 pénalités par Geany

Évolution du score :

Arbitre : Daniel Gillet

Spectateurs : 44 000

Résumé

C'est la toute dernière finale de championnat de France disputée au Parc des Princes avant le déménagement au Stade de France.

La finale fut très indécise il y avait encore 6-6 à 9 minutes de la fin.

Pour la première fois depuis la finale de 1988 aucun essai n'est marqué.

Composition des équipes
Stade toulousain

Titulaires
Stéphane Ougier 15
Michel Marfaing 14
Nicolas Martin 13
Thomas Castaignède 12
David Berty 11
(cap.) Christophe Deylaud 10
Jérôme Cazalbou 9
Sylvain Dispagne 8
Régis Sonnes 7
Didier Lacroix 6
Franck Belot 5
Hugues Miorin 4
Jean-Louis Jordana 3
Patrick Soula 2
Christian Califano 1
Remplaçants
Olivier Carbonneau 16
Julien Tilloles 17
Xavier Garbajosa 18
Jean-Marie Bisaro 19
David Couzinet 20
Pascal Lasserre 21
Philippe Capelleri 22
Entraîneurs
Guy Novès
Serge Laïrle

CS Bourgoin-Jallieu

Titulaires
15 Nigel Geany
14 Laurent Leflamand
13 Alexandre Péclier
12 Stéphane Glas
11 Ludovic Saunier
10 Gilles Cassagne
9 Dominique Mazille
8 Pierre Raschi
7 Michel Malafosse
6 Alexandre Chazalet
5 Jean Daudé
4 Marc Cécillon (cap.)
3 David Morgan
2 Jean-Pierre Sanchez
1 Philippe Vessilier
Remplaçants
16 Julien Frier
17 Pascal Fernandez
18 Nicolas Guilhot
19 Laurent Belligoi
20 Frédéric Nibelle
21 Jean-François Martin-Culet
22 Laurent Gomez
Entraîneurs
Michel Couturas
Alain Revol

Barrages de relégation[modifier | modifier le code]

Date Équipe Groupe A2 Équipe 2 Résultat
Bayonne Saint-Girons SC 22-21
mai SC Graulhet Avenir aturin
mai Saint-Paul sports rugby Lombez Samatan club 17-23
mai Tyrosse Stade bordelais

Liens externes[modifier | modifier le code]