Wintzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la commune du Bas-Rhin, voir Wintzenheim-Kochersberg.
Wintzenheim
L'hôtel de ville
L'hôtel de ville
Blason de Wintzenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Colmar
Canton Wintzenheim (chef-lieu)
Intercommunalité C.A.C.
Maire
Mandat
Serge Nicole
2014-2020
Code postal 68920 Wintzenheim - 68124 Logelbach
Code commune 68374
Démographie
Gentilé Wintzenheimois
Population
municipale
7 573 hab. (2011)
Densité 399 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 26″ N 7° 17′ 26″ E / 48.0738888889, 7.29055555556 ()48° 04′ 26″ Nord 7° 17′ 26″ Est / 48.0738888889, 7.29055555556 ()  
Altitude Min. 202 m – Max. 827 m
Superficie 18,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wintzenheim

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Wintzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wintzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wintzenheim
Vue dans la rue Clemenceau
Autre vue dans la rue Clemenceau

Wintzenheim est une commune française située dans le département du Haut-Rhin en région Alsace.

Ses habitants sont appelés les Wintzenheimois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.
Communes limitrophes de Wintzenheim
Turckheim, Ingersheim
Zimmerbach Wintzenheim Colmar
Wettolsheim, Eguisheim


Wintzenheim, tout comme Colmar, est une ville qui reçoit très peu de pluie car elle bénéficie d'un micro-climat (dit micro-climat des Trois-Épis) dû à l'effet de vortex provoqué par la vallée de Munster par vent dominant de secteur sud-ouest à ouest[réf. souhaitée].

Un contournement routier de Wintzenheim a été réalisé en 2009. Elle compte actuellement environ 8 000 habitants. En 2001, elle a été élue "ville fleurie". On trouve à Wintzenheim plusieurs commerces, une mairie et des vignes qui l'entoure.


Quartiers, hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Outre le bourg, la commune compte le quartier du Logelbach (code postal 68124), ancienne cité industrielle/ouvrière partagée entre les communes de Wintzenheim - pour la plus grande part - Colmar, Ingersheim et Turckheim), La Forge, les lieux-dits Aspach, Saint-Gilles et Chapelle des Bois (383 m).

Histoire[modifier | modifier le code]

Wintzenheim dépendit jusqu'à la Révolution française de la seigneurie de Hohlandsbourg. Elle fut administrée par les familles de Ribeaupierre, puis les Comtes de Lupfen et, au XVIe siècle, par Lazare de Schwendi. Louvois récompensa le général Joseph de Montclar par l'attribution de ce fief en 1680.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Wintzenheim

Les armes de Wintzenheim se blasonnent ainsi :
« De sinople au lévrier d'argent accolé et bouclé d'or. »[1]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Guy Daesslé DVD puis UMP Conseiller général
2008 - Serge Nicole Sans Étiquette  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Möhnesee (Allemagne)

Sports[modifier | modifier le code]

Wintzenheim bénéficie d'un club de football, l'A.S.Wintzenheim, d'un club de basketball, le NBC Wintzenheim et d'un club de handball, le H.C. Wintzenheim.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 7 573 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 019 2 194 2 521 2 833 3 245 3 377 3 534 3 896 4 014
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
3 792 4 106 4 086 3 848 3 633 3 691 3 773 3 654 3 623
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 609 3 704 3 576 3 520 3 468 3 837 3 949 4 108 4 514
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
5 272 6 001 6 311 6 441 6 554 7 180 7 524 7 573 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Wintzenheim est siège d'un collège public d'enseignement secondaire, le collège Jacques Prévert , des écoles primaires élémentaires La Dame Blanche , Logelbach , des écoles maternelles Arc-en-Ciel, Logelbach et École Steiner Waldorf Mathias Grunewald, ainsi que I.T.E.P - Association Saint Grégoire le Grand (ex: IMP La Forge) Le lycée agricole du Pflixbourg est enfin situé à la sortie nord de la ville.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château du Hohlandsbourg.
Église Saint-Laurent.
Chapelle Nôtre Dame
  • Le Bierkeller (coteau sud-est) : d'anciennes caves à bière construites en 1862 à l'initiative de brasseries colmariennes[5],[6].
  • Le lieu-dit La Chapelle des Bois, sur les hauteurs du Rotenberg, ensemble constitué de 2 chapelles, de calvaires et d'oratoires. Les premières constructions dateraient de 1762[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sites pollués[modifier | modifier le code]

En 1966, environ 700 tonnes de déchets de lindane ont été enfouis dans une gravière de 3000 m2 proche de la décharge de Ligibel dans le hameau de Logelbach, par la société PCUK[8]. En 1985, le dépôt a été recouvert d'une couche d'argile pour limiter les infiltrations d'eau pluviales, et un périmètre de surveillance a été établi autour du site depuis 2000, des concentrations comprises entre 10 et 100 µg/l de lindane ont été reportées. L'usage de l'eau de puits a été interdit par arrété préfectoral depuis 2004. PCUK ayant été mis en liquidation judiciaire en 1996, les sociétés mères, Péchiney, puis Constellium n'ont jamais été inquiétées.

Les bus Trace[modifier | modifier le code]

Cette commune est desservie par les lignes et arrêts suivants :

Du lundi au samedi[modifier | modifier le code]

Parcours Arrêts dans la commune
2 Ligne accessible Logelbach Centre Commercial - Théâtre - Ladhof - Houssen Centre Commercial Hirn, Logelbach Gare, Herzog, Logelbach Centre Commercial
5 Wintzenheim Chapelle – Gare – Théâtre Croix Blanche, Malraux, Halte de Wettolsheim, Faubourg des Vosges, Place des Fêtes, Wintzenheim Mairie, Poincaré, Chapelle, St-Gilles

Le dimanche et jours fériés[modifier | modifier le code]

Parcours Arrêts dans la commune
C Ligne accessible Base Nautique (été) - Ladhof - Théâtre - Gare - Europe - Wintzenheim Place des Fêtes Malraux, Halte de Wettolsheim, Sainte Odile, Faubourg des Vosges, Place des Fêtes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck, Guy Bronner, Dictionnaire des monuments historiques d’Alsace, Strasbourg, La Nuée Bleue,‎ 1995, 663 p. (ISBN 2-7165-0250)
    Wintzenheim, pp. 634 à 636
  • Charles-Laurent Salch, Nouveau Dictionnaire des Châteaux Forts d’Alsace, Ittlenheim, éditions alsatia. Conception et réalisation Lettrimage,‎ avril 1991, 384 p. (ISBN 2-7032-0193-1)
    Landsbourg (Haut-) p.p. 185 à 187, Wintzenheim p. 358
  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Strasbourg, Editions Publitotal,‎ 4ème trimestre 1979, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Wintzenheim, p.1257
  • Philippe Voluer, Le grand livre de la bière en Alsace : Deux mille ans de traditions et de savoir-faire: Les lieux, les hommes, les produits, Éditions Place Stanislas,‎ 2008, 158 p. (ISBN 978-2-35578-011-0), p. 155

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives Départementales du Haut-Rhin
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  4. Cf. Vandalisme sur une chapelle néo-gothique en Alsace sur le site La Tribune de l'Art
  5. Guy Frank, « Le Bierkeller de Wintzenhein », sur http://www.calixo.net/~knarf/ (consulté le 16 mars 2013)
  6. Philippe Voluer, Le grand livre de la bière en Alsace : Deux mille ans de traditions et de savoir-faire: Les lieux, les hommes, les produits, Éditions Place Stanislas,‎ 2008, 158 p. (ISBN 978-2-35578-011-0), p. 155
  7. Guy Frank, « La Chapelle des Bois de Wintzenhein », sur http://www.calixo.net/~knarf/ (consulté le 16 mars 2013)
  8. « lettre d’information n°1 sur le site PCUK de Wintzenheim », Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie – Sites & Sols Pollués

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]