Château du Pflixbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château du Pflixbourg
Image illustrative de l'article Château du Pflixbourg
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire actuel Office national des forêts
Protection  Inscrit MH (1968, ruines)
Coordonnées 48° 04′ 02″ N 7° 15′ 16″ E / 48.067133, 7.254345 ()48° 04′ 02″ Nord 7° 15′ 16″ Est / 48.067133, 7.254345 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Haute-Alsace
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Commune Wintzenheim

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Pflixbourg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Pflixbourg

Le château du Pflixbourg est situé dans la commune de Wintzenheim, à proximité de Colmar, Haut-Rhin. Du haut de ses 454 mètres d'altitude, il domine l'entrée de la Vallée de Munster.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si le site semble avoir été occupé depuis l'âge de bronze, le château n'a été construit qu'entre 1212 et 1219 par Woelfelin de Haguenau, gouverneur impérial de Frédéric II de Hohenstaufen.
Il est alors appelé Blicksberg. Sa première mention apparaît dans une charte datée du 7 mai 1220, confirmant sa donation en faveur de Frédéric de Schauenbourg, ministériel de l'empire.
En 1276, il devient la résidence principale du bailli impérial Conrad Werner de Hattstatt, dont la femme, Stéphanie de Ferrette, y meurt le 23 septembre. Le château est engagé par l'empereur en 1298 au sire de Usenbourg, en 1316 à Otto d'Ochsenstein, en 1330 au roi Jean de Bohème, en 1375 aux sires de Hus, puis en 1433 au vice-chancelier Caspar Schlick qui le vend en 1434 à Maximin de Ribeaupierre.
Verrou entre la plaine et la vallée de de la Fecht, le château est une place importante et possède une garnison. Il est gravement endommagé vers 1446, dans le conflit qui oppose les Hattstatt aux Ribeaupierre pour la domination de l'Alsace centrale. Il ne semble plus avoir été habité par la suite.
Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Description[modifier | modifier le code]

Le château, se présente sous la forme d'une enceinte hexagonale ceinturée par un fossé et commandée par un massif donjon circulaire. Son système d'entrée (à l'ouest) est unique en Alsace. La porte, disparue, est placée à l'extrémité d'un "couloir" d'une longueur de 12 mètres délimité par des courtines rentrantes. Elle est défendue par deux archères. Le donjon cylindrique de 23 mètres de haut est l'un des premiers de ce type en Alsace. Sa porte d'entrée en arc en brisé, placée à l'étage (à environ 9 mètres), domine le couloir d'accès de l'enceinte. Le donjon est muni d'une archère sur le côté opposé.

Les logis prennent appui contre l'enceinte à l'ouest et au nord du site avec les écuries et les dépendances. Afin d'assurer le ravitaillement en eau de la garnison, une citerne souterraine a été taillée dans le roc, près du donjon. Elle mesure 5 m sur 7 m et sa voûte en berceau s'élève à 5 m.

Le château, aujourd'hui à l'état de ruines, a fait l'objet d'importants travaux de restauration en 1864, puis plus récemment en 1983 et 2006.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :