Championnat de France de rugby à XV 1988-1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France de rugby 1988-1989
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 90e
Lieu(x) France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 80 équipes

Palmarès
Tenant du titre SU Agen
Groupe B : FCS Rumilly
Vainqueur Stade toulousain
Groupe B : Castres olympique
Finaliste Rugby club toulonnais

Navigation

Le Stade toulousain remporte le Championnat de France de rugby à XV de première division 1988-1989 après avoir battu le Rugby club toulonnais en finale. Il gagne son 10e bouclier de Brennus, le 3e au cours des années 1980.

Narbonne remporte le Challenge du Manoir contre Biarritz.

Phase de classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la première phase qualificative[1] qui eut lieu du au .

Les deux premiers de chaque poule forment alors le groupe A les trois suivants forment le groupe B.

Poule C[modifier | modifier le code]

  1. RC Toulon 22 pts
  2. RC Nîmes 20 pts
  3. Section paloise 18 pts
  4. ASPTT Arras 10 pts
  5. US Thuir 10 pts

Poule F[modifier | modifier le code]

  1. CA Brive 20 pts
  2. Blagnac SC 19 pts
  3. FC Oloron 18 pts
  4. FC Auch 13 pts
  5. US Orthez 10 pts

Poule I[modifier | modifier le code]

  1. US Dax 24 pts
  2. RRC Nice 18 pts
  3. Montpellier RC 16 pts
  4. US Vic-en-Bigorre 14 pts
  5. SA Condom 8 pts

Poule L[modifier | modifier le code]

  1. FC Grenoble 24 pts
  2. US Cognac 16 pts
  3. Biarritz olympique 14 pts
  4. US Ussel 13 pts
  5. SC Albi 11 pts

Groupe A[modifier | modifier le code]

Phase de qualification aux 8e de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la première phase qualificative. Les noms en gras indiquent les équipes qui se sont qualifiées pour les 8e de finale.

Groupe B[modifier | modifier le code]

Phase de qualification aux 16e de finale[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Match aller Match retour
SU Agen US Dax 15-15 41-15
Racing club de France Stadoceste tarbais 16-15 0-22
CA Bègles-Bordeaux Stade toulousain 3-47 15-27
FC Lourdes Blagnac SCR 6-10 24-9
SC Graulhet FC Grenoble 3-36 9-15
RC Narbonne Aviron bayonnais 39-9 24-18
AS Montferrand RC Toulon 21-17 9-29
CA Brive AS Béziers 12-22 6-32

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
SU Agen Stadoceste tarbais 12-9
Stade toulousain FC Lourdes 41-15
FC Grenoble RC Narbonne 13-24
RC Toulon AS Béziers 19-12


Grenoble, premier de la saison régulière est éliminé dès les quarts de finales.

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
SU Agen Stade toulousain 9-18
RC Narbonne RC Toulon 3-20

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Stade toulousain - RC Toulon
Score 18-12 (15-9)
Date
Stade Parc des Princes
Arbitre Guy Maurette
Les équipes
Stade toulousain Titulaires : Serge Laïrle (Gérard Portolan 73e), Patrick Soula, Claude Portolan, Hugues Miorin, Jean-Marie Cadieu, Thierry Maset (Hervé Lecomte 69e), Karl Janik, Albert Cigagna, Jérôme Cazalbou, Philippe Rougé-Thomas, David Berty, Denis Charvet, Didier Codorniou, Jean-Michel Rancoule, Joël Dupuy
Non entrés en jeu : Michel Lopez, Éric Bonneval, Thierry Savio, Bruno Coumes
RC Toulon Titulaires : Manu Diaz, Jean-Michel Casalini (Jean-Louis Raibaut 77e), Yann Braendlin, Yvan Roux, Jean-Charles Orso (Jean-Pierre Alarcon 80e), Éric Champ, Jean-François Tordo, Eric Melville, Jérôme Gallion, Christian Cauvy, Pascal Jehl, Alain Carbonel, Pierre Trémouille, Éric Fourniols, Jérôme Bianchi
Non entrés en jeu : Thierry Louvet, Philippe Sauton, Thierry Ruet, Frédéric Saint-Sardos
Points marqués
Stade toulousain 2 essais de Laïrle (1) et Charvet (31), 2 transformations de Dupuy et 1 pénalité de Charvet (11) et 1 pénalité de Dupuy (70)
RC Toulon 3 pénalités de Bianchi (15,21,58), 1 drop de Cauvy (6)

À noter un essai remarquable de 80 m par Denis Charvet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rugbyrama 88/89

Lien externe[modifier | modifier le code]