Parc naturel régional Livradois-Forez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc naturel régional Livradois-Forez
Image illustrative de l'article Parc naturel régional Livradois-Forez
Vallée glaciaire du Fossat
Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé)
Identifiant 12396
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne et Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme, Haute-Loire et Loire
Coordonnées 45° 33′ 19″ N 3° 36′ 54″ E / 45.55539752, 3.6151094145° 33′ 19″ Nord 3° 36′ 54″ Est / 45.55539752, 3.61510941  
Superficie 3 219,92 km2
Population 109 030 habitants
Création 4 février 1986
24 juin 1998 Révision
27 juillet 2011 Révision
Administration Fédération des parcs naturels régionaux de France
Nombre de communes 158 (membres)
4 (associées)
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc naturel régional Livradois-Forez

Le parc naturel régional Livradois-Forez est un parc naturel régional situé sur trois départements français : le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et la Loire.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est un syndicat mixte, auquel participent la Région Auvergne, la Région Rhône-Alpes, les départements du Puy-de-Dôme, de la Haute-Loire, de la Loire et 162 communes (dont 4 communes associées).

Il est présidé, depuis mars 2008, par Tony Bernard, maire de Châteldon[1].

Le parc occupe une superficie de 321 996 hectares[2]. Sa population serait de 109 041 habitants (source INSEE).

Histoire et formation du parc[modifier | modifier le code]

  • Une association pour la création du Parc naturel régional Livradois-Forez s'est constituée en avril 1982 sous la présidence de Maurice Adevah-Pœuf (maire de Thiers et député du Puy-de-Dôme) et sur l'initiative de dix-sept élus réunis en novembre 1981 au Brugeron.
  • Le syndicat mixte de gestion du Parc Livradois-Forez a été constitué en 1984.
  • Le ministère de l'Environnement lui a attribué son label en décembre 1985.
  • Le parc naturel régional Livradois-Forez a été créé par délibération du conseil régional d'Auvergne le 4 février 1986.
  • Sa Charte constitutive a été révisée deux fois, le label a donc été attribué de nouveau en 1998 ; un décret de renouvellement du classement en Parc naturel régional pour les douze prochaines années est paru au Journal officiel le 27 juillet 2011[3]. À l'occasion de cette dernière révision, pour la première fois cinq communes du département de la Loire ont adhéré au parc : Noirétable, La Chamba, La Chambonie, Jeansagnière et Lérigneux.

Son siège social se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Gervais-sous-Meymont.

Géographie[modifier | modifier le code]

Quelques grandes zones géographiques :

Faune[modifier | modifier le code]

On rencontre de nombreux rapaces dans le parc naturel régional du Livadois-Forez[4]: autour des palombes, épervier, circaète Jean-le-Blanc, milan royal, buse, busard Saint-Martin, busard cendré, chouette de Tengmalm.

Le pic noir et le merle à plastron sont également des oiseaux présents dans ce parc.

Communes incluses et associées[modifier | modifier le code]

Carte administrative Charte 2010 2022
Logo du parc
Département du Puy-de-Dôme : communes adhérentes du parc naturel régional Livradois-Forez
Arrondissement
(pour mémoire)
Canton
(pour mémoire)
Communes adhérentes ou associées
53 des 55 communes de
l'arrondissement d'Ambert
8 des 9 communes du
canton d'Ambert
Ambert, Champétières, Job, Marsac-en-Livradois, Saint-Ferréol-des-Côtes, Saint-Martin-des-Olmes, Thiolières et Valcivières
les 9 communes du
canton d'Arlanc
Arlanc, Beurières, Chaumont-le-Bourg, Doranges, Dore-l'Église, Mayres, Novacelles, Saint-Alyre-d'Arlanc et Saint-Sauveur-la-Sagne
les 4 communes du
canton de Cunlhat
Auzelles, Brousse, La Chapelle-Agnon et Cunlhat
5 des 6 communes du
canton d'Olliergues
Le Brugeron, Olliergues, Saint-Gervais-sous-Meymont (où se trouve le siège du Parc), Saint-Pierre-la-Bourlhonne et Vertolaye
les 5 communes du
canton de Saint-Amant-Roche-Savine
Bertignat, Grandval, Le Monestier, Saint-Amant-Roche-Savine et Saint-Éloy-la-Glacière
les 5 communes du
canton de Saint-Anthème
La Chaulme, Grandrif, Saint-Anthème, Saint-Clément-de-Valorgue et Saint-Romain
les 10 communes du
canton de Saint-Germain-l'Herm
Aix-la-Fayette, Chambon-sur-Dolore, Condat-lès-Montboissier, Échandelys, Fayet-Ronaye, Fournols, Saint-Bonnet-le-Bourg, Saint-Bonnet-le-Chastel, Sainte-Catherine et Saint-Germain-l'Herm
les 7 communes du
canton de Viverols
Baffie, Églisolles, Medeyrolles, Saillant, Sauvessanges et Viverols ;
27 communes (sur 119) de
l'arrondissement de Clermont-Ferrand
9 communes (sur 10) du
canton de Billom
Billom, Bongheat, Bort-l'Étang, Égliseneuve-près-Billom, Glaine-Montaigut, Mauzun, Montmorin, Neuville et Saint-Julien-de-Coppel
les 10 communes du
canton de Saint-Dier-d'Auvergne
Ceilloux, Domaize, Estandeuil, Fayet-le-Château, Saint-Dier-d'Auvergne, Saint-Flour, Saint-Jean-des-Ollières, Sugères, Tours-sur-Meymont et Trézioux
2 communes (sur 12) du
canton de Vertaizon
Ravel et Reignat
6 communes (sur 13) du
canton de Vic-le-Comte
Isserteaux, Manglieu, Pignols, Saint-Maurice, Sallèdes et Vic-le-Comte
17 communes (sur 116) de
l'arrondissement d'Issoire
5 communes (sur 11) du
canton de Jumeaux
Champagnat-le-Jeune, La Chapelle-sur-Usson, Esteil, Peslières, Saint-Jean-Saint-Gervais et Saint-Martin-d'Ollières
12 communes (sur 17)du
canton de Sauxillanges
Bansat, Brenat, Chaméane, Égliseneuve-des-Liards, Saint-Étienne-sur-Usson, Saint-Genès-la-Tourette, Saint-Jean-en-Val, Saint-Quentin-sur-Sauxillanges, Saint-Rémy-de-Chargnat, Sauxillanges, Usson et Vernet-la-Varenne
31 communes (sur 41) de
l'arrondissement de Thiers
les 6 communes du
canton de Châteldon
Châteldon, Lachaux, Noalhat, Paslières, Puy-Guillaume et Ris
les 10 communes du
canton de Courpière
Aubusson-d'Auvergne, Augerolles, Courpière, Olmet, La Renaudie, Sainte-Agathe, Sauviat, Sermentizon, Vollore-Montagne et Vollore-Ville
5 communes (sur 12) du
canton de Lezoux
Culhat, Néronde-sur-Dore, Peschadoires, Saint-Jean-d'Heurs et Vinzelles
1 commune (sur 4) du
canton de Maringues
Maringues
les 6 communes du
canton de Saint-Rémy-sur-Durolle
Saint-Rémy-sur-Durolle, Arconsat, Celles-sur-Durolle, Chabreloche, Palladuc, Saint-Victor-Montvianeix et Viscomtat
les 3 communes du
canton de Thiers
Dorat, Escoutoux et Thiers
Département de la Haute-Loire : communes adhérentes du parc naturel régional Livradois-Forez
Arrondissement
(pour mémoire)
Canton
(pour mémoire)
Communes adhérentes ou associées
33 communes (sur 106) de
l'arrondissement de Brioude
5 communes (sur 12) du
canton d'Auzon
Agnat, Auzon, Champagnac-le-Vieux, Chassignolles et Saint-Vert
3 communes (sur 7) du
canton de Brioude-Sud
Chaniat, Javaugues et Lavaudieu
les 13 communes du
canton de La Chaise-Dieu
Berbezit, Bonneval, La Chaise-Dieu, La Chapelle-Geneste, Cistrières, Connangles, Félines (Haute-Loire), Jullianges, Laval-sur-Doulon, Malvières, Saint-Pal-de-Senouire, Saint-Victor-sur-Arlanc et Sembadel
13 communes (sur 19) du
canton de Paulhaguet
La Chapelle-Bertin, Chassagnes, Collat, Frugières-le-Pin, Jax, Josat, Mazerat-Aurouze, Montclard, Saint-Didier-sur-Doulon, Sainte-Eugénie-de-Villeneuve, Sainte-Marguerite, Saint-Préjet-Armandon et Vals-le-Chastel
10 communes (sur 114) de
l'arrondissement du Puy-en-Velay
4 communes (sur 7) du
canton d'Allègre
Allègre, Fix-Saint-Geneys, Monlet et Varennes-Saint-Honorat
les 6 communes du
canton de Craponne-sur-Arzon
Beaune-sur-Arzon, Chomelix, Craponne-sur-Arzon, Saint-Georges-Lagricol, Saint-Jean-d'Aubrigoux et Saint-Julien-d'Ance


Département de la Loire : communes adhérentes du parc naturel régional Livradois-Forez (2011)
Arrondissement
(pour mémoire)
Canton
(pour mémoire)
Communes adhérentes ou associées
5 communes (sur 138) de
l'arrondissement de Montbrison
1 commune (sur 19) du
canton de Montbrison
Lérigneux
3 communes (sur 12) du
canton de Noirétable
La Chamba, La Chambonie et Noirétable
1 commune (sur 9) du
canton de Saint-Georges-en-Couzan
Jeansagnière

Lors de la présentation et soumission de la nouvelle charte aux communes pour la période 2010-2022 18 d'entre elles ont décidé de ne pas l'accepter et donc de quitter l'association. Mais 9 nouvelles se sont inscrites. (source : http://auvergne.france3.fr/info/le-parc-regional-du-livradois-forez-fait-debat-66316064.html )

Publications[modifier | modifier le code]

Outre sa participation ponctuelle, à titre de soutien, à l'édition de divers ouvrages (historiques, etc.) publiés par divers éditeurs de la région, le Parc édite une revue semestrielle, Livradois-Forez : Journal du Parc naturel régional LIvradois-Forez, sur 8 pages format 30 x 42 cm, en quadrichromie, dont le contenu est axé à la fois sur la protection de l'environnement, la vie sociale, les traditions et la culture.

Parmi les ouvrages auxquels le Parc a apporté son concours, citons :

  • Joseph Gagnaire, Les fortifications médiévales du pays d'Ambert et ses abords (publié avec le concours de la Direction régionale des Affaires culturelles d'Auvergne ; préfaces de Philippe Vergain, conservateur régional de l'archéologie d'Auvergne, et d'Élie Fayette, président du Parc naturel régional Livradois-Forez). Issoire : association ACVAM, 1er trimestre 2002. 600 pages, 21 x 30 cm. (ISBN 2-9517941-X[à vérifier : ISBN invalide])

Films tournés dans le Parc naturel régional Livradois-Forez[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tony Bernard, maire de Châteldon, nouveau président »
  2. [PDF] Diagnostic énergétique du parc naturel régional Livradois-Forez, rapport final, août 2006.
  3. Décret n° 2011-874 du 25 juillet 2011 portant classement du parc naturel régional du Livradois-Forez (régions Auvergne et Rhône-Alpes)
  4. Parc naturel régional Livradois-Forez, carte touristique et patrimoine & circuits de découverte

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]