Damian Penaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penaud.
Damian Penaud
Description de l'image Damian Penaud.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (22 ans)
à Brive-la-Gaillarde (France)
Taille 1,92 m (6 4)[1]
Poste Centre, ailier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
20??-2015
2015-2017
CA Brive
ASM Clermont
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2015-ASM Clermont62 (130)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2015-2016
2017-
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France
17 (50)[2]
11 (15)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 juin 2019.

Damian Penaud, né le , est un joueur français de rugby à XV. Il joue au poste de centre. Il évolue avec l'ASM Clermont en Top 14 depuis la saison 2016. Il mesure 1,88 m pour 94 kg[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Damian Penaud est le fils de l'ancien joueur de rugby Alain Penaud.

En juillet 2016, il figure sur la Liste développement de 30 joueurs de moins de 23 ans à fort potentiel que les entraîneurs de l'équipe de France suivent pour la saison 2016-2017[3].

En juin 2017, l'encadrement du XV de France l'intègre dans la liste Élite des joueurs protégés par la convention FFR/LNR pour la saison 2017-2018[4].

Il est sacré champion de France en 2017 avec l'ASM Clermont Auvergne. La même année, il prolonge son contrat avec le club pour trois saisons jusqu'en juin 2021[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Damian Penaud à l'entrainement sous le maillot de l'ASM Clermont en 2017

Après ses classes avec les équipes de jeunes du CA Brive Corrèze, club où son père Alain joua une partie de sa carrière, Damian Penaud non conservé par Brive, est détecté par le centre de formation de l'ASM Clermont Auvergne qu'il rejoint à l'orée de la saison 2015-2016.

Il fait ses débuts en Top 14 lors de la saison 2015-2016 où il joue un seul match en tant que titulaire, en fin de saison contre le SU Agen.

Convaincu de son potentiel, Franck Azéma le lance petit à petit dans le grand bain, profitant des absences de Rémi Lamerat et Wesley Fofana avec l'équipe de France puis de la grave blessure de ce dernier au pied. Sur le banc lors de la finale de la Champions Cup de rugby, il s'installe finalement en tant que titulaire sur la fin de saison en championnat, devant les internationaux Aurélien Rougerie et Benson Stanley.

Titulaire en demi-finale du championnat de France de Rugby contre le Racing 92, il brille en marquant le premier essai de la partie puis en provoquant un carton jaune alors que son équipe évolue en infériorité numérique. En finale, contre le RC Toulon, il est à nouveau décisif sur l'unique essai auvergnat de la partie inscrit par Alivereti Raka.

Il est sacré champion de France de rugby à seulement 20 ans. Pour l'anecdote, Aurélien Rougerie, initialement prévu dans le XV de départ pour la finale, a tenu à laisser sa place à Damian Penaud et l'a fait savoir à Franck Azéma, le coach auvergnat. Avec la réussite que l'on connaît.

Durant la saison 2018/2019, sous l'impulsion du joueur mais également pour répondre aux problématiques liées aux blessures de plusieurs joueurs de l'ASM (Alivereti Raka, Samuel Ezeala, Peter Betham) et au manque de profondeur à ce poste en équipe de France, Damian Penaud est progressivement décalé du poste de centre (auquel il a initialement été formé) à celui d'ailier [6]. Lors de la demi-finale de Top 14 remportée 33 à 13 face au LOU rugby, titulaire sur l'aile droite, il inscrit le premier essai clermontois et est élu homme du match[7].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Joueur très à l'aise offensivement, Damian Penaud est notamment redoutable dans les situations de 1 contre 1 avec des cadrages-débordement (ce qui représente une des raisons de son décalage au poste d'ailier). Joueur très rapide (avec une pointe de vitesse de près de 37 km/h) mais également puissant, il peut créer la différence et aller gagner du terrain sur des percussions.

On lui prête néanmoins quelques lacunes défensives, accentuées par son récent changement de poste. Cela a notamment été mis en lumière lors de la débâcle du "crunch" de 2019 lors duquel les anglais ont multipliés les jeux au pied dans son dos, profitant de son inexpérience à ce poste[8].

En sélection[modifier | modifier le code]

Appelé pour la première fois en équipe de France par Guy Novès, lors de la tournée estivale en Afrique du Sud en juin 2017, il est titularisé pour la première fois lors du second test où il marque un essai pour ses débuts.

En juin 2018, il est sélectionné pour jouer avec les Barbarians français qui affrontent les Crusaders puis les Highlanders en Nouvelle-Zélande. Il est titularisé lors des deux rencontres mais les Baa-baas s'inclinent 42 à 26 à Christchurch[9] puis 29 à 10 à Invercargill[10].

Il marque son deuxième essai international lors de la débâcle française à Twickenam contre l'Angleterre (44-8) lors de la deuxième journée du tournoi des Six Nations 2019 et son troisième essai contre l'Italie lors de la cinquième journée de ce même tournoi.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://www.asm-rugby.com/%C3%A9quipe-joueurs/damian-penaud
  2. a b et c « Damian Penaud », sur www.itsrugby.fr (consulté le 16 juin 2019)
  3. « XV de France : Liste Elite et développement », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 26 février 2017).
  4. Maxime Gil, « Ntamack, Dupont, Penaud, Picamoles, Lopez... 6 sorties, 21 entrées : voici la nouvelle liste Élite », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 10 juin 2017)
  5. « Top 14 - Clermont : les joyaux Penaud et Raka prolongent jusqu'en 2021 », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 8 septembre 2017)
  6. « Etre décalé au poste d'ailier ? Le Clermontois Damian Penaud affirme que c'est son idée... », sur actu.fr (consulté le 24 mars 2019)
  7. « Demi-finales 2019 Top 14 », sur www.lnr.fr, Ligue nationale de rugby, (consulté le 10 juin 2019).
  8. « Capable de briller offensivement, Damian Penaud doit encore élever son niveau en défense », sur L'ÉQUIPE (consulté le 24 mars 2019)
  9. « Crusaders - Barbarians Français : 42-26 », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 22 juin 2018)
  10. « Highlanders – Barbarians Français : 29-10 », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 22 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]