Championnat de France de rugby à XV 1919-1920

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1919-1920
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) USFSA
Éditions 24
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 24 équipes

Palmarès
Vainqueur Stadoceste tarbais
Finaliste Racing club de France

Navigation

Le Stadoceste tarbais, champion de France de rugby en 1920.

Le championnat de France de rugby 1919-20 est le premier organisé après la Première Guerre mondiale. Il est le dernier organisé par l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA).

Le championnat est ouvert aux meilleures équipes de chaque comité régional.

Le Stadoceste tarbais est champion de France après avoir battu le Racing club de France en finale.

Premier tour[modifier | modifier le code]

Olympique bat CA Périgueux 6-0
Racing CF bat Le Havre AC 13-0
US Perpignan bat Grenoble 36-7
US Dax bat Auch 14-3
Stade Bordelais bat Poitiers 11-0
Aviron Bayonnais bat Nantes 29-0
CA Bègles bat Rochefort 8-0
Toulouse OEC bat Brive 8-0
Stadoceste Tarbais bat Bergerac 23-5
Stade Toulousain bat RC Toulon 20-0
FC Lyon bat Chalon sur Saône 30-5
AS Béziers bat Oyonnax 52-3

Second tour[modifier | modifier le code]

Stadoceste Tarbais bat Toulouse OEC 16-10
Stade Toulousain bat Olympique 9-0
Racing CF bat Aviron Bayonnais 5-0
Stade Bordelais bat AS Biterroise 11-0
US Perpignan bat FC Lyon 31-0
US Dacquoise bat CA Béglais 8-0

Poules demi-finale[modifier | modifier le code]

Le Stadoceste Tarbais (vainqueur de la Coupe de l'Espérance 1919) a battu le Stade bordelais 9 à 3 (à Bordeaux) et l'US Perpignan (champion de France 1914, donc en titre) 16 à 8 (à Narbonne) après un premier match nul 3 à 3 à Tarbes.

A Perpignan, l'US Perpignan avait battu le Stade Bordelais 19-3.

Dans l'autre poule, le Racing club de France (vainqueur de la Coupe de l'Espérance 1918) a battu l'US Dax 13 à 5 (à Colombes) et le Stade toulousain (vainqueur de la Coupe de l'Espérance 1916) 8 à 7 (à Toulouse).

A Dax, Toulouse et Dax avaient fait match nul 3 à 3.

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Stadoceste tarbais - Racing club de France
Score 8-3
Date
Stade Stade Sainte-Germaine, Le Bouscat (Bordeaux)
Arbitre Octave Léry
Les équipes
Stadoceste tarbais André Casnabet, Edmond Cayrefourcq, Ferdinand Cayrefourcq, Edmond Nicoleau, Maurice-Henri Jeangrand, Noël Ricarte, Marcel Clément, Jean Larrieu, Paul Gallay, Jean Boubée, Aimé Cassayet, Alphonse Rouch, Jean Nicolaï, Louis Hernandez, Xavier Prat
Racing club de France André Chilo, Géo André, René Crabos, François Borde, Adolphe Jauréguy, Adolphe Bousquet, Etienne de Jouvencel, Robert Thierry, Roger Lerou, François Berrens, Henry Manu, Serge Huard, Maurice Labeyrie, Pierre Petiteau, Raymond Thoumazeau
Points marqués
Stadoceste tarbais 2 essais de E.Cayrefourcq
1 transformation de Gallay
Racing club de France 1 essai de Thierry

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Le 9 mai 1920, à Colombes, la Haute-Normandie a remporté la coupe Revolle en battant en finale le Littoral 10 à 0

En championnat de France 2° série, l'Association Sportive Bayonnaise a battu le Stade français 6 à 0 (après un premier match nul 0 à 0 le 25 avril à la Faisanderie)

L'Aviron bayonnais devient champion de France des équipes réserves en battant en finale le Stadoceste tarbais 9 à 6

En 4° série, le SC Graulhet est champion de France aux dépens de Podensac 3 à 0

Liens externes et source[modifier | modifier le code]