Sébastien Vahaamahina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sébastien Vahaamahina
Description de cette image, également commentée ci-après
Sébastien Vahaamahina en 2015.
Fiche d'identité
Naissance (28 ans)
à Nouméa (France)
Taille 2,03 m (6 8)
Poste Deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
?-2009
2009-2010
RC Mont-Dore[1]
CA Brive
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2010-2011
2011-2014
2014-
CA Brive
USA Perpignan
ASM Clermont
1 (0)[2]
46 (20)[2]
108 (40)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2011
2012-2019
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France
9 (5)
46 (5)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 21 octobre 2019.

Sebastien Vahaamahina né le à Nouméa, est un joueur français d'origine wallisienne[4] de rugby à XV évoluant au poste de deuxième ligne au sein de l'effectif de l'ASM Clermont Auvergne, après avoir été formé au CA Brive (où il a commencé comme junior) et joué à l'USA Perpignan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Nouvelle-Calédonie, il y a grandi et découvert le rugby, avant de quitter son île natale pour Brive, à peine majeur[5],[6].

Il fête sa première sélection le lors d'une victoire contre l'Australie. Il découvre le Tournoi des Six Nations l'année suivante, étant titulaire en deuxième ligne pour la seule victoire française de cette édition.

Il peine à bousculer la hiérarchie, et se dispute avec Alexandre Flanquart le statut de remplaçant de la paire formée par Yoann Maestri et Pascal Papé (alors capitaine) dans le Tournoi suivant.

Alors que la saison 2013-2014 se termine par une relégation de son club, l'USA Perpignan, il signe pour l'ASM Clermont. C'est son ancien coéquipier, Romain Taofifénua, qui s'impose comme remplaçant en équipe de France dans le Tournoi des Six Nations 2015.

Franck Azéma, ici en 2015, est l'entraîneur de Sébastien Vahaamahina depuis 2014.

Alors qu'il est finaliste du championnat de France, il est appelé dans la liste des 36 joueurs appelés pour préparer la Coupe du monde. Il n'est cependant pas conservé le lendemain de la défaite en test match contre les Anglais à Twickenham, l'encadrement ne retenant que Yoann Maestri, Pascal Papé et Alexandre Flanquart comme deuxième ligne « de métier », Bernard Le Roux, sélectionné comme flanker, pouvant dépanner au besoin.

Guy Novès en fait son titulaire à partir du Tournoi des Six Nations 2017. Cette même année, il remporte son premier titre de champion de France.

Durant la Coupe du monde 2019 lors du quart de finale face au pays de Galles le , il marque le premier essai du match à la 5e minute, mais se fait expulser à la 48e minute à la suite d'un coup de coude sur le visage du gallois Aaron Wainwright[7]. La France perd le match 20-19[8] ; il annonce le lendemain sa retraite internationale[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sébastien Vahaamahina avec l'USA Perpignan en 2012.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Moins de 20 ans

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Sébastien Vahaamahina est un joueur complet, combinant densité physique, mobilité et aisance technique[évasif]. Doté d'un physique imposant (2,02 m pour 125 kg)[11], il se montre précieux dans les zones de combat (mêlée, ruck...) et notamment sur des secteurs clés du rugby moderne comme la défense sur des mauls ou les zones de mêlée ouvertes où il arrive régulièrement[évasif] à gratter des ballons. Il est en outre très mobile, son entraîneur affirmant qu'il arrive à courir 8 kilomètres par match[réf. nécessaire], chose rare[évasif] pour un joueur du 5 de devant. Infatigable plaqueur et toujours volontaire quand il s'agit de contester un ballon selon le site Rugbyrama, le deuxième ligne international fait partie de la caste des joueurs discrets et courageux[12],[style trop lyrique ou dithyrambique].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, Sébastien Vahaamahina a disputé 25 matches en compétition européenne de club (Challenge européen ou Coupe d'Europe) au cours desquels il a inscrit 25 points (5 essais).

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Sébastien Vahaamahina compte 46 matches avec l'équipe de France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vahaamahina, qui c'est celui-là ?! », sur www.lindependant.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  2. a b c et d « Sebastien Vahaamahina », sur www.itsrugby.fr (consulté le 6 octobre 2019)
  3. a et b « Sébastien Vahaamahina », espnscrum.com (consulté le 21 octobre 2019).
  4. Tournoi 2017 – Rugby: Le Wallisien Sébastien Vahaamahina enfin épanoui Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  5. « Nouméa a reboosté Vahaamahina », sur Rugbyrama, (consulté le 8 août 2019)
  6. « Sébastien Vahaamahina, le guerrier du Pacifique… | ASM Rugby », sur www.asm-rugby.com (consulté le 8 août 2019)
  7. « Coupe du monde : Sébastien Vahaamahina exclu face au pays de Galles pour un coup de coude », sur L'Équipe,
  8. « Coupe du monde : les Bleus, réduits à 14, éliminés par le pays de Galles », sur L'Équipe,
  9. « Sébastien Vahaamahina annonce sa retraite internationale », sur L'Équipe,
  10. « Usap: Vahaamahina s'en va, ultimatum pour Guirado », sur rugbyrama.fr, (consulté le 2 octobre 2013)
  11. « VAHAAMAHINA Sébastien », sur www.ffr.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  12. « Notre Top 5 des meilleurs deuxième ligne du championnat », sur www.rugbyrama.fr (consulté le 23 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :