Pierre Mignoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Mignoni
Description de l'image Pierre Mignoni cropped.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (40 ans)
à Toulon (France)
Taille 1,69 m (5 7)
Position Demi de mêlée
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1996-1997
1997-1998
1999-2000
2000-2001
2001-2003
2003-2009
2009-2011
RC Toulon
AS Béziers
RC Toulon
US Dax
AS Béziers
ASM Clermont
RC Toulon
?? (??)
 ?? (??)
 ?? (??)
 ?? (??)
45 (51)
167 (120)
54 (10)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1997-2007 Drapeau : France France 28 (25)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
2011-2015
2015-
RC Toulon (adjoint)
Lyon OU

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Pierre Mignoni (dit Pierrot), né le à Toulon (Var), est un ancien joueur de rugby à XV français. Il a joué en équipe de France de 1997 à 2007 et a évolué au poste de demi de mêlée. Après une première expérience d'entraîneur des lignes arrières au sein de l'effectif du RC Toulon, Pierre Mignoni a pris en charge le poste d'entraîneur principal du Lyon olympique universitaire au début de la saison 2015-2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Pierre Mignoni commence sa carrière au RC Toulon. Après ses débuts à Toulon, il est rapidement sélectionné en équipe de France en 1997 à seulement 20 ans.

Il est sélectionné pour la coupe du monde 1999, qu'il est contraint de quitter, amer, sur blessure. La blessure de Philippe Carbonneau lui avait fait aborder la compétition comme titulaire. Il est remplacé par Fabien Galthié. Il mettra trois ans à reporter le maillot tricolore.

En , il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer la Nouvelle-Zélande au Stade Bollaert à Lens[1]. Les Baa-Baas parviennent à s'imposer 23 à 21[2].

Ses bonnes performances sous la maillot de Dax lui permettent de revenir en équipe de France. Il est remplaçant contre l'Angleterre lors du dernier match du Tournoi des Six Nations 2001 mais ne rentre pas en jeu. Sélectionné pour la tournée d'été, comme doublure du capitaine Fabien Galthié, une blessure l'empêche de postuler pour le dernier match contre la Nouvelle Zélande.

Pierre Mignoni avec l'ASM Clermont Auvergne.

Evoluant à l'AS Béziers, il est titulaire avec les Bleus contre le Pays de Galles à Cardiff dans le Tournoi des Six Nations 2002, et finit la compétition comme remplaçant. Il remporte ainsi le grand chelem. L'avènement de Dimitri Yachvili le prive cependant de la Coupe du Monde 2003.

Alors qu'il se ballade de club en club (AS Béziers de 1997 à 1998, RC Toulon de 1999 à 2000, US Dax de 2000 à 2001 et de nouveau l'AS Béziers de 2001 à 2003), il se pose finalement à l'AS Montferrand en 2003. En Auvergne, Pierre Mignoni s'impose enfin et il parvient à jouer une première finale du championnat en 2007.

Pénalisé au regard de la concurrence que lui livre Jean-Baptiste Ellisalde et Dimitri Yachvili car il n'est pas buteur, il revient par intermittence chez les Bleus. En 2007, toutefois, le sélectionneur Bernard Laporte lui confie le poste de titulaire à la mêlée pour le Tournoi. Associé en charnière à David Skrela, le Clermontois aligne les excellentes prestations, devenant un pion essentiel des Bleus. Alors qu'il termine la saison en remportant le Challenge européen et en accédant à la finale de championnat, il est logiquement intégré au groupe des 30 sélectionnés pour la coupe du monde 2007, préféré à Dimitri Yachvili. Initialement, numéro 1 dans la hiérarchie des demis de mêlée, il est titulaire lors du match d'ouverture France - Argentine, associé à David Skrela. Mais, suite à la défaite dans ce premier match, il perd sa place de titulaire, comme d'autres joueurs alignés en ouverture, au profit de Jean-Baptiste Elissalde.

Avec son club, il accède de nouveau à la finale de champion en 2008 puis 2009 sans arriver à soulever le Bouclier de Brennus. En 2009, après six saisons passées à Clermont, il décide de ne pas honorer la dernière année de contrat avec l'ASM et de rejoindre Toulon, le club de ses débuts. Ironie du sort, Clermont est champion de France l'année suivante, après trois finales perdues avec Pierre Mignoni comme titulaire, avec Morgan Parra à la mêlée.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Un homme en survêtement sur le bord d'un terrain, accroupi.
Pierre Mignoni en décembre 2015, en tant qu'entraîneur du Lyon OU.

En 2011, il met un terme à sa carrière de joueur et se reconvertit entraîneur. Il devient alors entraîneur responsable des arrières du RC Toulon de 2011 à 2015, adjoint du manager Bernard Laporte. Ils permettent au club de remporter trois titres de champion d'Europe en 2013, 2014 et 2015, et au titre de champion de France en 2014.

En 2015, il quitte le RC Toulon pour devenir l'entraîneur principal de Lyon OU pour la saison 2015-2016 en Pro D2. Il s'entoure d'un ancien coéquipier toulonnais et biterrois Sébastien Bruno en tant qu'entraîneur des avants. Dès la première saison, ils mènent le club à la première place du championnat, synonyme d'accession directe en Top 14 en 2016. En 2017, il prolonge son contrat de cinq ans et est ainsi engagé avec le LOU jusqu'en 2023[3].

En juin 2017, il est choisi pour entraîner les Barbarians français au côté de Jacques Delmas pour une tournée de deux matchs en Afrique du Sud[4].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Pierre Mignoni a annoncé qu'il se retirerait des terrains de rugby à la fin de la saison 2010-2011 et a refusé le contrat de deux ans que lui proposait le RC Toulon.

Il a participé à la coupe d'Europe en 2002-2003, 2005-2006, 2007-2008, 2008-2009, et au challenge européen en 1996-1997, 1997-1998, 1999-2000, 2000-2001, 2001-2002, 2003-2004, 2004-2005, 2006-2007 et 2009-2010.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe de Roumanie et il a joué sous le maillot des barbarians britanniques.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2011 - 2012 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Arrières Défaite en finale - Défaite en finale
2012 - 2013 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Arrières Défaite en finale Champion d'Europe -
2013 - 2014 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Arrières Champion de France Champion d'Europe -
2014 - 2015 RC Toulon Drapeau : France Top 14 Arrières Éliminé en demi-finale Champion d'Europe -
2015 - 2016 Lyon OU Drapeau : France Pro D2 Entraîneur principal Champion de France PRO D2 - -
2016 - 2017 Lyon OU Drapeau : France Top 14 Entraîneur principal 10e - Éliminé en poule

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Finale du Top 14 2007 : ASM Clermont en jaune et Stade français Paris en bleu

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(À jour au 26.08.07)

En coupe du monde :

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbarians : Ils ne l'ont pas volé! », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 12 décembre 2016)
  2. « Barbarian Rugby Club vs Nouvelle-Zléande », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 12 décembre 2016)
  3. « Pierre Mignoni prolonge son contrat de 5 ans à Lyon », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 27 septembre 2017)
  4. « Delmas et Mignoni entraîneurs des Barbarians pour la tournée en Afrique du Sud », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 14 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :