Championnat de France de rugby à XV 2019-2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Top 14 2019-2020
Description de l'image Logo Top14 2012.jpg.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) LNR
Édition 121e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date au
Nations France
Participants 14 équipes
Site(s) Finale : stade de France, Saint-Denis
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Pro D2 2019-2020

Palmarès
Tenant du titre Stade toulousain
Promu(s) en début de saison Aviron bayonnais
CA Brive

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV 2019-2020 ou Top 14 2019-2020 est la 121e édition du championnat de France de rugby à XV. Elle oppose les quatorze meilleures équipes de rugby à XV françaises.

Participants[modifier | modifier le code]

Changements en début de saison[modifier | modifier le code]

À la suite de la saison 2018-2019, sont reléguées en Pro D2 : l'USA Perpignan qui a terminé à la dernière place du Top 14 et le Football Club de Grenoble rugby qui a perdu le match de barrage.

Pour les remplacer deux équipes montent de Pro D2 : l'Aviron bayonnais vainqueur du championnat de deuxième division et le CA Brive, vainqueur du match de barrage.

Présentation des participants[modifier | modifier le code]

Club Dernière montée Budget prévisionnel
2019-2020 en M€ [1]
Classement
en 2018-2019
Entraîneur(s) Stade Capacité
SU Agen 2017 12,5 12e Drapeau : France Philippe Sella
Drapeau : France Christophe Laussucq
Drapeau : France Rémy Vaquin
Drapeau : France Benoît Lecouls
Stade Armandie (Agen) 14 042
Aviron bayonnais 2019 16,6 3e (Pro D2) Drapeau : France Yannick Bru
Drapeau : France Joël Rey
Drapeau : France Rémy Ladauge
Stade Jean-Dauger (Bayonne) 16 934
Union Bordeaux Bègles 2011 26,3 10e Drapeau : France Christophe Urios
Drapeau : France Frédéric Charrier
Drapeau : France Julien Laïrle
Drapeau : France Jean-Baptiste Poux
Drapeau : Afrique du Sud Heini Adams
Stade Chaban-Delmas (Bordeaux) 34 694
CA Brive 2019 16,8 1er (Pro D2) Drapeau : Irlande Jeremy Davidson
Drapeau : France Marc Dal Maso
Drapeau : France Jean-Baptiste Péjoine
Stade Amédée-Domenech (Brive-la-Gaillarde) 13 979
Castres olympique 1989 25 7e Drapeau : Argentine Mauricio Reggiardo
Drapeau : France Stéphane Prosper
Drapeau : France Patrick Furet
Drapeau : Angleterre Joe Worsley
Stade Pierre-Fabre (Castres) 12 500
ASM Clermont 1925 33,7 2e Drapeau : France Franck Azéma
Drapeau : France Bernard Goutta
Drapeau : France Didier Bès
Drapeau : France Xavier Sadourny
Stade Marcel-Michelin (Clermont-Ferrand) 19 022
Lyon OU 2016 33,6 3e Drapeau : France Pierre Mignoni
Drapeau : France David Gérard
Drapeau : Nouvelle-Zélande Kendrick Lynn
Drapeau : France David Attoub
Matmut Stadium Gerland (Lyon) 35 029[2]
Montpellier HR 2003 31,8 6e Drapeau : France Xavier Garbajosa
Drapeau : France Pierre-Philippe Lafond
Drapeau : Écosse Nathan Hines
GGL Stadium (Montpellier) 15 697
Stade français 1997 40,2 8e Drapeau : Afrique du Sud Heyneke Meyer
Drapeau : France Pieter de Villiers
Drapeau : Afrique du Sud Dewald Senekal
Drapeau : Afrique du Sud Ricardo Loubscher
Drapeau : Afrique du Sud John McFarland
Drapeau : France Laurent Sempéré
Drapeau : France Julien Arias
Stade Jean-Bouin (Paris) 20 000[3]
Section paloise 2015 24,2 11e Drapeau : France Nicolas Godignon
Drapeau : France Frédéric Manca
Stade du Hameau (Pau) 18 324
Racing 92 2009 28,9 4e Drapeau : France Laurent Travers
Drapeau : Irlande Mike Prendergast
Drapeau : Argentine Patricio Noriega
Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Masoe
Paris La Défense Arena (Nanterre) 32 000
Stade rochelais 2014 29 5e Drapeau : Nouvelle-Zélande Jono Gibbes
Drapeau : Irlande Ronan O'Gara
Drapeau : France Grégory Patat
Drapeau : Géorgie Akvsenti Giorgadze
Stade Marcel-Deflandre (La Rochelle) 16 000
RC Toulon 2008 30,7 9e Drapeau : France Patrice Collazo
Drapeau : France Éric Dasalmartini
Drapeau : France Sébastien Tillous-Borde
Drapeau des Samoa Casey Laulala
Stade Mayol (Toulon) 18 200
Stade toulousain 1907 37,2 1er Drapeau : France Ugo Mola
Drapeau : France Régis Sonnes
Drapeau : France Clément Poitrenaud
Drapeau : France Laurent Thuéry
Drapeau : France Virgile Lacombe
Drapeau : Afrique du Sud Alan-Basson Zondagh
Stade Ernest-Wallon (Toulouse) 19 500

Résumé des résultats[modifier | modifier le code]

Classement de la phase régulière[modifier | modifier le code]

10 novembre 2019

Rang Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Lyon OU 9 8 0 1 3 0 287 122 165 35
2 Union Bordeaux Bègles 9 6 1 2 3 1 264 159 105 30
3 Section paloise 9 5 0 4 0 1 190 206 -16 21
4 Aviron bayonnais (P) 9 5 0 4 0 1 203 211 -8 21
5 RC Toulon 9 4 1 4 1 1 203 211 -8 20
6 ASM Clermont 9 5 0 4 0 0 210 227 -17 20
7 Montpellier HR 9 3 2 4 1 2 214 199 15 19
8 Stade toulousain (T) 9 4 0 5 2 1 195 199 -4 19
9 Stade rochelais 9 4 0 5 1 1 177 211 -34 18
10 Racing 92 9 3 1 5 2 2 195 172 23 18
11 Castres olympique 9 4 0 5 1 1 232 251 -19 18
12 CA Brive (P) 9 4 0 5 1 1 190 233 -43 18
13 SU Agen 9 3 1 5 0 2 190 205 -15 16
14 Stade français Paris 9 2 0 7 0 1 161 310 -149 9
Qualification pour les demi-finales (no 1, no 2) et pour la Coupe d'Europe 2020-2021.
Qualification pour les barrages (no 3, no 4, no 5, no 6) et pour la Coupe d'Europe 2020-2021.
Qualification pour la Challenge Cup 2020-2021.
Barrage face au finaliste de Pro D2 (no 13).
Relégué en Pro D2 pour la saison 2020-2021 (no 14).
T : tenant du titre 2019 • P : promu 2019

Attribution des points[4] : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 3 essais de plus que l'adversaire ; défensif : défaite par 5 points d'écart ou moins).

Tableau final[modifier | modifier le code]

Barrages Demi-finales Finale
      à l'Allianz Riviera, Nice       au Stade de France, Saint-Denis
 [1]  
 [4]  
     
 [5]    
  à l'Allianz Riviera, Nice    
 
     
 [3]  
 [2]    
 [6]    
     

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs AGE BAY UBB BRI CAS CLE LOU MHR SFR PAU RAC ROC RCT TOU
SU Agen 27-29 - 16-10 - - - 29-10 27-14 - - - 25-44 -
Aviron bayonnais - - - - 30-34 - 28-24 - 3-9 - 23-22 - -
Bordeaux Bègles 23-0 - - - 42-15 - - 52-3 - - - 34-12 30-25
CA Brive - - 30-9 - 28-21 - - - - - - 39-17 23-9
Castres olympique 30-27 - 32-34 28-26 - - 26-25 46-16 - - - - -
ASM Clermont - - - - - 24-15 20-13 - 28-37 - 28-10 - -
Lyon OU - - 25-23 59-3 - - - 43-9 27-8 - 45-17 - 22-12
Montpellier HR - - 17-17 - - - - - 43-22 - 30-16 - 33-22
Stade français - 33-27 - - - 18-32 - - - 9-25 - 33-30 -
Section paloise 18-12 - - 33-14 37-24 - - - - 3-31 - - -
Racing 92 27-27 17-24 - - 23-14 - 20-31 - - - - - -
Stade rochelais - - - 41-17 - - - - 28-26 - 12-6 - 28-13
RC Toulon - 20-9 - - - - 6-20 19-19 - - 32-29 23-3 -
Stade toulousain - - - - 36-15 34-8 - - - 24-23 20-17 - -


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détails des résultats[modifier | modifier le code]

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de cinq points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Lyon olympique universitaire rugby

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

Stade français Paris rugbyClub athlétique Brive Corrèze LimousinStade rochelaisClub athlétique Brive Corrèze LimousinStade français Paris rugby

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Agen 13 10 12 9 10 11 12 10 13
Bayonne 5 5 7 5 4 3 3 3 4
Bordeaux Bègles 6 2 2 2 2 2 2 2 2
Brive 12 14 13 14 12 9 13 9 12
Castres 7 8 10 11 9 5 8 12 11
Clermont 4 3 4 7 5 4 4 4 6
Lyon 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Montpellier 8 4 3 4 6 8 10 7 7
Paris 14 13 9 13 14 14 14 14 14
Pau 3 9 5 3 3 6 11 8 3
Racing 92 10 7 6 10 13 10 9 13 10
La Rochelle 11 11 14 8 8 12 6 6 9
Toulon 2 6 11 6 7 7 7 5 5
Toulouse 9 12 8 12 11 13 5 11 8

État de forme des équipes[modifier | modifier le code]

Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Agen P G P G P P N G P
Bayonne G P P G G G G P P
Bordeaux Bègles G G G G N P G P G
Brive P P G P G G P G P
Castres G P P P G G P P G
Clermont G G P P G G P G P
Lyon G G G G G G G P G
Montpellier P G G P N P P G N
Paris P P G P P P G P P
Pau G P G G P P P G G
Racing 92 P G P P P G N P G
La Rochelle P G P G P P G G P
Toulon G P P G P G P G N
Toulouse P P G P G P G P G

Séries de la saison

* Club en italique : série en cours

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Rang[5] Joueur Club Poste Points Essais Transf. Pén.
Drop
1 Drapeau : Australie Jake McIntyre ASM Clermont Demi d'ouverture 102 0 12 26 0
2 Drapeau : France Julien Dumora Castres Demi d'ouverture 100 3 11 21 0
3 Drapeau : France Thomas Laranjeira CA Brive Arrière 85 0 14 19 0
4 Drapeau : France Anthony Belleau RC Toulon Demi d'ouverture 84 0 12 20 0
5 Drapeau : Australie Zack Holmes Stade toulousain Demi d'ouverture 79 0 5 22 1
6 Drapeau : France Jonathan Wisniewski Lyon OU Demi d'ouverture 74 0 13 15 1
7 Drapeau : Nouvelle-Zélande Ben Botica Union Bordeaux Bègles Demi d'ouverture 74 0 13 16 0
8 Drapeau : France Teddy Iribaren Racing 92 Demi de mêlée 64 0 11 14 0
9 Drapeau : France Matthieu Jalibert Union Bordeaux Bègles Demi d'ouverture 63 4 14 5 0
10 Drapeau : Nouvelle-Zélande Ihaia West La Rochelle Demi d'ouverture 61 1 10 12 0

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Rang[6] Joueur Club Poste Essais
1 Drapeau : Argentine Juan Imhoff Racing 92 Ailier 6
2 Drapeau : France Thomas Combezou Union Bordeaux Bègles Centre 5
Drapeau : France Kylan Hamdaoui Stade français Arrière
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Toby Arnold Lyon OU Ailier 4
Drapeau : France Matthieu Jalibert Union Bordeaux Bègles Demi d'ouverture
Drapeau : France Yann Lesgourgues Union Bordeaux Bègles Demi de mêlée
Drapeau : Portugal Samuel Marques Pau Demi de mêlée
Drapeau : France Noa Nakaitaci Lyon OU Ailier
Drapeau : France Thibaut Regard Lyon OU Centre
Drapeau : France Teddy Thomas Racing 92 Ailier
Drapeau : France Paul Willemse Montpellier Deuxième ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]