Saint-Bonnet-le-Bourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Bonnet-le-Bourg
Blason de Saint-Bonnet-le-Bourg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Ambert
Canton Saint-Germain-l'Herm
Intercommunalité Communauté de communes du Haut-Livradois
Maire
Mandat
Marie-France Rebord
2014-2020
Code postal 63630
Code commune 63323
Démographie
Population
municipale
143 hab. (2011)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 07″ N 3° 36′ 32″ E / 45.4352777778, 3.60888888889 ()45° 26′ 07″ Nord 3° 36′ 32″ Est / 45.4352777778, 3.60888888889 ()  
Altitude Min. 836 m – Max. 1 145 m
Superficie 20,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-le-Bourg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-le-Bourg

Saint-Bonnet-le-Bourg est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Dore, affluent de l'Allier prend sa source au nord de Saint Bonnet le Bourg.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La Bardelle, la Bessière, Boissonne, le Boucheron (1), le Boucheron (2, à cheval sur la commune de Doranges et la commune de Novacelles), le Bourg, le Champ, le Coin, la Côte, Dijuste, l'Escouty, Farges, le Faux, la Faye, Feneyrolles, Fontcourbe, le Fraisse, la Gonlaude, la Grange, la croix de Lachaux, Lacoust, Lostrévy, Maliscot, Mandet, Marchaud, le Pacher du Milieu, les Plaines, la Roche, la Rouveyre, Saint-Blaise, la Suchère, Vachou, la Vaissière.

Notons toutefois que les lieux-dits et écarts sont bien plus importants, en nombre, que ceux cités ici. Nous n'avons retenus que les principaux, noms de hameaux ou de "quartiers" du Bourg.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Bonnet-le-Bourg[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Marie-France Rebord   Personnel BIATOSS
19 mars 1989 2001 Régis Rebord   Artisan Maçon
3 mai 1945 18 mars 1989 Maurice Pillat   Scieur de long
12 novembre 1944 2 mai 1945 Pierre Bayle    
Juin 1944 11 novembre 1944 Pierre Magaud    
10 décembre 1919 Juin 1944 Louis Missonnier    
18 mai 1900 9 décembre 1919 Pierre Nigond    
1892 1900 Vital Batisse    
1870 1892 Benoit Vernet    
1848 1870 Pierre Vernet    
1832 1848 Pierre Roussel    
1818 1831 Benoit Lhéritier    
1793 1818 Jean Lassaigne    
Les données manquantes sont à compléter.

Horaires d'ouverture de la Mairie : mercredi de 17 heures à 19 heures et samedi de 14 heures à 17 heures.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 143 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
710 808 955 891 996 1 040 1 066 1 097 1 020
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 046 1 041 1 005 973 910 853 844 805 747
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
702 662 631 529 524 503 460 399 350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
312 262 246 249 199 126 141 143 143
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Associations et vie communale[modifier | modifier le code]

  • Amicale Laïque
    • Bibliothèque municipale
      • Horaires d'ouverture : samedi de 10h à 12h et mercredi de 17h à 18h (en période estivale)
  • Comité des Fêtes
  • Association des chasseurs

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chevet du XIe siècle, chapiteaux avec animaux sculptés. Siège d'un ancien prieuré casadéen, l'église, extérieurement remaniée, à l'exception du portail sud à deux rangs de voussures, a conservé une belle ordonnance intérieure. La nef de trois travées, en berceau brisé, se termine par une abside en hémicycle à arcature. On remarque dans la nef un curieux chapiteau à cinq personnages. Dans l'abside, on retrouve les thèmes familiers au Livradois : lions, monstres au corps double, aigles bicéphales.

Erigée au XIe siècle, le portail sud est significatif de l'art roman. Le portail est et le clocher ont été remaniés au XIXe siècle.

Sur le terrain extérieur jouxtant l'église, on découvre une croix datant du XVIe siècle.

  • Etang de Marchaud situé à l'extrême-ouest de la commune. Il fut creusé par les moines de l'abbaye de la Chaise-Dieu.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Bonnet-le-Bourg est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Bonnet-le-Bourg sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 23 juillet 2012.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :