Saison 2018-2019 du Stade toulousain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 2018-2019 du
Stade toulousain
Portail du rugby à XV
Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après
Généralités
Stade(s) Stade Ernest-Wallon
(19 500 places)
Président Didier Lacroix
Entraîneur(s) Ugo Mola
Régis Sonnes
William Servat (avants)
Capitaine(s) Julien Marchand
Résultats
Top 14 Vainqueur
1er de la phase régulière avec 98 pts (21V-2N-3D)
Coupe d'Europe Demi-finale
2e de la poule avec 21 pts (5V-0N-1D)
Meilleur(s)
marqueur(s)
Sofiane Guitoune (16 essais)
Meilleur(s)
réalisateur(s)
Thomas Ramos (329 points)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Chronologie
Dernière mise à jour : 16 juin 2019.

Cette page présente la saison 2018-2019 du Stade toulousain en Top 14 et en Coupe d'Europe. La saison régulière est marquée par une série de records battus ou égalés. Ainsi, le club retrouve les premières places du classement et un jeu enthousiasment historiquement produit par le club[1]. Premier à l'issue de la phase régulière, l'équipe se qualifie directement pour les demi-finales. Vainqueur de La Rochelle en demi, le Stade toulousain retrouve l'ASM Clermont Auvergne en finale. Victorieux grâce notamment à deux essais de Yoann Huget, Toulouse remporte son 20e bouclier de Brennus.

En coupe d'Europe, le Stade toulousain sort d'une poule compliquée (le champion en titre le Leinster, les Wasps et Bath) et défait en quart de finale le Racing 92. Toulouse retrouve les demi-finales de la compétition pour la première fois depuis 2011 où l'équipe s'incline face au Leinster.

Transferts[modifier | modifier le code]

Inter-saison 2018[modifier | modifier le code]

Jokers[modifier | modifier le code]

Nom Poste Nationalité sportive Joker de Nature du joker Dernier club Mois d'arrivée Prolongation
Pierre Pagès Demi de mêlée Drapeau de la France France Antoine Dupont Médical Drapeau : France Blagnac rugby Juillet 2018 Oui Oui
Richie Arnold Deuxième ligne Drapeau de l'Australie Australie - Joueur additionnel Drapeau : Japon Yamaha Júbilo Janvier 2019 Non Non
Sam Matavesi Talonneur Drapeau des Fidji Fidji Julien Marchand Médical Drapeau : Angleterre Cornish Pirates Avril 2019 Non Non

Équipe professionnelle[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'effectif professionnel de la saison 2018-2019 compte dix-huit joueurs formés au club. Quinze joueurs internationaux figurent dans l'équipe dont huit français.

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections Dernier club Arrivée au club
(année)
Âge d'arrivée au club
Leonardo Ghiraldini Talonneur Drapeau de l'Italie Italie 92 (25) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2016 31 ans
Guillaume Marchand Talonneur Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2013 15 ans
Julien Marchand Talonneur Drapeau de la France France 2 (0) Formé au club 2009 14 ans
Sam Matavesi Talonneur Drapeau des Fidji Fidji 5 (0) Drapeau : Angleterre Cornish Pirates 2019 27 ans
Peato Mauvaka Talonneur Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2012 15 ans
Lucas Pointud Pilier Drapeau de la France France 2 (0) Drapeau : France CA Brive 2017 29 ans
David Ainuu Pilier Drapeau des États-Unis États-Unis 1 (0) Formé au club 2017 17 ans
Dorian Aldegheri Pilier Drapeau de la France France 5 (0) Formé au club 2007 14 ans
Cyril Baille Pilier Drapeau de la France France 8 (0) Formé au club 2009 16 ans
Clément Castets Pilier Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2016 20 ans
Maks van Dyk Pilier Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Afrique du Sud -20 Drapeau : Afrique du Sud Cheetahs 2016 24 ans
Charlie Faumuina Pilier Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 46 (20) Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 2017 30 ans
Rodrigue Neti Pilier Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2012 17 ans
Richie Arnold Deuxième ligne Drapeau de l'Australie Australie - Drapeau : Japon Yamaha Júbilo 2019 28 ans
Pierre Gayraud Deuxième ligne Drapeau de la France France France - 20 Drapeau : France Union Bordeaux Bègles 2018 25 ans
Richie Gray Deuxième ligne Drapeau de l'Écosse Écosse 64 (15) Drapeau : France Castres olympique 2016 26 ans
Iosefa Tekori Deuxième ligne Drapeau des Samoa Samoa 34 (20) Drapeau : France Castres olympique 2013 29 ans
Florian Verhaeghe Deuxième ligne Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2014 17 ans
Carl Axtens Troisième ligne aile Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande -20 Drapeau : Nouvelle-Zélande Bay of Plenty 2016 24 ans
Rynhardt Elstadt Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Afrique du Sud -20 Drapeau : Afrique du Sud Stormers 2017 27 ans
Jérôme Kaino Troisième ligne aile Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 81 (60) Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 2018 35 ans
Louis-Benoît Madaule Troisième ligne aile Drapeau de la France France France -20 Drapeau : France Union Bordeaux Bègles 2017 28 ans
Alban Placines Troisième ligne aile Drapeau de la France France France - 20 Drapeau : France Biarritz olympique 2018 25 ans
Selevasio Tolofua Troisième ligne aile Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2007 10 ans
François Cros Troisième ligne centre Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2009 15 ans
Piula Faasalele Troisième ligne centre Drapeau des Samoa Samoa 12 (10) Drapeau : France Castres olympique 2016 28 ans
Gillian Galan Troisième ligne centre Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2007 16 ans
Sébastien Bézy Demi de mêlée Drapeau de la France France 7 (0) Formé au club 2006 15 ans
Antoine Dupont Demi de mêlée Drapeau de la France France 5 (0) Drapeau : France Castres olympique 2017 20 ans
Pierre Pagès Demi de mêlée Drapeau de la France France - Drapeau : France Blagnac rugby 2018 28 ans
Zack Holmes Demi d'ouverture Drapeau de l'Australie Australie Australie 7 Drapeau : France Stade rochelais 2017 26 ans
Romain Ntamack Demi d'ouverture Drapeau de la France France 5 (15) Formé au club 2009 10 ans
Pita Ahki Centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 7 Drapeau : Irlande Connacht 2018 25 ans
Théo Belan Centre Drapeau de la France France - Drapeau : France LOU rugby 2018 25 ans
Pierre Fouyssac Centre Drapeau de la France France France -20 Drapeau : France SU Agen 2018 23 ans
Maxime Mermoz Centre Drapeau de la France France 35 (15) Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2018 31 ans
Jarrod Poï Centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Drapeau : France Tarbes Pyrénées 2015 21 ans
Arthur Bonneval Ailier Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2001 6 ans
Sofiane Guitoune Ailier Drapeau de la France France 5 (15) Drapeau : France Union Bordeaux Bègles 2016 27 ans
Yoann Huget Ailier Drapeau de la France France 51 (40) Drapeau : France Aviron bayonnais 2012 25 ans
Cheslin Kolbe Ailier Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 1 (0) Drapeau : Afrique du Sud Stormers 2017 23 ans
Matthis Lebel Ailier Drapeau de la France France France -20 Formé au club 2014 15 ans
Lucas Tauzin Ailier Drapeau de la France France France - 20 Formé au club 2016 17 ans
Maxime Médard Arrière Drapeau de la France France 46 (63) Formé au club 2004 14 ans
Thomas Ramos Arrière Drapeau de la France France 4 (5) Drapeau : France Colomiers rugby 2012 18 ans

En décembre 2018, Jarrod Poï est prêté au Biarritz olympique jusqu'à la fin de la saison[2]. Le prêt est ensuite prolongé pour la saison 2019-2020[3].

Capitaine[modifier | modifier le code]

Après le départ à la retraite de Florian Fritz à la retraite en 2018, Julien Marchand est nommé capitaine du Stade toulousain[4]. Il est parfois suppléé par Iosefa Tekori ou François Cros. Après la blessure de Marchand dans le Tournoi des Six Nations 2019, Jerome Kaino prend le brassard[5].

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Nom Poste Date Adversaire Stade Âge Compétition Matches (points)
Matthis Lebel Ailier 23 septembre 2018 Montpellier HR GGL Stadium 19 ans Top 14 7 (15)[6]
Guillaume Marchand Talonneur 23 septembre 2018 Montpellier HR GGL Stadium 20 ans Top 14 14 (10)[7]
David Ainuu Pilier 23 septembre 2018 Montpellier HR GGL Stadium 19 ans Top 14 6 (0)[8]
Alexandre Manukula Deuxième ligne 23 décembre 2018 ASM Clermont Auvergne Stade Marcel-Michelin 22 ans Top 14 1 (0)[9]
Paulo Tafili Pilier 23 février 2019 Montpellier HR Stade Ernest-Wallon 23 ans Top 14 6 (0)[10]

Staff[modifier | modifier le code]

Le staff d'encadrement de l'équipe professionnelle du Stade toulousain est celui-ci :

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Nom Rôle Nationalité sportive Ancien Club Ancienne fonction Ancien joueur du club Année d'arrivée
Ugo Mola Entraîneur principal, responsable des arrières Drapeau de la France France Drapeau : France SC Albi Entraîneur principal Oui Oui 2015
Régis Sonnes Entraîneur principal, responsable des avants et de la défense Drapeau de la France France Drapeau : Irlande Bandon RFC Entraîneur Oui Oui 2018
William Servat Entraîneur adjoint, responsable de la mêlée Drapeau de la France France Drapeau : France Stade toulousain Joueur Oui Oui 2012
Jean Bouilhou Entraîneur assistant, responsable de la touche Drapeau de la France France Drapeau : France Section paloise Joueur Oui Oui 2016
Clément Poitrenaud Entraîneur assistant, responsable des skills Drapeau de la France France Drapeau : Afrique du Sud Sharks Joueur Oui Oui 2017
Laurent Thuéry Entraîneur assistant, responsable du laboratoire de jeu Drapeau de la France France Drapeau : France Stade toulousain Analyste vidéo Oui Oui 2015
Jérôme Cazalbou Manager du haut niveau Drapeau de la France France Drapeau : France Stade toulousain Joueur Oui Oui 2018

Staff médical[modifier | modifier le code]

Préparateurs physiques[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Marco (principal)
  • Bernard Baïsse (assistant)
  • Florent Lokteff (assistant)
  • Zeba Traoré (réhabilitation)
  • Saad Drissi (responsable de la data)

Secteur vidéo[modifier | modifier le code]

  • Frédérick Gabas (principal)
  • Etienne Quemin (assistant)

Calendrier et résultats[modifier | modifier le code]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date du match Domicile Extérieur Score
(bonus)
Lieu du match Catégorie Classement
Drapeau : France Colomiers rugby Drapeau : France Stade toulousain 26 - 12 Stade Michel-Bendichou Amical -
Drapeau : France USA Perpignan Drapeau : France Stade toulousain 21 - 19 Stade Aimé-Giral Amical -
Drapeau : France Lyon OU Drapeau : France Stade toulousain 16 - 16 Matmut Stadium Gerland 1re journée de Top 14 7
Drapeau : France FC Grenoble Drapeau : France Stade toulousain (BD) 20 - 23 Stade des Alpes 2e journée de Top 14 4
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Stade rochelais 33 - 26 Stade Ernest-Wallon 3e journée de Top 14 3
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Racing 92 30 - 17 Stade Ernest-Wallon 4e journée de Top 14 4
Drapeau : France Montpellier HR Drapeau : France Stade toulousain (BO) 66 - 15 GGL Stadium 5e journée de Top 14 4
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Castres olympique (BD) 22 - 26 Stade Ernest-Wallon 6e journée de Top 14 8
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France SU Agen 10 - 0 Stade Ernest-Wallon 7e journée de Top 14 6
Drapeau : Angleterre Bath Drapeau : France Stade toulousain (BD) 20 - 22 Recreation Ground 1re journée d'ERCC1 2
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : Irlande Leinster 28 - 27 (BD) Stade Ernest-Wallon 2e journée d'ERCC1 1er
Drapeau : France USA Perpignan Drapeau : France Stade toulousain 18 - 36 (BO) Stade Aimé-Giral 8e journée de Top 14 3
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Union Bordeaux Bègles (BO) 40 - 0 Stade Ernest-Wallon 9e journée de Top 14 2e
Drapeau : France Section paloise Drapeau : France Stade toulousain (BD) 13 - 15 Stade du Hameau 10e journée de Top 14 2e
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Stade français Paris (BO) 49 - 20 Stade Ernest-Wallon 11e journée de Top 14 2e
Drapeau : Angleterre Wasps Drapeau : France Stade toulousain 16 - 24 Ricoh Arena 3e journée d'ERCC1 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : Angleterre Wasps (BO) 42 - 27 Stade Ernest-Wallon 4e journée d'ERCC1 1er
Drapeau : France ASM Clermont Drapeau : France Stade toulousain 20 - 20 Stade Marcel-Michelin 12e journée de Top 14 2e
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France RC Toulon (BO) 39 - 0 Stadium de Toulouse 13e journée de Top 14 2e
Drapeau : France SU Agen Drapeau : France Stade toulousain (BD) 20 - 27 Stade Armandie 14e journée de Top 14 2e
Drapeau : Irlande Leinster Drapeau : France Stade toulousain 29 - 13 RDS Arena 5e journée d'ERCC1 2
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : Angleterre Bath 20 - 17 (BD) Stade Ernest-Wallon 6e journée d'ERCC1 2
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France FC Grenoble (BO) 29 - 16 Stade Ernest-Wallon 15e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Racing 92 Drapeau : France Stade toulousain (BD) 29 - 34 Paris La Défense Arena 16e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Montpellier HR 27 - 14 Stade Ernest-Wallon 17e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade français Paris Drapeau : France Stade toulousain 9 - 28 (BO) Stade Jean-Bouin 18e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Lyon OU (BO) 53 - 21 Stade Ernest-Wallon 19e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade rochelais Drapeau : France Stade toulousain (BD) 19 - 23 Stade Marcel-Deflandre 20e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Racing 92 Drapeau : France Stade toulousain (BD) 21 - 22 Paris La Défense Arena Quart-de-finale d'ERCC1 Qualifié
Drapeau : France RC Toulon Drapeau : France Stade toulousain 25 - 10 Orange Vélodrome 21e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France ASM Clermont 47 - 44 (BD) Stadium de Toulouse 22e journée de Top 14 1er
Drapeau : Irlande Leinster Drapeau : France Stade toulousain 30 - 12 Aviva Stadium Demi-finale d'ERCC1 Éliminé
Drapeau : France Castres olympique Drapeau : France Stade toulousain (BD) 20 - 21 Stade Pierre-Fabre 23e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Section paloise (BO) 83 - 6 Stade Ernest-Wallon 24e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Union Bordeaux Bègles Drapeau : France Stade toulousain 36 - 43 Stade Chaban-Delmas 25e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France USA Perpignan (BO) 47 - 7 Stade Ernest-Wallon 26e journée de Top 14 1er
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France Stade rochelais (BO) 20 - 6 Matmut Atlantique Demi-finale de Top 14 Qualifié
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France ASM Clermont 24 - 18 Stade de France Finale de Top 14 Champion

Top 14[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

Rang Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Stade toulousain 26 21 2 3 9 1 820 508 312 98
2 ASM Clermont 26 16 3 7 9 4 828 535 293 83
3 Lyon OU 26 17 1 8 7 1 683 525 158 78
4 Racing 92 26 15 1 10 8 4 750 563 187 74
5 Stade rochelais 26 16 0 10 6 1 719 616 103 71
6 Montpellier HR 26 14 1 11 6 6 659 546 113 70
7 Castres olympique (T) 26 15 0 11 4 5 508 499 9 69
8 Stade français Paris 26 14 0 12 4 4 583 579 4 64
9 RC Toulon 26 12 0 14 6 3 572 542 30 57
10 Union Bordeaux Bègles 26 12 1 13 4 3 618 711 -93 57
11 Section paloise 26 9 0 17 2 5 501 763 -262 43
12 SU Agen 26 8 1 17 0 4 431 654 -223 38
13 FC Grenoble (P) 26 5 2 19 0 5 448 691 -243 29
14 USA Perpignan (P) 26 2 0 24 0 4 433 821 -388 12
Qualification pour les demi-finales (no 1, no 2) et pour la Coupe d'Europe 2019-2020.
Qualification pour les barrages (no 3, no 4, no 5, no 6) et pour la Coupe d'Europe 2019-2020.
Qualification pour la Challenge Cup 2019-2020.
Barrage face au finaliste de Pro D2 (no 13).
Relégué en Pro D2 pour la saison 2019-2020 (no 14).
T : tenant du titre 2018 • P : promu 2018

Évolution du classement du Stade toulousain en fonction de la journée de championnat :

Records[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison régulière, le Stade toulousain bat ou égale plusieurs records du championnat sous forme de poule unique à 14 clubs[11] :

  • Nombre de points : 98,
  • Nombre d'essais : 102,
  • Plus petit nombre de défaites : 3,
  • Invincibilité : 14 matches consécutifs,
  • Victoires à l'extérieur : 9 (record égalé),
  • Points à l'extérieur : 42,
  • Remontée en deuxième mi-temps : mené 36-7 à la mi-temps par l'Union Bordeaux Bègles, le Stade toulousain remporte le match (43-36) le 19 mai,
  • Meilleure phase retour : 53 points (record égalé).

Phase finale[modifier | modifier le code]

Demi-finale


21 h 0
Stade toulousain 20 - 6
(7 - 6)
Stade rochelais Matmut Atlantique, Bordeaux
42 071 spectateurs
Arbitre : Pascal Gaüzère
Essai(s) : 3 Guitoune (13e), Bézy (60e) et Kolbe (65e)
Transformation(s) : 1 Ramos (14e)
Pénalité(s) : 1 Bézy (73e)
Pénalité(s) : 2 West (22e et 27e)

Finale

Samedi
20 h 45
Stade toulousain 24 - 18
(11 - 9)
ASM Clermont Stade de France, Saint-Denis
Arbitre : Jérôme Garcès
Essai(s) : 2 Huget (28e, 55e)
Transformation(s) : 1 Ramos (56e)
Pénalité(s) : 4 Ramos (9e, 18e, 49e, 66e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Kolbe (33e)
Essai(s) : 0
Transformation(s) : 0
Pénalité(s) : 6 Laidlaw (2e, 14e, 34e, 52e, 61e), Lopez (73e)
Composition des équipes

Titulaires
Cheslin Kolbe Drapeau : Afrique du Sud 15
marqué à la 28 minute 28e marqué à la 55 minute 55e Yoann Huget Drapeau : France 14
Sofiane Guitoune Drapeau : France 13
Pita Ahki Drapeau : Nouvelle-Zélande 12
Maxime Médard Drapeau : France 11
Thomas Ramos Drapeau : France 10
Antoine Dupont Drapeau : France 9
Capitaine Jérôme Kaino Drapeau : Nouvelle-Zélande 8
François Cros Drapeau : France 7
Rynhardt Elstadt Drapeau : Afrique du Sud 6
Iosefa Tekori Drapeau : Samoa 5
Richie Arnold Drapeau : Australie 4
Charlie Faumuina Drapeau : Nouvelle-Zélande 3
Peato Mauvaka Drapeau : France 2
Cyril Baille Drapeau : France 1
Remplaçants
Guillaume Marchand Drapeau : France 16
Clément Castets Drapeau : France 17
Piula Faasalele Drapeau : Samoa 18
Selevasio Tolofua Drapeau : France 19
Richie Gray Drapeau : Écosse 20
Sébastien Bézy Drapeau : France 21
Romain Ntamack Drapeau : France 22
Maks van Dyk Drapeau : Afrique du Sud 23
Entraîneur
Ugo Mola
Régis Sonnes
William Servat

Titulaires
15 Drapeau : Nouvelle-Zélande Isaia Toeava
14 Drapeau : France Damian Penaud
13 Drapeau : Nouvelle-Zélande George Moala
12 Drapeau : France Wesley Fofana
11 Drapeau : France Alivereti Raka
10 Drapeau : France Camille Lopez
9 Drapeau : Écosse Greig Laidlaw
8 Drapeau : Nouvelle-Zélande Fritz Lee Capitaine
7 Drapeau : France Alexandre Lapandry
6 Drapeau : France Judicaël Cancoriet
5 Drapeau : France Sébastien Vahaamahina
4 Drapeau : Australie Sitaleki Timani
3 Drapeau : France Rabah Slimani
2 Drapeau : France Benjamin Kayser
1 Drapeau : France Etienne Falgoux
Remplaçants
16 Drapeau : Australie John Ulugia
17 Drapeau : Tonga Loni Uhila
18 Drapeau : Fidji Peceli Yato
19 Drapeau : France Paul Jedrasiak
20 Drapeau : France Charlie Cassang
21 Drapeau : Samoa Tim Nanaï-Williams
22 Drapeau : Fidji Apisai Naqalevu
23 Drapeau : Géorgie Davit Zirakashvili
Entraîneur
Franck Azéma
Bernard Goutta
Xavier Sadourny

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Phase de poule[modifier | modifier le code]

Dans la Coupe d'Europe, le Stade toulousain fait partie de la poule 1 et est opposé aux Anglais des Wasps et de Bath Rugby et aux Irlandais du Leinster Rugby.

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Irlande Leinster (T) 6 5 0 1 27 10 4 1 204 88 116 25
2 Drapeau : France Stade toulousain 6 5 0 1 16 15 1 0 149 136 13 21
3 Drapeau : Angleterre Bath Rugby 6 1 1 4 14 19 1 3 115 152 -37 10
4 Drapeau : Angleterre Wasps 6 0 1 5 13 26 1 1 116 208 -92 4

Phase finale[modifier | modifier le code]

Quart de finale


16 h 15
Racing 92 Drapeau : France 21 - 22
(10-19)
Drapeau : France Stade toulousain Paris La Défense Arena, Nanterre
26 092 spectateurs
Arbitre : Drapeau : Angleterre Luke Pearce
Essai(s) : 2 Thomas (19e), Chat (75e)
Transformation(s) : 1 Machenaud (20e)
Pénalité(s) : 3/4 Machenaud (13e, 49e, 55e)
Carton(s) jaune(s) : 2 Thomas (28e), Imhoff (68e)
Essai(s) : 3 Dupont (7e, 37e), Médard (32e)
Transformation(s) : 2 Holmes (8e), Ntamack (37e)
Pénalité(s) : 1/2 Ramos (68e)
Carton(s) rouge(s) : 1 Holmes (22e)

Demi-finale


16 h 15
Leinster Drapeau : Irlande 30 - 12
(17 - 6)
Drapeau : France Stade toulousain Aviva Stadium, Dublin
42 916 spectateurs
Arbitre : Drapeau : Angleterre Wayne Barnes
Essai(s) : 3 Lowe (13e), McGrath (25e), Fardy (52e)
Transformation(s) : 3 Sexton (14e, 27e, 54e)
Pénalité(s) : 3 Sexton (10e, 65e), Ross Byrne (77e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Henshaw (30e)
Pénalité(s) : 4 Ramos (5e, 30e, 44e), Ntamack (59e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Gray (24e)

Statistiques[modifier | modifier le code]

En Top 14[modifier | modifier le code]

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs réalisateurs[12]
Rang Joueur Poste Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Drapeau : France Thomas Ramos Arrière 257 7 51 39 1
2 Drapeau : Australie Zack Holmes Demi d'ouverture 92 3 22 11 0
3 Drapeau : France Romain Ntamack Centre 51 6 6 3 0
4 Drapeau : France Sébastien Bézy Demi de mêlée 32 5 2 1 0

Meilleur marqueur[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs marqueurs[12]
Rang Joueur Poste Essais
1 Drapeau : France Sofiane Guitoune Centre 12
2 Drapeau : France Arthur Bonneval Ailier 10
3 Drapeau : France Yoann Huget Ailier 9
4 Drapeau : France Thomas Ramos Arrière 7
5 Drapeau : France Romain Ntamack Centre 6
- Drapeau : Afrique du Sud Cheslin Kolbe Ailier 6
7 Drapeau : France Lucas Tauzin Ailier 5
- Drapeau : France Sébastien Bézy Demi de mêlée 5
- Drapeau : France Antoine Dupont Demi de mêlée 5
10 Drapeau : France François Cros Troisième ligne aile 4
11 Drapeau : Australie Zack Holmes Demi d'ouverture 3
- Drapeau : France Matthis Lebel Ailier 3
- Drapeau : Samoa Piula Faasalele Deuxième ligne 3
- Drapeau : France Maxime Médard Ailier 3
- Drapeau : Samoa Joe Tekori Deuxième ligne 3
16 Drapeau : France Julien Marchand Talonneur 2
- Drapeau : France Maxime Mermoz Centre 2
- Drapeau : France Alban Placines Troisième ligne aile 2
- Drapeau : France Selevasio Tolofua Troisième ligne centre 2
- Drapeau : France Gillian Galan Troisième ligne centre 2
- Drapeau : Nouvelle-Zélande Pita Ahki Centre 2
- Drapeau : France Guillaume Marchand Talonneur 2
23 Drapeau : France Peato Mauvaka Talonneur 1
- Drapeau : Écosse Richie Gray Deuxième ligne 1
- Drapeau : Afrique du Sud Rynhardt Elstadt Troisième ligne aile 1
- Drapeau : France Clément Castets Pilier 1
- Drapeau : France Louis-Benoît Madaule Troisième ligne aile 1
- Drapeau : France Pierre Pagès Demi de mêlée 1
- Drapeau : Australie Richie Arnold Deuxième ligne 1
- Drapeau : Fidji Sam Matavesi Talonneur 1

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Équipe déterminée par le nombre de titularisations (à défaut le temps de jeu).

Num. Nom Poste Nationalité sportive Titularisations avec ce numéro Points marqués dans la compétition Autres joueurs ayant porté ce numéro
1 Cyril Baille Pilier Drapeau de la France France 11 0 points Clément Castets (8 tit., 5 pts), Pointud (7 tit., 0 pts), Neti (2 tit., 0 pts)
2 Peato Mauvaka Talonneur Drapeau de la France France 12 5 points J. Marchand (10 tit., 10 pts), G. Marchand (4 tit., 10 pts), Ghiraldini (2 tit., 0 pts)
3 Charlie Faumuina Pilier Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 17 0 points van Dyk (5 tit., 0 pts), Aldegheri (4 tit., 0 pts), Tafili (2 tit., 0 pts)
4 Florian Verhaeghe Deuxième ligne Drapeau de la France France 11 0 points Arnold (8 tit., 5 pts), Gray (4 tit., 5 pts), Elstadt (3 tit., 5 pts), Faasalele (1 tit., 15 pts), Manukula (1 tit., 0 pts)
5 Joe Tekori Deuxième ligne Drapeau des Samoa Samoa 21 15 points Galan (2 tit., 10 pts), Gray (2 tit., 5 pts), Faasalele (1 tit., 15 pts), Arnold (1 tit., 5 pts), Gayraud (1 tit., 0 pts)
6 François Cros Troisième ligne aile Drapeau de la France France 12 20 points Elstadt (10 tit., 5 pts), Faasalele (2 tit., 15 pts), Placines (2 tit., 5 pts), Madaule (2 tit., 5 pts)
7 Alban Placines Troisième ligne aile Drapeau de la France France 8 5 points Cros (6 tit., 20 pts), Elstadt (6 tit., 5 pts), Madaule (4 tit., 5 pts) , Faasalele (2 tit., 15 pts), Kaino (2 tit., 0 pts)
8 Jerome Kaino Troisième ligne centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 14 0 points Tolofua (8 tit., 10 pts), Axtens (3 tit., 0 pts), Galan (2 tit., 10 pts), Cros (1 tit., 20 pts)
9 Sébastien Bézy Demi de mêlée Drapeau de la France France 16 32 points Dupont (9 tit., 25 pts), Pagès (3 tit., 5 pts)
10 Zack Holmes Demi d'ouverture Drapeau de l'Australie Australie 16 92 points Ramos (6 tit., 257 pts), Ntamack (4 tit., 51 pts), Dupont (2 tit., 25 pts)
11 Cheslin Kolbe Ailier Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 6 30 points Bonneval (5 tit., 50 pts), Tauzin (5 tit., 25 pts), Médard (4 tit., 15 pts), Guitoune (4 tit., 60 pts), Huget (2 tit., 45 pts), Lebel (2 tit., 15 pts)
12 Pita Ahki Centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 11 15 points Ntamack (10 tit., 51 pts), Mermoz (5 tit., 10 pts), Holmes (1 tit., 92 pts), Tauzin (1 tit., 25 pts)
13 Sofiane Guitoune Centre Drapeau de la France France 19 60 points Ahki (3 tit., 15 pts), Fouyssac (3 tit., 0 pts), Belan (2 tit., 0 pts), Mermoz (1 tit., 10 pts)
14 Yoann Huget Ailier Drapeau de la France France 13 45 points Bonneval (9 tit., 50 pts), Tauzin (3 tit., 25 pts), Médard (2 tit., 15 pts), Lebel (1 tit., 15 pts)
15 Thomas Ramos Arrière Drapeau de la France France 11 257 points Kolbe (10 tit., 30 pts), Médard (6 tit., 15 pts), Lebel (1 tit., 15 pts)

En Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs réalisateurs[12]
Rang Joueur Poste Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Drapeau : France Thomas Ramos Arrière 72 0 9 18 0
2 Drapeau : Afrique du Sud Cheslin Kolbe Ailier 12 2 1 0 0
3 Drapeau : France Romain Ntamack Centre 10 1 1 1 0
4 Drapeau : Australie Zack Holmes Demi d'ouverture 9 0 3 1 0

Meilleur marqueur[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs marqueurs[12]
Rang Joueur Poste Essais
1 Drapeau : France Antoine Dupont Demi de mêlée 5
2 Drapeau : France Sofiane Guitoune Centre 4
- Drapeau : France Maxime Médard Arrière 4
4 Drapeau : Afrique du Sud Cheslin Kolbe Ailier 2
- Drapeau : Samoa Iosefa Tekori Deuxième ligne 2
6 Drapeau : France Yoann Huget Ailier 1
- Drapeau : France Romain Ntamack Centre 1

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Équipe déterminée par le nombre de titularisations (à défaut le temps de jeu).

Num. Nom Poste Nationalité sportive Titularisations avec ce numéro Points marqués dans la compétition Autres joueurs ayant porté ce numéro
1 Clément Castets Pilier Drapeau de la France France 5 0 points Pointud (2 tit., 0 pts), Baille (1 tit., 0 pts)
2 Julien Marchand Talonneur Drapeau de la France France 5 0 points Ghiraldini (1 tit., 0 pts), Mauvaka (2 tit., 0 pts)
3 Charlie Faumuina Pilier Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 6 0 points van Dyk (1 tit., 0 pts), Aldegheri (1 tit., 0 pts)
4 Richie Arnold Deuxième ligne Drapeau de l'Australie Australie 4 0 points Verhaeghe (3 tit., 0 pts), Axtens (1 tit., 0 pts)
5 Joe Tekori Deuxième ligne Drapeau des Samoa Samoa 6 10 points Gray (2 tit., 0 pts)
6 François Cros Troisième ligne aile Drapeau de la France France 4 0 points Elstadt (3 tit., 0 pts), Madaule (1 tit., 0 pts)
7 Rynhardt Elstadt Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 5 0 points Placines (1 tit., 0 pts), Cros (1 tit., 0 pts), Tekori (1 tit., 10 pts)
8 Jerome Kaino Troisième ligne centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 7 0 points Tolofua (1 tit., 0 pts)
9 Antoine Dupont Demi de mêlée Drapeau de la France France 5 25 points Bézy (3 tit., 0 pts)
10 Zack Holmes Demi d'ouverture Drapeau de l'Australie Australie 6 9 points Ramos (1 tit., 72 pts), Dupont (1 tit., 25 pts)
11 Cheslin Kolbe Ailier Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 5 12 points Médard (3 tit., 20 pts)
12 Romain Ntamack Centre Drapeau de la France France 5 10 points Mermoz (2 tit., 0 pts), Ahki (1 tit., 0 pts)
13 Sofiane Guitoune Centre Drapeau de la France France 8 20 points
14 Yoann Huget Ailier Drapeau de la France France 5 5 points Kolbe (2 tit., 12 pts), Tauzin (1 tit., 0 pts)
15 Thomas Ramos Arrière Drapeau de la France France 5 72 points Médard (2 tit., 20 pts), Kolbe (1 tit., 12 pts)

Sélections internationales[modifier | modifier le code]

Liste Groupe France[modifier | modifier le code]

Deux joueurs du Stade toulousain font partie de la liste Groupe France de 40 joueurs annoncée par Jacques Brunel en début de saison[13] :

Cinq toulousains sont eux dans la liste Groupe France Développement, groupe de 20 jeunes à fort potentiel également suivi par le staff des Bleus :

Matchs internationaux de rugby à XV[modifier | modifier le code]

Cheslin Kolbe (Afrique du Sud), David Ainuu (États-Unis), Julien Marchand, Romain Ntamack, Thomas Ramos et Dorian Aldegheri connaissent leurs premières capes internationales cette saison.

Joueur Poste Pays Compétition Sélections (points)
Cheslin Kolbe Ailier Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Rugby Championship, Test match 7 (10)
David Ainuu Pilier Drapeau : États-Unis États-Unis Test match, Americas Rugby 5 (0)
Dorian Aldegheri Pilier Drapeau : France France Six Nations 4 (0)
Julien Marchand Talonneur Drapeau : France France Test match, Six Nations 2 (0)
Antoine Dupont Demi de mêlée Drapeau : France France Test match, Six Nations 7 (5)
Romain Ntamack Centre Drapeau : France France Six Nations 5 (15)
Yoann Huget Ailier Drapeau : France France Test match, Six Nations 7 (20)
Maxime Médard Arrière Drapeau : France France Test match, Six Nations 6 (0)
Thomas Ramos Arrière Drapeau : France France Six Nations 4 (5)
Leonardo Ghiraldini Talonneur Drapeau : Italie Italie Test match, Six Nations 8 (0)
Piula Faasalele Troisième ligne Drapeau : Samoa Samoa Test match 2 (0)

Barbarians[modifier | modifier le code]

  • Romain Ntamack est titulaire le 10 novembre 2018 avec les Barbarians français face aux Tonga. Il inscrit un essai et passe une transformation. Présent dans la liste initiale, Thomas Ramos et Florian Verhaeghe déclarent forfait la semaine précédant la rencontre.

Sélectionnés pour la Coupe du monde 2019[modifier | modifier le code]

Sept joueurs du Stade toulousain sont sélectionnés avec l'équipe de France pour participer à la Coupe du monde 2019 : Antoine Dupont (14 sélections), Sofiane Guitoune (5 sélections), Yoann Huget (58 sélections), Peato Mauvaka (0 sélection), Maxime Médard (56 sélections), Romain Ntamack (4 sélections) et Thomas Ramos (4 sélections)[14]. François Cros (0 sélection) fait partie des 6 réservistes qui peuvent intégrer le groupe en cas de blessure. Cyril Baille et Sébastien Bézy était dans la liste des 65 joueurs présélectionnés en mai 2019 par Jacques Brunel mais ne sont pas conservés dans le groupe réduit à 37[15]. Cyril Baille rejoint la liste des réservistes en juillet 2019 après le forfait d'Etienne Falgoux[16] puis intègre le groupe définitif qui participe au mondial, préféré à Dany Priso[17].

Sam Matavesi est dans la présélection de 50 joueurs des Fidji annoncé en mai 2019[18] puis il est sélectionné dans le groupe définitif de 31 joueurs en août 2019[19].

Cheslin Kolbe (4 sélections) et Rynhardt Elstadt (0 sélection) sont sélectionnés pour participer au Rugby Championship (21 juillet-11 août) qui permet à l'équipe d'Afrique du Sud de préparer la Coupe du monde[20]. Seul Kolbe est finalement sélectionné pour participer à la compétition[21].

De la même manière, David Ainuu est sélectionné pour disputer la Pacific Nations Cup durant l'été puis le mondial au Japon[22].

Écarté des terrains à partir de mars 2019, Leonardo Ghiraldini parvient tout de même à intégrer le groupe italien pour la compétition[23]. Le Stade toulousain permet ainsi à trois de ces talonneurs (Mauvaka, Ghiraldini et Matavesi) de participer au mondial alors même que le capitaine et titulaire du poste au club est contraint de déclarer forfait.

Piula Faasalele est lui sélectionné dans le groupe samoan pour la compétition[24].

Aspects sociaux économiques[modifier | modifier le code]

Affluence à domicile[modifier | modifier le code]

Les bons résultats du Stade toulousain pousse le club à retourner au Stadium pour la première fois depuis le 16 avril 2017. Toulouse y reçoit le RC Toulon et réalise un match à guichet fermé[25]. Sur l'ensemble de la saison, l'équipe réalise cinq matches à guichet fermé : deux au Stadium (Toulon et Clermont) et trois à Ernest-Wallon (Castres, Bath et Perpignan)[26].

Affluence en championnat
Journée Date et horaire Stade Adversaire Affluence
3 Samedi (17:00) Stade Ernest-Wallon Stade rochelais 14 526
4 Samedi (20:45) Stade Ernest-Wallon Racing 92 14 200
6 Samedi (15:10) Stade Ernest-Wallon Castres olympique 18 838
7 Samedi (20:45) Stade Ernest-Wallon SU Agen 14 213
9 Samedi (20:45) Stade Ernest-Wallon Union Bordeaux Bègles 14 372
11 Dimanche (16:50) Stade Ernest-Wallon Stade français 17 729
13 Dimanche (20:45) Stadium RC Toulon 32 721
15 Dimanche (12:30) Stade Ernest-Wallon FC Grenoble 10 767
17 Samedi (18:00) Stade Ernest-Wallon Montpellier HR 15 839
19 Dimanche (16:50) Stade Ernest-Wallon Lyon OU 15 398
22 Dimanche (16:50) Stadium ASM Clermont 32 769
24 Samedi (14:45) Stade Ernest-Wallon Section paloise 18 500
26 Samedi (16:30) Stade Ernest-Wallon USA Perpignan
Affluence en coupe d'Europe
Journée Date et horaire Stade Adversaire Affluence
2 Dimanche (16:15) Stade Ernest-Wallon Drapeau : Irlande Leinster 17 852
4 Samedi (16:15) Stade Ernest-Wallon Drapeau : Angleterre Wasps 16 737
6 Dimanche (16:15) Stade Ernest-Wallon Drapeau : Angleterre Bath 18 754

Diffusion télévisée[modifier | modifier le code]

Les droits du Top 14 sont détenus par le groupe Canal+ qui retransmet l'intégralité des rencontres, dont celles du Stade toulousain[27].

Pour la coupe d'Europe, les droits télévisuels sont partagés entre les groupes BeIn Sports et France Télévisions. Le premier diffuse l'ensemble des matches du Stade toulousain tandis que le second retransmet trois matches de poule ainsi que le quart-de-finale contre le Racing 92 et la demi-finale contre le Leinster sur France 2[28].

La finale de Top 14 est diffusée à la fois sur Canal+ et sur France 2.

Audiences à la télévision
Date et horaire Match Compétition Chaîne Commentateurs Audience moyenne Réf.
Nombre de téléspectateurs PDM
Dimanche (16:15) Stade toulousain - Leinster Coupe d'Europe France 2 Matthieu Lartot et Raphaël Ibañez 1 080 000 11,2 % [29]
Dimanche (16:15) Leinster - Stade toulousain Quart-de-finale de la Coupe d'Europe France 2 Matthieu Lartot et Raphaël Ibañez 1 310 000 14,8 % [30]
Dimanche (20:45) Stade toulousain - ASM Clermont Auvergne Finale du Top 14 France 2 Matthieu Lartot et Fabien Galthié 3 200 000 17,2 % [31]
Canal+ Éric Bayle et Thomas Lombard 792 000 4,3 %

Transferts inter-saison 2019[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le JDD, « Le Stade toulousain fait souffler un vent de fraîcheur sur le rugby français », sur lejdd.fr (consulté le 31 mars 2019)
  2. « Transferts Pro D2 - Biarritz : Jarrod Poï est arrivé, Isimeli Kuruibua s’engage pour trois ans », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 18 décembre 2018)
  3. « Biarritz lance sa saison », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 7 juin 2019)
  4. « Top 14 : Le Stade toulousain veut installer Julien Marchand en capitaine « sur le long terme » ! », sur tribunesports.net, (consulté le 8 septembre 2018)
  5. « Toulouse : Kaino prend le capitanat », sur www.lequipe.fr, (consulté le 17 février 2019)
  6. « Fiche de Matthis Lebel », sur itsrugby.fr (consulté le 19 juin 2019).
  7. « Fiche de Guillaume Marchand », sur itsrugby.fr (consulté le 19 juin 2019).
  8. « Fiche de David Ainuu », sur itsrugby.fr (consulté le 19 juin 2019).
  9. « Fiche d'Alexandre Manukula », sur itsrugby.fr (consulté le 19 juin 2019).
  10. « Fiche de Paulo Tafili », sur itsrugby.fr (consulté le 19 juin 2019).
  11. « Rugby : le Stade Toulousain a pulvérisé huit records cette saison en Top 14 », sur ladepeche.fr (consulté le 7 juin 2019)
  12. a b c et d « Statistiques des joueurs du Stade toulousain », sur stadetoulousain.fr (consulté le 3 janvier 2015).
  13. « Liste XV de France et France Développement », sur www.ffr.fr, Fédération française de rugby, (consulté le 20 mai 2019).
  14. « Équipe de France : avec Setiano, Mauvaka et Guitoune mais sans Bastareaud pour préparer la Coupe du monde », sur www.lequipe.fr, (consulté le 19 juin 2019).
  15. « Qui sont les 65 joueurs présélectionnés pour la Coupe du monde ? », sur www.lequipe.fr, (consulté le 20 mai 2019).
  16. « XV de France : Falgoux doit renoncer, le Toulousain Cyril Baille appelé en renfort », sur www.ladepeche.fr, (consulté le 22 juillet 2019).
  17. Marc Duzan, « Picamoles in, Lambey et Cros out : les enseignements de la liste de Brunel », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 2 septembre 2019).
  18. Arnaud Coudry, « Fidji : un groupe de 50 joueurs avec 24 «Français» mais sans Montpelliérains », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 23 mai 2019).
  19. « 13 joueurs de Top 14 pour les Fidji au Japon », sur www.rugbyrama.fr, .
  20. « Rugby Championship : les Springboks avec Rynhardt Elstadt et Cheslin Kolbe », sur www.lequipe.fr, (consulté le 24 juin 2019).
  21. « Coupe du monde : le groupe des 31 de l'Afrique du sud avec Kolbe et Steyn », sur www.lequipe.fr, .
  22. « Coupe du monde 2019 : le capitaine americain Scully en route pour son 3eme mondial », sur www.rugbyrama.fr, .
  23. (it) « ITALRUGBY, CONOR O'SHEA ANNUNCIA I 31 GIOCATORI CONVOCATI PER IL MONDIALE », sur federugby.it (consulté le 18 août 2019)
  24. « La liste des Samoans dévoilée », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 1er septembre 2019).
  25. « Top 14 - Toulouse - Toulon, un choc au Stadium », sur Rugbyrama, (consulté le 25 mai 2019)
  26. « Toulouse - Perpignan à guichets fermés pour la dernière à Ernest-Wallon », sur Quinze Mondial, (consulté le 25 mai 2019)
  27. « Droits télé du Top 14 : l’attribution à Canal+ entérinée », sur SudOuest.fr (consulté le 25 mai 2019)
  28. « Rugby - Champions Cup - Demi-finale : Leinster Rugby - Stade Toulousain » (consulté le 25 mai 2019)
  29. Florian Guadalupe, « Audiences : Arthur leader en baisse sur TF1, M6 devant France 3, le rugby féminin booste France 4 », sur www.ozap.com, (consulté le 6 janvier 2020).
  30. Kevin Boucher, « Audiences : Arthur leader en baisse sur TF1, M6 devant France 3, le rugby féminin booste France 4 », sur www.ozap.com, (consulté le 6 janvier 2020).
  31. Benjamin Meffre, « Audiences : La finale du Top 14 leader en hausse, "La chanson de l'année" troisième en net recul, carton pour Arte », sur www.ozap.com, (consulté le 6 janvier 2020).