Aix-la-Fayette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aix-la-Fayette
Vue générale du bourg d'Aix-la-Fayette
Vue générale du bourg d'Aix-la-Fayette
Blason de Aix-la-Fayette
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Ambert
Canton Saint-Germain-l'Herm
Intercommunalité Communauté de communes du Haut-Livradois
Maire
Mandat
Guy Sauvadet
2014-2020
Code postal 63980
Code commune 63002
Démographie
Population
municipale
71 hab. (2011)
Densité 5,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 31′ 04″ N 3° 31′ 20″ E / 45.5177777778, 3.5222222222245° 31′ 04″ Nord 3° 31′ 20″ Est / 45.5177777778, 3.52222222222  
Altitude Min. 842 m – Max. 1 109 m
Superficie 13,00 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative de Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Aix-la-Fayette

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique de Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Aix-la-Fayette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aix-la-Fayette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aix-la-Fayette

Aix-la-Fayette est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située au cœur des monts du Livradois, dans le sud-ouest du parc naturel régional Livradois-Forez, à environ (distances routières) :

  • 67 km au sud-est de Clermont-Ferrand (chef-lieu du département et de la région) ;
  • 33 km à l'est d'Issoire ;
  • 8,5 km au nord de Saint-Germain-l'Herm (chef-lieu de canton jusqu'en 2015) ;
  • 26 km à l'ouest d'Ambert (chef-lieu d'arrondissement).

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La Bessière, le Bourg, les Bruyères, Chalimbe, le Cros, Fangonnet, la Fayette, la Fayolle, les Fougères, l'Hôpital, Ladoux, Limoges, Maison Neuve, les Martinanches, le Rouvet, Thirel.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Échandelys (1) Rose des vents
Saint-Genès-la-Tourette (2) N Fournols (1)
O    Aix-la-Fayette    E
S
Vernet-la-Varenne (2) Saint-Germain-l'Herm (1)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Aix fut le premier fief de la famille de La Fayette, dont le plus illustre représentant est Gilbert Motier, marquis de La Fayette (1757-1834). Toutefois, à l'époque où celui-ci vivait, la famille avait déjà migré depuis plus d'un siècle vers des terres au climat plus clément, à Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire) puis à Versailles et à Paris.

Du petit château originel, il ne subsiste que des soubassements, sur lesquels fut édifiée une habitation particulière, depuis laquelle, par beau temps, on a une vue agréable sur les volcans d'Auvergne, principalement le Puy de Dôme et le Sancy.

Sous l'Ancien Régime, le vocable de la paroisse était Saint-Julien.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
novembre 1799 juin 1800 Jean Croze   ancien curé
juin 1800 24 avril 1802
(4 floréal an X)
Jean Croze   ancien curé
2 mai 1802
(12 floréal an X)
18 juillet 1803
(29 messidor an XI)
Jean Duchet    
18 juillet 1803
(29 messidor an XII)
16 février 1816 Jean Faurie    
16 février 1816 16 février 1826
(décès)
Étienne Coudeyras    
16 février 1826 1827 Jean Faurie (intérim)   ancien maire
1827 25 mars 1838 Joseph Force    
22 octobre 1838 20 novembre 1846 Jacques-Charles Sauvadet    
20 novembre 1846 20 novembre 1846 Benoît Force
(démissionne aussitôt)
   
20 novembre 1846 24 février 1848 Jean Redon    
24 février 1848 3 septembre 1848 Jacques-Charles Sauvadet
(intérim)
   
3 septembre 1848 24 avril 1852
(décès)
Jean Redon    
24 avril 1852 26 juillet 1852 Jacques-Charles Sauvadet
(intérim)
   
26 juillet 1852 10 août 1865 Jacques-Charles Sauvadet    
10 août 1865 29 décembre 1867
(décès)
L.-M. Auguste Redon    
1er février 1868 22 août 1870
(intérim)
Joseph Coudeyras    
22 août 1870 1884 Joseph Coudeyras    
1884 1919 Benoît Marquet    
1919 1928 Benoît Michy
(décès)
   
1928 juillet 1944
(décès)
Robert Pierre Courtine    
11 septembre 1944 mai 1945 délégation spéciale    
mars 1983 juin 1995 Norbert Rigoulet    
juin 1995 en cours
(au 28 septembre 2014)
Guy Sauvadet[2]   Exploitant agricole


Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La commune d'Aix-la-Fayette est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 71 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
702 870 675 735 795 863 904 866 799
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
840 785 713 695 673 640 589 640 603
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
548 501 502 423 393 360 321 288 222
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
207 170 146 116 91 100 80 71 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestige d'un château en ruine.
  • ex-château de La Bessière.
  • ex-château de Fangonnet.
  • Église du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le château, construit sur une ancienne motte castrale serait le premier fief de la famille Motier de La Fayette, qui a fourni à la France une lignée d’officiers supérieurs valeureux, dont le plus célèbre est certainement (surtout aux États-Unis), Gilbert du Motier, marquis de La Fayette.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La liste des maires, entre 1799 et 1945, provient de l'ouvrage auto-édité d'un érudit local, Jean Lassagne, titré « Aix-la-Fayette regard sur son passé » et publié en 1992.
  2. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 28 septembre 2014).
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011