Sinople

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
représentations héraldique du sinople

Le sinople est une couleur héraldique classée dans les émaux.

Vert en représentation polychrome, il est symbolisé par des hachures à 45 ° partant du haut à gauche (\\\) en représentation monochrome gravure, architecture, sceaux etc)[1],[2]

L'origine du mot est mystérieuse, car sinople a d'abord désigné la couleur rouge. Le mot vient en effet de la ville de Sinope[1],[2], port de Paphlagonie, dont la terre était de couleur rouge (voir sinopia). Ce n'est qu'au milieu du XIVe siècle que le mot change brusquement de sens, sans que l'on sache pourquoi, pour désigner le vert.

Une hypothèse vraisemblable (en tout cas souvent citée) est que le vert, tout simplement nommé « vert » à son apparition, provoquait à l'oral une confusion avec « vair » (mais pas en Angleterre où sans doute la prononciation anglaise a préservé « vert »). Détrôné par « gueules » pour désigner l'émail de couleur rouge, « sinople » , tombé en désuétude, présent mais incompris dans les vieux armoriaux, aurait été interprété comme ce « vert » gênant, et opportunément récupéré.

Un synonyme ancien : « prasine »[1],[2]. C'est un émail peu employé (surtout comme champ) dans les armoiries occidentales, précisément parce qu'il vient d'Orient.

Notes et références[modifier | modifier le code]