Vendenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vendenheim
Image illustrative de l'article Vendenheim
Blason de Vendenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin (Strasbourg)
Arrondissement Arrondissement de Strasbourg-Campagne
Canton Canton de Brumath
Intercommunalité Communauté urbaine de Strasbourg
Maire
Mandat
Philippe Pfrimmer
2014-2020
Code postal 67550
Code commune 67506
Démographie
Gentilé Fédinois(e) / Vendenheimois(e)
Population
municipale
5 544 hab. (2011)
Densité 349 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 06″ N 7° 42′ 50″ E / 48.668333, 7.713889 ()48° 40′ 06″ Nord 7° 42′ 50″ Est / 48.668333, 7.713889 ()  
Altitude Min. 131 m – Max. 181 m
Superficie 15,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vendenheim
Liens
Site web www.mairie-vendenheim.fr

Vendenheim (en alsacien Vengene) est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace.

Ses habitants sont appelés les Fédinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à une dizaine de kilomètres au nord de Strasbourg, le long du canal de la Marne au Rhin. Elle joue le double rôle de ville résidentielle et de zone commerciale périphérique. Elle partage sa zone commerciale avec Lampertheim et Mundolsheim.

À terme, la ville de Vendenheim devrait être reliée au centre de la principale métropole régionale via le tramway de Strasbourg. En outre, la ville sera le terminus nord d'une ligne allant à Wolfisheim via la Gare centrale et le centre-ville de Strasbourg[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville est mentionné pour la première fois autour du VIIIe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vendenheim

Les armes de Vendenheim se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier de gueules à la bande d'argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même, au second d'argent au croissant de gueules. »[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Vendenheim partage avec Mundolsheim et Lampertheim le Parc commercial Strasbourg Nord, l'une des plus importantes zones commerciales de France. La raffinerie de Reichstett se trouve également en majeure partie sur le territoire de la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Philippe Pfrimmer    
2001 2014 Henri Bronner    
1995 2001 Joseph Steinmetz    
1977 1995 Théodore Steck    
1945 1977 Jean Holweg    
1944 1945 Joseph Klein    
novembre 1944 novembre 1944 Georges Schuster    
1942 1944 Charles Hackius    
1940 1942 André Buhrel    
1919 1940 Georges Waltz    
1885 1919 Jean Bastian    
1870 1885 Jean-Georges Schladenhaufen    
1860 1860 Valentin Buhrel    
1848 1860 Jean-Baptiste Kieffer    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 5 544 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
985 1 049 1 082 1 239 1 345 1 263 1 342 1 389 1 355
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 362 1 331 1 312 1 306 1 352 1 361 1 384 1 420 1 461
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 426 1 535 1 554 1 492 1 684 1 825 1 896 1 861 1 964
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
2 263 2 772 3 457 3 520 5 193 5 597 5 720 5 670 5 588
2011 - - - - - - - -
5 544 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]


Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

  • Eclectic'Art, manifestation annuelle, est une exposition d'art éclectique des artistes de Vendenheim. Une fois par an, au mois de mai, les artistes fédinois exposent leurs œuvres (peintures, sculptures, arts décoratifs) à l'espace culturel (14 rue Jean Holweg). Cette manifestation a été fondée en 2004.
  • Vendenheim participe à l'initiative E friehjohr fer unseri Sproch, coordonnée par l’association E Friehjohr fer unseri Sproch et l’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace. En 2007, la commune de Vendenheim y participait pour la première fois et s’est vue décerner un prix « Commune » des FriehjohrsSchwälmelePriss. En 2009, la commune de Vendenheim accueillait la soirée inaugurale de l'événement.
  • La fête de la Patate (Messti) se déroule traditionnellement début septembre.

Etablissements scolaires[modifier | modifier le code]

  • La "maison" de l'enfant" accueille une trentaine d'enfants à travers la crèche et la halte-garderie.
  • La Buissonière accueille les enfants le matin et le soir, et sert le repas de midi à 150 élèves ( en 2013) en semaine. Elle est aussi ouverte les mercredis ainsi que durant les vacances scolaires.
  • L'école maternelle Clairefontaine accueille environ 200 élèves en 2014. Une salle dédiée au RASED, rénovée en 2007, reçoit les élèves en difficulté plusieurs fois par semaine. L'école dispose d'une salle rythmique ainsi que d'une salle de jeux.
  • L'école primaire Pierre Pflimlin accueille environ 300 élèves répartis en une quinzaine de classe en 2014. Elle bénéficie d'une salle polyvalente, d'une bibliothèque et d'une salle informatique. En plus des classes traditionelles, l'école propose également des classes bilingues (comme l'école maternelle) et une classe spécialisée pour les élèves en difficulté
  • Le collège La Pierre Polie accueille environ 320 élèves en 2014. Il fut construit en 1992 et a été appelé ainsi en référence à la nécropole néolithique découverte en 1999. L’établissement est composé de 22 salles de classe. Le CDI peut accueillir 25 élèves et le restaurant scolaire 120 places. Le collège a aussi un parking à vélos protégé.
  • La providence est un collège privé qui existe depuis 1976. Le collège est la propriété des frères Obats. Il y avait 326 élèves à la rentrée 2011. L'établissement propose une demi-pension, avec une cantine sur place, et des activités péri-éducatives.

Sports[modifier | modifier le code]

Vendenheim possède un club de football féminin, le FC Vendenheim, ainsi qu'un club de handball (UVMH : Union Vendenheim Mundolsheim Handball) et une équipe de Cheerleading, sans oublier l'équipe de basket [bcv].

Une jeune association (Association des Sports Extrêmes de Vendenheim) promeut les sports de glisses, à savoir le skate et le roller au skatepark de Vendenheim, mais également en organisant des sorties ski dans les Vosges.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]