Saison 3 de Dr House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dernier Espoir)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 3 de Dr House

Logo original de la série

Logo original de la série


Série Dr House
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale 5 septembre 200629 mai 2007
Nb. d'épisodes 24

Chronologie

Liste des épisodes de Dr House

Cet article présente le guide de la troisième saison de la série télévisée Dr House.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

House a survécu à la tentative de meurtre, et après avoir passé quelques jours dans un coma sous kétamine, il ne sent plus la douleur dans sa jambe. Mais les effets se dissipent et House est contraint de reprendre sa canne.

Lors d'une consultation, il doit traiter Michael Tritter, un policier qui prend très mal le comportement de House et commence alors à le harceler mais aussi toute l'équipe et même Wilson, jusqu'à forcer House à entrer en cure de désintoxication et le mettre en prison pour détention de drogue. Il faudra que Cuddy se parjure et obtienne le non-lieu pour que Tritter se résigne à laisser House.

House ne change pas pour autant : il reprend de la Vicodin et va encore plus loin dans ses initiatives. Toutefois, l'équipe commence à de moins en moins supporter ses actes, surtout Foreman, qui choisit de démissionner. Cameron et Chase, qui ont eu une liaison physique, commencent à s'interroger sur leurs sentiments. Alors que Foreman est sur le point de partir, House renvoie Chase et Cameron démissionne. House se retrouve donc seul dans son service de diagnostic.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Retour en force
  2. La vérité est ailleurs
  3. Marché conclu
  4. Dans les yeux
  5. L'Amour de sa vie
  6. Que sera sera
  7. 24 heures pour vivre et mourir
  8. Jeux d'enfants
  9. Rendez-vous avec Judas
  10. Acceptera... ou pas ?
  11. Cœurs brisés
  12. De pièces en pièces
  13. Une aiguille dans une botte de foin
  14. Sans peur et sans douleur
  15. Demi-prodige
  16. L'Homme de ses rêves
  17. L'Enfant miroir
  18. Y a-t-il un médecin dans l'avion ?
  19. Poussées d'hormones
  20. Mauvaises Décisions
  21. Deux frères
  22. Démission…
  23. Le Petit Con
  24. Dernier Espoir

Épisode 1 : Retour en force[modifier | modifier le code]

Titre original
Meaning (trad. litt. : « Sens / Signification »)
Numéro
47 (3.1)
Première diffusion
Scénario
Lawrence Kaplow, David Shore, Russel Friend et Garrett Lerner
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 19,55 millions de téléspectateurs[2] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,97 millions de téléspectateurs[3]
  • Drapeau de la France France : 6,86 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Richard, un homme paralysé et légume depuis une opération du cerveau il y a 8 ans, plonge dans sa piscine. House vient à l'hôpital en courant, depuis que la kétamine lui sert de substitut vicodinique (voir l'épisode House à terre). Entretemps, Wilson parle d'une yogi qui s'est paralysée en faisant une posture de yoga justement. House prouve qu'elle n'est pas paralysée en lui brûlant le pied avec un briquet. Du côté de Richard, son fils dit qu'il ne se suiciderait pas.

Caren, la yogi, présente les symptômes d'un épanchement pleural. House veut lui faire une ponction, mais en fait le problème est cardiaque. House demande à la femme de Richard pourquoi elle le garde chez elle. Après tout, c'est une plaie, un poids dira-t-il. Le diagnostic de Caren, lui, est fait quand House remarque les ongles brunis de la patiente : scorbut à cause d'un manque de Vitamine C. Pour Richard, House demande que son équipe répertorie tous les symptômes de Richard depuis huit ans : il a eu 214 symptômes. House retrouve lui les plaisirs de la vie sans sa canne : il fait du skateboard, du moins jusqu'à ce que sa jambe ne le relance subitement. Puis, on met un fibroscope dans la gorge de Richard, mais il s'étouffe avec celui-ci. On lui fait alors un contrôle de tissus cérébraux. C'est en faisant du jogging, puis trempette dans la fontaine, que House trouve : Richard s'est jeté à l'eau car sa température interne était trop élevée, indiquant une insuffisance surrénale : la maladie d'Addison. Il demande à Cuddy de faire une injection de cortisol à Richard, mais elle refuse. Mais, dans le plus grand secret, elle fait l'injection et Richard se lève de son fauteuil roulant. Cuddy veut le dire à House mais Wilson veut lui donner une leçon. House pense donc qu'il a échoué.

Diagnostic final

Épisode 2 : La vérité est ailleurs[modifier | modifier le code]

Titre original
Cane & Able
Numéro
48 (3.2)
Première diffusion
Scénario
Russel Friend, Garrett Lerner, Lawrence Kaplow et David Shore
Réalisation
Daniel Sackheim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,74 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,557 millions de téléspectateurs[5]
  • Drapeau de la France France : 6,46 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Clancy, un garçon de 7 ans, va se coucher mais a peur que les extraterrestres le kidnappent. Durant la nuit, il hallucine dudit kidnapping. Le lendemain matin, on le voit étendu de tout son long dans l'herbe du jardin, avec des traces d'une hémorragie rectale. Chase dit que le garçon est issu d'une fécondation in vitro. Clancy parle d'une puce qu'il aurait dans le cou pour que les aliens sachent le localiser. Lors d'une prise de sang, il hallucine sur une expérimentation alien. Bien plus tard, il se cache dans les toilettes pour retirer lui-même la puce. Chase essaie de le convaincre qu'il n'en a pas jusqu'à ce qu'il remarque un morceau de métal dans le cou : du titane resté coincé après une opération antérieure. Lors d'une vidéo de ses battements cardiaques, on voit une non-rythmie de quelques millions de ses myocytes. Encore plus étrange, l'ADN de ces myocytes ne correspond pas à celui de Clancy : Il possède un ADN étranger. On envisage alors de repérer les autres cellules étrangères avec un marqueur et une IRM. On les détruit mais peu après Clancy convulse, prouvant l'existence de restes de cellules étrangères. House, ne trouvant pas, abandonne. Cuddy le persuade de revenir et lui dit la vérité sur Richard (voir l'épisode Retour en force). House dit alors au ventre de Cuddy : « Ta maman est une vilaine. C'est pour ça que t'as pas de papa et que t'es issu d'une... ». House se rappelle alors que Chase a dit que Clancy était issu d'une FIV. Les médecins ont implanté plusieurs embryons dans la mère de Clancy, et quand celui-ci n'était encore qu'un embryon fécondé à 12 cellules, un second embryon s'y est collé et a fusionné : c'est le chimérisme. House déclenche une hallucination pendant l'opération du cerveau pour repérer les mauvaises cellules puis ils les retirent.
Diagnostic final
Chimérisme
Commentaires
  • Le titre original Cane and Able est un double jeu de mots sur les frères Caïn et Abel de la Genèse. Le titre français « La vérité est ailleurs » fait clairement référence au credo de la série X-Files : Aux frontières du réel (« The truth is out there » pour sa version originale).

Épisode 3 : Marché conclu[modifier | modifier le code]

Titre original
Informed Consent (trad. litt. : « Consentement éclairé »)
Numéro
49 (3.3)
Première diffusion
Scénario
David Foster
Réalisation
Laura Innes
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,67 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,236 millions de téléspectateurs[7]
  • Drapeau de la France France : 6,17 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Ezra Powell, éminent chercheur en cancérologie, a un épanchement pleural durant l'une de ses expériences. L'équipe remarque que la kétamine n'agit plus en voyant House de nouveau avec sa canne. On fait à Powell un test d'effort, puis une ponction pleurale, mais il est trop fatigué. House lui fait refaire le test en lui injectant de l'adrénaline, sans résultat, ou presque : il a un problème pulmonaire. Reste à trouver pourquoi. Mais Powell a dit Laissez-moi mourir. House passe alors un marché avec lui : si au bout de 24 heures il n'a pas trouvé ce qu'a Powell il l'aidera à mourir, même s'il n'en a pas la moindre envie. Les 24 heures s'écoulent, et aucun résultat. House veut lui injecter une dose mortelle de morphine. Foreman et Cameron, outrés, partiront. En fait House lui a injecté un sédatif pour faire les tests en paix. Powell sera réveillé après des tests peu concluants. Cameron prélève un peu de peau malgré tout. En consultation, House tombe sur un père et sa fille. Le père a un rhume, mais la fille semble attirée par House. En remarquant son string rouge, House veut que Chase ajoute le colorant Rouge Congo au prélèvement cutané. Il a une amyloïdose avec des protéines de type AA, sans espoir de traitement. Le lendemain, House apprend de Cuddy que Powell est mort brutalement durant la nuit. House rejoint Cameron qui est en train de pleurer dans la chapelle de l'hôpital ce qui suggère qu'elle a aidé Powell à mourir. House lui dit « Je suis fier de vous ».
Diagnostic final
Insuffisance cardiaque causée par une amyloïdose de type AA

Épisode 4 : Dans les yeux[modifier | modifier le code]

Titre original
Lines in the Sand (trad. litt. : « Lignes dans le sable »)
Numéro
50 (3.4)
Première diffusion
Scénario
David Holselton
Réalisation
Newton Thomas Sigel
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,52 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,838 millions de téléspectateurs[9]
  • Drapeau de la France France : 7,36 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
C'est l'histoire d'Adam, un enfant de 10 ans, autiste. Il s'étrangle et hurle de douleur. House prend le dossier mais ne veut pas travailler dans son bureau, car Cuddy a changé la moquette pour dissimuler les traces de sang. House doit donc faire des consultations et y rencontre des patients plus ou moins stupides, selon ses expressions faciales.

Alors que Foreman veut un échantillon de selles, Adam joue à sa PSP et Foreman commet l'erreur de le déranger. Ensuite, on le passe au scanner. Puis on veut l'anesthésier pour faire un examen, mais il semble avoir peur du masque à oxygène. House le découvre et teste le masque pour mettre l'enfant en confiance. S'ensuivent quelques maladresses. Il retrouve la fille rencontrée en consultation (voir l'épisode Marché conclu) qui ne fait que commencer le harcèlement amoureux. House déménage son tableau blanc près des salles d'examen pour faire plier Cuddy. Et il ne cessera de déménager : salle de réunion, bureau de Wilson, même la chapelle. Celui-ci ne supporte plus les intrusions de House et de son équipe et veut payer l'ancienne moquette, mais Cuddy refuse. En ce qui concerne le patient, on lui trouve des cellules du foie sous le bras. Cameron découvre à leur domicile que le père est sous antidépresseurs. Foreman, lors d'une autre fouille, découvre dans leur jardin de la stramoine, contenant de l'atropine. House demande à Adam, avec les moyens adaptés, s'il a mangé la stramoine. Mais l'enfant désigne le bac à sable. Pour mettre fin à l'amour de la fille pour lui, House lui dit ce qu'ils risquent s'il acceptait, et elle pleure des larmes de lait : elle revient de Los Angeles, où un tremblement de terre a relâché des spores coccidioidomycosis, qui sont allés dans son cerveau, provoquant le désir, les symptômes du rhume et les larmes de lait. Un peu plus tard, l'enfant est emmené d'urgence en cardiologie. Puis, encore plus tard, son globe oculaire droit bascule. Quand House remarque le tableau de l'enfant plein de vagues, il devine : il a des vers dans l'œil, le Baylisascaris procyonis, un parasite se trouvant dans les excréments du raton laveur. L'enfant ayant mangé le sable, il a avalé le parasite. Ils sont allés dans les poumons, d'où les cris, causés par un épanchement pleural, puis dans le foie, d'où la présence de cellules hépatiques sous le bras, puis dans l'œil d'où son basculement. Pour le remercier de l'avoir tiré d'affaire, Adam donne sa PSP à House, et c'est la première personne qu'il regarde dans les yeux. Pour récupérer sa moquette, Wilson dit à Cuddy que House pourrait avoir le syndrome d'Asperger, et qu'il ne faut pas changer son environnement. Ce message est une idée de House, dont Wilson ne croit pas un mot. Finalement, House récupère sa moquette avec sa tache de sang dessus (voir l'épisode House à terre).

Diagnostic final
Infection par Baylisascaris procyonis

Épisode 5 : L'Amour de sa vie[modifier | modifier le code]

Titre original
Fools For Love (trad. litt. : « Fous d'amour »)
Numéro
51 (3.5)
Première diffusion
Scénario
Peter Blake
Réalisation
David Platt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,18 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,257 millions de téléspectateurs[11]
Invités
Résumé
Deux braqueurs déjeunent dans un restaurant avant d'organiser un braquage. Ils veulent emmener une jeune femme, Tracy, avec eux, mais le mari, Jérémy, s'interpose. Profitant d'un défaut d'attention d'un des braqueurs, le mari libère sa femme et brise le crâne d'un des malfaiteurs. Soudain, la femme n'arrive plus à respirer. House prend son cas. En consultation, House tombe sur un patient dont les gommes à mâcher contre le tabac lui causent quelques problèmes. House lui enfonce un thermomètre dans le rectum. Grosse erreur, puisque le patient n'est autre qu'un policier, Michael Tritter. House refusera de s'excuser. Plus tard il veut faire un test d'effort à la jeune femme, mais elle n'en peut plus. Pendant le test, le mari est pris des mêmes symptômes qu'elle : ils sont maintenant deux pour le prix d'une pathologie. Foreman et Chase trouvent des préservatifs chez eux. Ils privilégient une MST, mais n'en trouvent pas; Le mari a des réactions racistes envers Foreman. Tracy, la patiente, est victime d'une hallucination (elle voit le père de son mari, mort, l'empêcher de continuer sa vie avec lui) puis plonge dans le coma. House veut lui faire une biopsie cérébrale, mais comme elle risque des lésions, Jeremy, le mari, veut qu'on la fasse sur lui à la place. Mais son cerveau n'a rien. Pour le faire plier, House lui injecte de la naloxone qui le fait hurler de douleur. Soudain, l'acide lactique de Jérémy monte en flèche. House trouve que les deux amoureux ont les mêmes yeux. En fait ils sont demi-frère et demi-sœur : ils ont le même père (c'est pour cette raison que ce dernier s'était opposé à leur liaison : il savait que Tracy était la fille d'une femme avec laquelle il avait eu une aventure)

Ils ont aussi un œdème de Quincke héréditaire. Ils apprennent leur lien de parenté, ce qui les effare. Tous deux sont guéris, mais ils ne se relèvent pas facilement de la vérité. House, en rentrant chez lui à moto, se fait arrêter par Tritter pour excès de vitesse. Tritter devine qu'il conduit sous influence d'un narcotique et trouve son flacon de Vicodin. Il l'arrête.

Diagnostic final
Œdème de Quincke congénital

Épisode 6 : Que sera sera[modifier | modifier le code]

Titre original
Que Sera Sera
Numéro
52 (3.6)
Première diffusion
Scénario
Thomas L. Moran
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,11 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,809 millions de téléspectateurs[13]
Invités
Résumé
Des pompiers trouvent un homme de 300 kilos dans un immeuble en cendres. L'homme est cru mort, jusqu'à ce qu'il montre signe de vie : il fait un pet et il a un faible pouls. Il est en réalité dans le coma. Malgré son poids et son apparence, il n'est pas diabétique, et son cholestérol est normal. House est sorti de prison grâce à l'intervention de Wilson. Cameron veut faire passer une IRM au patient, mais il est trop lourd pour la machine. L'équipe essaie quand même, mais pendant l'IRM, Georges, le patient, se réveille. House s'occupe de ce cas avec beaucoup d'humour. Tritter trouve plus de 600 comprimés de Vicodin au cours d'une perquisition au domicile de House. House dit les avoir obtenus légalement. Après une amélioration de son état, Georges s'apprête à quitter l'hôpital, lorsqu'il perd l'équilibre et brise une vitre dans sa chute. Cameron l'a en fait drogué pour qu'il reste en observation. L'équipe suggère un empoisonnement alimentaire, mais Georges ne veut pas coopérer si l'équipe pense que ses symptômes ont un lien avec son obésité.

Pour le patient, une biopsie cérébrale s'impose, mais il est frappé de cécité. House veut vérifier s'il est diabétique, mais Georges refuse. House remarque alors que ses doigts sont déformés : hippocratisme digital. La radio confirme le diagnostic : Georges a un cancer du poumon métastasé inopérable. Tritter parle à Wilson qui reconnaît sa signature imitée par House sur certaines ordonnances, mais Wilson ment à Tritter. En consultation, House tombe sur un homme atteint d'une douleur au bras due au fait qu'il s'appuie constamment dessus pour dormir.

Diagnostic final
Carcinome pulmonaire à petites cellules (voir Cancer du poumon)

Épisode 7 : 24 heures pour vivre et mourir[modifier | modifier le code]

Titre original
Son of Coma Guy (trad. litt. : « Fils du type dans le coma »)
Numéro
53 (3.7)
Première diffusion
Scénario
Doris Egan
Réalisation
Dan Attias
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,60 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,4 millions de téléspectateurs[15]
  • Drapeau de la France France : 7,33 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
House déjeune à côté d'un homme dans un état végétatif. Son fils Kyle débarque et House lui découvre une agnosie visuelle du mouvement et lui déclenche des convulsions. Afin de faire l'historique familial de Kyle, House veut réveiller le père et y arrive, mais pour seulement un jour ou deux. House veut l'interroger pour en déduire ce qu'a Kyle : l'homme est resté dans le coma pendant 10 ans, depuis un incendie, dans lequel sa femme est morte. House, Wilson et l'homme, Gabriel Bosniak, vont à Atlantic City, sur demande de ce dernier, qui préfère ça à répondre aux questions de House. Avant son coma, Gabriel dirigeait une usine de fabrication de bateaux de luxe, et House soupçonne un empoisonnement au mercure contenu dans la peinture, précipité par la détérioration du foie, précipité par l'alcoolisme de Kyle. Mais le test pour le mercure est négatif.

Tritter interroge Cameron pour savoir combien de comprimés House prend par jour, et si elle lui a déjà fait une ordonnance. Il posera les mêmes questions à Foreman et Chase. Tous le couvriront. À Atlantic City, House, Wilson et Gabriel se trouvent une chambre d'hôtel. House demande à Gabriel comment tous les membres de sa famille et de sa belle-famille sont morts et apprend que l'incendie a eu lieu à cause du fait suivant : Kyle faisait du pop-corn dans la cheminée et a laissé tomber le plateau et une braise est sortie de l'âtre. House trouve alors : épilepsie myoclonique à fibres rouges déchiquetées, dont les symptômes sont maladresses, faiblesse musculaire, mauvaise acuité visuelle nocturne. Comme il s'agit d'une maladie mitochondriale, la mère et toute la belle-famille en était atteinte, et Kyle aussi. Gabriel veut lui donner son cœur, chose faite après que House lui ai conseillé de se pendre (méthode la plus adéquate pour que son cœur ne soit pas affecté) ainsi que de prendre une forte dose d'aspirine (méthode pour que le transfert du cœur vers le fils soit le plus sécurisé). Lors du retour de House et Wilson, qui se sont couverts, Cuddy comprend la manœuvre mais ne dit rien.

Diagnostic final
Épilepsie myoclonique à fibres rouges déchiquetées (en)
Commentaires
Les réanimations pour un jour ou deux de patients dans un état végétatif depuis des dizaines d'années sont possibles dans de rares cas grâce au médicament appelé L DOPA qu'utilise House. Cela est notamment possible si ces patients souffrent d'Encéphalite léthargique . Ce type de réveil quasi miraculeux a été décrit dans le film L'Éveil (film).

Épisode 8 : Jeux d'enfants[modifier | modifier le code]

Titre original
Whack-A-Mole (trad. litt. : « Jeu de la taupe »)
Numéro
54 (3.8)
Première diffusion
Scénario
Pamela Davis
Réalisation
Daniel Sackheim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,20 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,327 millions de téléspectateurs[17]
Invités
Résumé
Jack, un garçon de 18 ans, se met à vomir puis a un malaise et une crise cardiaque lors d'un goûter d'anniversaire. Il faut savoir que lui, son frère Will de 8 ans et sa sœur de 11 ans ont perdu leurs parents. Jack passe une IRM puis Cameron le stresse afin de vérifier son cœur. House diagnostique l'hépatite A. Pour le patient, ça ne va pas : il saigne de plusieurs endroits de son corps. Il est positif pour plusieurs maladies, dont la syphilis et le botulisme. Wilson a besoin de Cameron pour ses ordonnances car il ne peut plus prescrire. Et lors d'une ponction lombaire, Foreman brise accidentellement une côte de Jack. Ce dernier passe une deuxième IRM, révélant des amas dans le cerveau. House envisage quatre maladies génétiques, chacune étant réactive à une autre maladie. House lui vaporise donc un cocktail des quatre maladies et finalement le serratia l'emporte : il a une granulomatose septique chronique, qui engendre une défaillance de son système immunitaire. Une greffe de moelle osseuse s'impose. Will est compatible, mais Jack refuse car selon lui « Will ne se rend pas compte ». Il veut faire la greffe quand Will aura 18 ans. House tente de le convaincre, sans résultat. En fait Jack veut retarder la greffe car s'il guérissait il aurait de nouveau la responsabilité de Will et de sa sœur. Il contacte donc les services sociaux pour qu'ils s'occupent d'eux. House se sent de plus en plus menacé par Tritter et sent l'amitié de Wilson lui faire défaut.
Diagnostic final
Granulomatose septique chronique

Épisode 9 : Rendez-vous avec Judas[modifier | modifier le code]

Titre original
Finding Judas (trad. litt. : « Trouver Judas »)
Numéro
55 (3.9)
Première diffusion
Scénario
Sara Hess
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,30 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,531 millions de téléspectateurs[19]
  • Drapeau de la France France : 8,16 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Alice Hartman, une petite fille de 6 ans, hurle sans raison apparente après un tour de manège. Sa mère reporte la faute sur le père. Les parents sont divorcés (Cameron dira même « on l'aura compris »). Tritter confronte Cuddy. House souffre de plus en plus du manque de Vicodin depuis que Cuddy lui restreint ses doses, sous l'impulsion de Tritter. Pour le cas, House pense avec raison qu'elle a des calculs dans la vésicule biliaire. Cameron propose de lui retirer la vésicule. Le père est d'accord mais pas la mère. House veut donc obtenir gain de cause auprès du juge. Tritter a gelé les avoirs de Wilson depuis l'épisode 24 heures pour vivre et mourir. C'est maintenant au tour, progressivement, des médecins de l'équipe de House. Chase a un déjeuner avec Tritter. Alice Hartman est positive pour tous les tests d'allergie. Mais elle n'est pas allergique à l'arachide, ce que prouve House en lui faisant croquer dans son sandwich au beurre de cacahuètes. Les parents d'Alice ne pouvant trouver un terrain d'entente, Cuddy est chargée par le juge de prendre les décisions médicales pour la fillette. Elle dit à House d'éviter les antibiotiques à spectre large. House pense ensuite, après aggravation de l'état d'Alice, à un empoisonnement à l'aspirine. Les comptes de Chase, Foreman et Cameron sont débloqués. House suggère, pour la patiente, la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses. Mais l'état d'Alice ne s'améliore pas. House veut l'amputer de deux membres (le bras et la jambe gauches). Mais, juste à temps, Chase trouve : elle a une protoporphyrie érythropoïétique : elle est allergique à la lumière : quand ses cellules sont exposées à la lumière, elles fabriquent une substance que le foie va essayer de filtrer, le détériorant. House, après avoir frappé Chase sous l'effet du manque, appelle le bloc au moment où le chirurgien pose son scalpel pour mutiler la petite. Wilson témoigne à contrecœur contre House.
Diagnostic final
Protoporphyrie érythropoïétique

Épisode 10 : Acceptera... ou pas ?[modifier | modifier le code]

Titre original
Merry Little Christmas (trad. litt. : « Joyeux petit Noël »)
Numéro
56 (3.10)
Première diffusion
Scénario
Liz Friedman
Réalisation
Tony To
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,77 millions de téléspectateurs[20] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,352 millions de téléspectateurs[21]
Invités
Résumé
Wilson annonce à House qu'il a témoigné contre lui. Tritter a parlé au procureur : il ne le condamnera qu'à deux mois de cure de désintoxication s'il plaide coupable. Aucune sanction auprès de l'Ordre des médecins. Mais House ne cesse de dire à Tritter « Sortez de mon bureau. » En cherchant Cuddy, House tombe sur deux naines, mère et fille, dont cette dernière est malade. La mère dit à House que dans sa famille se transmet une hypoplasie cartilage-cheveux de mère en fille. Abigail, la fille, subit plusieurs tests. Son foie est éclairé différemment sur l'image du premier test. Mais son état s'aggrave : les poumons, puis le pancréas sont atteints. Elle ne produit pratiquement plus d'insuline. House cherche ses comprimés dans le bureau de Cuddy mais ne les trouve pas, même après que Foreman a forcé un de ses tiroirs. Le manque de Vicodin fait battre House en retraite : il ne dort plus, vomit et s'est même tailladé, car les entailles libèrent des endorphines lesquelles soulagent la douleur. Il tentera même de voler l'oxycodone d'un patient de Wilson, Larry Zebalusky, décédé. Il y arrivera la deuxième fois. Au déjeuner, House tombe sur une fille atteinte d'atrophie musculaire progressive. House dit que sa peluche est un ours, et elle dit que c'est un chien. Et House dira « Tu vois c'est ce qu'on appelle un sophisme : c'est pas parce que tu dis que c'est un chien que c'en est… » Il s'arrête net, signe d'une révélation, et demande une radio des jambes d'Abigail. House a son idée confirmée : son cartilage de croissance est parfaitement normal : Abigail n'est pas naine. Juste un déficit d'hormones de croissance provoqué par un granulome sur l'hypophyse, lui-même provoqué par une histiocytose à cellules de Langerhans (diagnostic qui avait été proposé auparavant par Chase dans le bureau de Cuddy et avait été rejeté car l'équipe pensait alors que le cerveau de la patiente n'était pas atteint). House persuade la mère qui convainc Abigail de suivre un traitement aux hormones de croissance pour devenir une personne de taille normale. House accepte le marché de Tritter, mais ce dernier retira l'offre, ayant appris au sujet de l'oxycodone volé.
Diagnostic final
Histiocytose à cellules de Langerhans (Histiocytose X)

Épisode 11 : Cœurs brisés[modifier | modifier le code]

Titre original
Words & Deeds (trad. litt. : « Paroles & Actes »)
Numéro
57 (3.11)
Première diffusion
Scénario
Leonard Dick
Réalisation
Daniel Sackheim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,78 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,404 millions de téléspectateurs[23]
Invités
Résumé
Derek, un pompier, se dirige, délirant, vers un immeuble en flammes. Sa coéquipière, Amy, le rattrape. À l'hôpital, la température de Derek varie constamment. Il a été brûlé sur 54 % de sa peau et a subi des greffes cutanées l'an dernier. House commence ses deux mois de cure de désintoxication. L'équipe doit donc se débrouiller sans lui. Quand Derek commence à voir bleu, House pense à la ménopause masculine, que le patient a voulu contourner en prenant du Viagra, provoquant tous les symptômes. Derek est soudain pris d'un accès de rage et étrangle Cameron. Derek a plusieurs crises cardiaques. L'équipe va voir House qui demande quel élément commun était là à chaque crise. House pense que c'est Amy la responsable. L'équipe vérifie et confirme cela. Finalement on diagnostique chez Derek un syndrome des cœurs brisés : il aime Amy, et ça le tue. House veut donc lui effacer Amy de la tête en le soumettant à un électro-choc. L'intervention est un succès, ou presque : Derek fabriquait de faux souvenirs. House est contraint de quitter une audience de justice pour régler le problème. Il trouve un méningiome. Il est finalement retiré, et le cerveau de Derek commence à générer de vrais souvenirs. House revient à l'audience, et là Cuddy se parjure pour sauver House au sujet de l'oxycodone (voir l'épisode précédent), en faisant croire qu'elle avait remplacé l'oxycodone de la pharmacie par un placebo car le docteur Wilson l'avait prévenue que House avait déjà essayé de voler les comprimés d'un patient. House n'est finalement condamné qu'à une nuit de prison pour avoir quitté le tribunal, et à terminer sa cure.
Diagnostic final
Méningiome et syndrome des cœurs brisés dû à une andropause

Épisode 12 : De pièces en pièces[modifier | modifier le code]

Titre original
One Day, One Room (trad. litt. : « Un jour, une chambre »)
Numéro
58 (3.12)
Code de production
HOU-313
Première diffusion
Scénario
David Shore
Réalisation
Juan J. Campanella
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 27,34 millions de téléspectateurs[24] (première diffusion)
Invités
Résumé
House, revenu de sa cure de désintoxication, fait des consultations sur ordre de Cuddy. Il tombe sur trois patients qui pensent avoir des maladies sexuellement transmissibles. S'ensuit une salle d'attente bondée. Pour se débarrasser de ses plaies, House offre 50 $ à tous les patients « qui sont prêts à déguerpir sur le champ ».

Un patient souffre horriblement tout en courant en rond. House demande des tests alors que le patient a un cafard dans l'oreille, afin de ne pas avoir affaire à Cuddy. Cuddy propose un jeu à House : elle le paie 10 $ pour chaque patient qu'il ne touche pas, et il la paie 10 $ par patient touché. À la fin, Cuddy doit 30 $ à House et House lui en doit 10. House retrouve les patients qui pensaient avoir une IST. Les deux premiers n'en ont pas, mais la troisième a un chlamydia, « la moins mauvaise des mauvaises nouvelles », dit House. Mais quand il veut lui donner le traitement, la femme dit : « Ne m'approchez pas ! », elle a été victime d'un viol. Malgré tout, elle veut parler à House, et uniquement à House, bien qu'elle le repousse un peu plus tard. House la laisse avec la psy, le docteur Stone. Mais elle avale un flacon entier de produit pour lavage d'estomac pour être traitée par House. Elle veut parler à House de tout et de rien, sans raison particulière apparente. Elle veut connaitre ses blessures. Il lui raconte alors que jadis, sa grand-mère le maltraitait. Elle, en revanche, ne veut pas parler de son viol. House apprend qu'elle est enceinte, mais qu'elle refuse l'IVG. Selon elle, avorter équivaut à un meurtre. House sort faire une promenade avec elle. Il lui dit finalement la vérité : ce n'était pas sa grand-mère mais son père qui le maltraitait. Elle finit par raconter son viol et par avorter.

Diagnostic final
Chlamydiose (voir commentaire)

Épisode 13 : Une aiguille dans une botte de foin[modifier | modifier le code]

Titre original
Needle in a Haystack (trad. litt. : « Une aiguille dans une botte de foin »)
Numéro
59 (3.13)
Code de production
HOU-312
Première diffusion
Scénario
David Foster
Réalisation
Peter O'Fallon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 24,88 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un jeune couple prend du bon temps dans une voiture, quand soudain le garçon, Steevy, a une crise hypoxique. Quand House arrive sur le parking de l'hôpital, il découvre avec horreur que J. Whitner, une nouvelle chercheuse, a pris sa place. Et pour cause : elle est en fauteuil roulant. La rencontre est assez froide. Foreman veut que les parents de Steevy signent l'autorisation de la veinographie. Mais il dit qu'ils sont en conférence. Mais une nouvelle crise de Steevy oblige Foreman à faire la veinographie. Il découvre que Steevy est plutôt bon en sciences. Chase et Cameron vont chez lui mais tombent sur un couple qui ne le connaît pas. La petite amie de Steevy révèle alors qu'il a menti car il est rom, et donc ne fait pas trop confiance aux gadjos. House exige auprès de Cuddy de récupérer sa place. Un pari est fait : si House tient une semaine en fauteuil roulant, il aura gain de cause. Foreman fait une artériographie à Steevy avec Cameron, mais soudain le cœur du garçon s'emballe. Son foie est détérioré. Lors de son IRM, ses parents font irruption. On pense à la maladie de Wegener. Lors d'une altercation entre la petite amie et les parents, l'état de Steevy s'aggrave : hémorragie de la vessie. House veut lui donner du FT 28, mais les parents pensent que les médecins vont faire des expériences médicales sur Steevy. Foreman veut le donner en cachette, mais Steevy refuse et son état s'aggrave encore. On l'opère, mais aucun granulome n'est repéré. Celui repéré dans le foie était en fait du tissu cicatriciel. House palpe son intestin grêle, sans résultat. House veut, après un petit jeu (morpion) sur les hémorragies et les caillots, lui faire une coloscopie. Et c'est dans le côlon que se trouve le problème : une indigestion d'un cure-dent avalé par accident, perçant à travers l'intestin les organes proches. Foreman propose à Steevy de travailler à l'hôpital, mais il préfère travailler avec ses parents. House réclame sa place mais Cuddy a appris qu'il s'était levé lors de l'opération de Steevy, en fait elle n'avait jamais l'intention de la lui rendre. Comme elle a mauvaise conscience, elle la lui rend quand même. House s'occupe aussi d'un jeune homme atteint de maux de gorge.
Diagnostic final
Ingestion d'un cure-dent
Commentaires
  • Diffusé un dimanche après-midi, TF1 a censuré plusieurs passages, notamment la scène où on voit le bas-ventre ensanglanté et la scène où House fait un speech dénigrant les roms pour permettre à son équipe de soigner le patient.

Épisode 14 : Sans peur et sans douleur[modifier | modifier le code]

Titre original
Insensitive (trad. litt. : « Insensible »)
Numéro
60 (3.14)
Première diffusion
Scénario
Matthew V. Lewis
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 25,99 millions de téléspectateurs[26] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,777 millions de téléspectateurs[27]
Invités
Résumé
Une mère et sa fille, Anna Morgental, se rendent à l'hôpital quand soudain un camion les heurte de plein fouet. Anna appelle le 911 car sa mère est inconsciente. House trouve Foreman en train de soigner Anna. House remarque alors qu'elle simule mal la douleur : elle a une insensibilité congénitale à la douleur. Elle sait qu'on ne la laissera pas repartir sans une batterie de tests. Elle les refuse et dit « vouloir voir sa mère », chose qu'elle demandera tout au long de l'épisode. House lui administre un sédatif. La température d'Anna monte en flèche. Chase suggère alors d'augmenter la sensibilité d'Anna pour voir d'où vient le problème. C'est là que les choses se gâtent : elle menace de sauter du balcon. Finalement elle tombera, prise par une soudaine paralysie des jambes.

House insiste pour faire une biopsie du nerf rachidien, examen risqué. Quand Wilson apprend pour la patiente, il prend House à part et révèle qu'il a compris ses véritables intentions : il veut tenter une greffe du nerf rachidien dans sa jambe pour supprimer sa douleur. House se résout à abandonner devant les risques. Quand la mère d'Anna sort de chirurgie, elle fait son mea culpa. Avec la démyélinisation des nerfs de l'extérieur vers l'intérieur, et en ajoutant le sentiment de culpabilité de la patiente, House suspecte une carence en vitamine B12, mais Foreman affirme qu'elle en a reçu à son admission aux urgences. Il va voir Wilson, pour confirmer la leucémie, seule option possible, et lui pique un sandwich. Wilson répond « Est-ce qu'il te serait possible de seulement me regarder manger ? Ou alors ça te donne une espèce d'excitation primitive d'atteindre le gibier avant les autres chasseurs. » House trouvera alors la réponse : il lui ouvre l'abdomen et en sort un cestoda (Diphyllobothrium latum, appelé aussi ténia du poisson). À cause de son ICD, elle ne ressentait pas la douleur causée par la présence du parasite. Son état s'améliore petit à petit.

Diagnostic final
diphyllobothriose due à un Diphyllobothrium latum, causant une carence en vitamine B12

Épisode 15 : Demi-prodige[modifier | modifier le code]

Titre original
Half-Wit (trad. litt. : « Demeuré »)
Numéro
61 (3.15)
Première diffusion
Scénario
Lawrence Kaplow
Réalisation
Katie Jacobs
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 24,40 millions de téléspectateurs[28] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,495 millions de téléspectateurs[29]
Invités
Résumé
Patrick Obyedkov, un homme de 35 ans, invalide neurologiquement depuis son accident à 10 ans, donne un concert de piano au bénéfice d'une œuvre de charité. Soudain, il a une dystonie aux doigts. House ramène son piano dans sa chambre pour voir son talent. Lors d'une IRM, Patrick fait semblant de jouer du piano et House voit l'activité de son cerveau et en déduit un problème cardiaque. Foreman apprend que House va faire des essais à Boston. Le bruit se répand vite : Wilson dira à Cameron que House y va en tant que patient, et Cuddy l'apprendra par un médecin de là-bas, un oncologue spécialiste du cancer du cerveau. Wilson dit à House qu'il l'a dit à Cameron, qui le dira à Chase et Foreman. Cameron l'embrasse pour faire diversion et une prise de sang, mais House l'arrête. Il lui dit alors que son dossier est sous le nom de Luke N. Laura. Foreman trouve sur une IRM un nodule de six centimètres : House n'a plus qu'un an à vivre. Du côté du patient, House prouve que son hémisphère droit est mort depuis l'accident et veut lui enlever, bien que sa vraie maladie soit une artérite de Takayasu. L'hémisphérectomie se passe bien. L'équipe découvre finalement que House n'a pas de cancer. En fait il le savait pertinemment et simulait un cancer pour qu'on lui injecte une drogue dans le cerveau. Wilson le raisonne. En consultation, House s'occupe d'une femme boulimique.
A noter
Cet épisode marque les retrouvailles entre Robert Sean Leonard et Kurtwood Smith qui avaient joué ensemble en 1989 dans Le cercle des poètes disparus.

Épisode 16 : L'Homme de ses rêves[modifier | modifier le code]

Titre original
Top Secret
Numéro
62 (3.16)
Première diffusion
Scénario
Thomas L. Moran
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 20,80 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
Invités
Résumé
House rêve qu'il est entouré de marines. Quand Cuddy lui donne un dossier sur un marine, House reconnaît un des protagonistes de son rêve. Celui-ci se croit victime du syndrome de la guerre du Golfe, or cette maladie n'existe pas. Le patient a un riche oncle qui est un des mécènes de l'hôpital. Il dit s'entraîner quotidiennement et intensément, en allant au-delà de la douleur, notamment des crampes et les impressions que tantôt son sang est glacé tantôt en ébullition. House, tourmenté par son rêve, demande la biographie complète du patient. Lors d'une polysomnographie du patient, Chase et Cameron font l'amour dans une chambre inoccupée. Quand Foreman revient, il découvre que la bouche, en particulier la langue, du patient est particulièrement infectée. Wilson pense à un cancer de la parotide. House cherche partout où il a rencontré ce marine. Le cancer de la parotide est écarté en ce qui concerne le patient. House a un problème : il n'urine plus. Et du coup, il ne dort plus. Wilson pense que le Vicodin a perturbé son système urinaire, mais House, évidemment, dit que non. L'équipe apprend que House a rêvé du patient. On découvre six tumeurs au cerveau de ce dernier. Puis il devient sourd. Et comme par miracle les tumeurs ont disparu avant qu'on ne décide de les retirer. House devine que ce n'était pas des tumeurs. Le patient développe une paralysie ascendante. Pour régler ses problèmes urinaires, House s'enfonce une sonde dans l'urètre. Il revient le lendemain. Le patient a son hématocrite et sa tension en chute libre. House a aussi un trou dans sa poche à urine et se met à saigner du nez. Heureusement pour lui, ce n'était qu'un rêve. En pensant à son saignement de nez imaginaire, House trouve des traces de cautérisation dans celui du patient. Il se l'est fait cautériser pour arrêter les saignements de nez qui empoisonnaient son enfance, car il est né avec la maladie de Rendu-Osler. Ses nombreuses malformations artério-veineuses sont responsables de tous ses symptômes dont la paralysie. Cuddy révèle à House qu'elle a eu une histoire d'une nuit avec le patient. House surprend Chase et Cameron s'envoyant en l'air à nouveau dans un des locaux du gardien. House s'occupe aussi d'une femme atteinte de problèmes hormonaux.
Diagnostic final
Maladie de Rendu-Osler

Épisode 17 : L'Enfant miroir[modifier | modifier le code]

Titre original
Fetal Position (trad. litt. : « Position fœtale »)
Numéro
63 (3.17)
Première diffusion
Scénario
Russel Friend et Garrett Lerner
Réalisation
Matt Shakman
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 20,35 millions de téléspectateurs[31] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,217 millions de téléspectateurs[32]
Invités
Résumé
Emma, une photographe enceinte, fait un accident vasculaire cérébral durant son travail. Le caillot a été retiré. On lui fait toutes sortes d'examens, mais son état s'aggrave. House voit l'origine du problème: le fœtus : c'est le syndrome en miroir. L'IRM n'a rien révélé au sujet du bébé car il bougeait tout le temps. House veut alors le paralyser provisoirement, le temps de faire une autre IRM. Elle a révélé que le bébé avait sa vessie quatre fois plus grosse que la normale, empêchant le développement des poumons. Emma se lamente auprès de Cuddy en disant : « J'ai 42 ans. Finalement,c'est peut-être pas pour moi. ». House devine alors que Cuddy « a besoin de la voir réussir, pour garder un peu d'espoir ». Les yeux d'Emma deviennent jaunes : insuffisance hépatique. House ne pense qu'à une solution : l'IMG: interruption médicale de grossesse. Mais la mère refuse catégoriquement, et Cuddy aussi. Cameron lui suggère une maladie pouvant expliquer ses symptômes. Mais sans résultat positif.

House dit à Cuddy que Chase et Cameron couchent ensemble, et Cuddy va parler à Cameron. Pour soigner Emma et le bébé, Cuddy veut essayer de penser à la House. Mais tous sont d'accord pour dire que l'idée de House, l'avortement, est la meilleure solution. L'état d'Emma s'aggrave tellement qu'elle est sous assistance respiratoire. Chase envisage alors, en raisonnant comme si le fœtus était un adulte, une chirurgie exploratrice, idée approuvée par House. Durant cette chirurgie, le bébé attrape House, ce qui l'émeut particulièrement[33]. Emma frôle une nouvelle fois la mort. Mais la maladie du bébé, un anasarque, disparaît, faisant disparaître le syndrome du miroir. À la fin de l'épisode, on voit Emma avec son bébé, bien portant, dans son salon où sont accrochées des photos de toute l'équipe, sauf House.

Diagnostic final
  • Emma : Syndrome miroir maternel
  • Le bébé d'Emma : hydropisie fœtale non immune

Épisode 18 : Y a-t-il un médecin dans l'avion ?[modifier | modifier le code]

Titre original
Airborne (trad. litt. : « Aéroporté »)
Numéro
64 (3.18)
Première diffusion
Scénario
David Hoselton
Réalisation
Elodie Keene
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,57 millions de téléspectateurs[34] (première diffusion)
Invités
Résumé
Fran, une dame de 58 ans, accueille Robin, une jeune femme, « pour affaires ». En effet, Robin est une call-girl. Au moment de payer pour une formule luxe, Fran fait un malaise. House monte dans un avion avec Cuddy pour revenir aux États-Unis après un congrès à Singapour. En l'absence de House, c'est Wilson qui supervise le cas de Fran. Il lui trouve un vieux patch à la scopolamine, d'ordinaire utilisé contre le mal des transports. Mais au moment de sortir, Fran convulse.

Dans l'avion, un passager coréen se met à vomir et House accuse l'abus d'alcool. Mais il va chercher Cuddy pour lui laisser le cas. Fran raconte à Wilson son voyage et une soirée bien arrosée à Caracas. Cuddy pense que Peng, le coréen, a un méningocoque. Wilson envoie Cameron et Chase chez Fran. Mauvaise idée : ils couchent ensemble sur place. Une femme qui se trouve devant House se met elle aussi à vomir. House fait le diagnostic en deux secondes : elle est enceinte, et ses plaques dans le dos, similaires à celles de Peng, résultent d'un purpura. Pour Peng, il diagnostique un empoisonnement à la ciguatera. Il alerte tous les passagers ayant mangé des fruits de mer qu'ils ont ingéré la toxine. Wilson suspecte un cancer du sein chez Fran, mais elle n'en a pas. Cependant son œil droit flanche. Dans l'avion, d'autres passagers s'inquiètent. House reconnaît son tort sur la ciguatera. Il découvre que sa jambe était plâtrée il y a quelque temps encore, et soupçonne un mal des radios déclenché par des radios de mauvaise qualité. Wilson demande une ponction lombaire pour Fran. Mais celle-ci s'avérant infructueuse, on lui fait une biopsie cérébrale. Cuddy se met à vomir. Elle a une photophobie, symptôme de méningite. Elle a des antibiotiques. House fait une ponction lombaire de fortune à Peng. Cuddy devient nerveuse, et House réalise alors que la maladie de Peng a rendu malade les autres passagers, mais dans leur tête : hystérie collective. Puis il pense que la paralysie des jambes de Peng est due à la cocaïne, et qu'il est passeur de drogue : ce serait une mule. House veut l'opérer, là aussi avec les moyens du bord. Mais quand on appuie sur ses articulations, il souffre moins. Il demande son portefeuille, et trouve une carte de location d'équipement de plongée datée de la veille : il a la maladie des caissons, et il est soulagé en baissant l'altitude de vol et en changeant la pression interne de l'avion. Chase retourne chez Fran et découvre la vérité : empoisonnement au bromométhane. Il y a 50 ans, sa maison et la maison voisine ne faisaient qu'une et le poison est passé de la maison voisine à celle de Fran par les anciens conduits. Chase veut une relation plus sérieuse avec Cameron, qui refuse et rompt.

Diagnostic final

Épisode 19 : Poussées d'hormones[modifier | modifier le code]

Titre original
Act Your Age (trad. litt. : « Agir en adulte »)
Numéro
65 (3.19)
Première diffusion
Scénario
Sara Hess
Réalisation
Daniel Sackheim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 22,41 millions de téléspectateurs[35] (première diffusion)
Invités
Résumé
Jasper, un garçon de primaire, saigne beaucoup du nez, à cause d'une bagarre. La directrice de la garderie où il se trouve appelle une ambulance. Mais le saignement de Jasper cesse finalement. L'ambulance n'aura pas été appelée pour rien : Lucie, la sœur de Jasper, a une crise hypoxique. Le père révèle que leur mère est morte l'an passé d'une tumeur cancéreuse au cerveau. Lucie se met soudain à voir double. Ensuite elle a un accident vasculaire cérébral, lui faisant perdre la parole.

Chase et Cameron vont chez le père et découvre un t-shirt taché de sang caché derrière un conduit dans la chambre de Lucie. Cameron croit que le père abuse d'elle. Elle lui fait peu après un examen buccal et vaginal, durant lequel elle constate des entailles sur le pubis. Le sang du t-shirt est plein de cellules endométriales : Lucie a eu ses règles et une amie lui a dit de mettre un t-shirt dans sa culotte, puis pour se débarrasser des poils pubiens naissants, elle a pris le rasoir de son père. Lors d'une IRM, on trouve chez Lucie une tumeur abdominale. On la lui retire, mais on découvre que c'est un kyste œuvre des hormones de Lucie. Par ailleurs, Cuddy veut signaler aux services sociaux un abus sexuel du père. Mais House pense qu'il ne l'a pas voulu. Depuis peu, Jasper veut conquérir le cœur de Cameron : il lui offre des fleurs volées, lui met la main aux fesses et devient même jaloux de Chase, à tel point qu'il s'est jeté sur lui et l'a mordu. En regardant un match de catch, House en déduit qu'il est aussi atteint. Cameron veut retirer à Lucie sa glande pituitaire pour stopper l'afflux d'hormones, mais House s'y oppose. Il va donc faire un tour à la garderie et remarque des traces d'épilation de la moustache de la responsable, qui avoue avoir une relation avec le père des deux enfants. House devine que le père utilise un gel à base de testostérone, et comme 30 % de nos toxines sont évacuées par la peau, le père a accidentellement transmis de la testostérone à ses enfants par contact. House s'occupe d'un homme enceint.

Diagnostic final
Puberté précoce due à une application externe de testostérone

Épisode 20 : Mauvaises Décisions[modifier | modifier le code]

Titre original
House Training (trad. litt. : « Entrainement de House »)
Numéro
66 (3.20)
Première diffusion
Scénario
Doris Egan
Réalisation
Paul McCrane
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 20,81 millions de téléspectateurs[36] (première diffusion)
Invités
Résumé
Une chômeuse joue à un jeu de rue jusqu'à ce qu'elle ait une perte de la volonté avant de s'évanouir. Cette perte de la volonté intrigue House. Foreman éprouve une certaine antipathie réciproque envers elle. Elle dit qu'elle a pris « quelques mauvaises décisions » et que Foreman en a pris « quelques bonnes ». Foreman suspecte la drogue et trouve effectivement une pipe à crack et la cocaïne qui va avec. Chase suspecte un empoisonnement à l'arsenic, mais elle a trop peu de toxines dans son corps pour que cela provoque ses symptômes.

Cameron remarque que ses lymphocytes sont collés aux parois de ses vaisseaux sanguins. Elle pense à une maladie auto-immune, idée approuvée par l'équipe. Commence alors un traitement d'immunosuppression par irradiation. Ce n'est que lorsque son système immunitaire n'existe plus qu'ils se rendent compte de la gravité de leur erreur : si les lymphocytes étaient collés aux parois de ses vaisseaux sanguins, ce n'était pas pour les attaquer mais pour en sortir et combattre une infection bactérienne. Cette infection a causé une septicémie : il lui reste 24 heures à vivre. Avant qu'elle ne meure, Foreman lui dit qu'il a lui aussi pris des mauvaises décisions durant sa vie, et lui avoue ses fautes passées. House découvre la cause de l'infection à l'autopsie : un staphylocoque doré, diffusé simplement par une blessure par l'agrafe de son soutien-gorge. Foreman est bouleversé d'avoir tué sa patiente.

Diagnostic final
Staphylocoque doré

Épisode 21 : Deux frères[modifier | modifier le code]

Titre original
Family (trad. litt. : « Famille »)
Numéro
67 (3.21)
Première diffusion
Scénario
Liz Friedman
Réalisation
David Straiton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,13 millions de téléspectateurs[37] (première diffusion)
Invités
Résumé
Nick, un jeune garçon afro-américain, doit subir une greffe de moelle osseuse après une leucémie. Mais son frère Mathy, le donneur, se met à éternuer. Wilson veut alors le guérir car « même s'il ne s'agit que d'un simple rhume, si je transplante sa moelle on tue son frère ». Commence alors une chasse aux infections.

Foreman et Chase vont chez eux et trouvent une ancienne pompe à eau dans le jardin. Mathy dit avoir bu un peu de son eau mais pas plus car « elle est trop dégueu ». Le choléra est écarté. En même temps, House doit s'occuper d'Hector, le chien de Wilson, mais celui-ci casse et mâchouille tout. Il va même faire briser la canne de House et renverser son Vicodin. House achète alors une superbe canne avec des flammes dessus, ce qui intrigue l'équipe. En ce qui concerne les patients, House pense que le cas de Nick est désespéré mais ses parents ne veulent pas l'abandonner. House convainc Nick qu'il doit se sacrifier pour sauver son frère, et ses parents sont prêts à suivre sa décision. Mais Wilson lui, se pose une question : « Pourquoi une pompe à eau dans un jardin de banlieue ? ». Puis il trouve : histoplasmose. La maison est bâtie sur une ancienne ferme, Mathy a été en contact avec des fientes de poulet contaminées. Mathy est guéri mais il est trop faible pour une ponction de moelle osseuse, nécessitant une anesthésie. Foreman la lui fera faire sans anesthésie, ce qui équivaut à une torture. Il réussit à sauver son frère grâce à son don. Wilson récupère son chien, car son hôtel autorise maintenant les animaux. Quant à Foreman, encore sous le choc de ce qu'il vient de faire, il se résout à quitter l'équipe de House.

Diagnostic final
Histoplasmose

Épisode 22 : Démission…[modifier | modifier le code]

Titre original
Resignation
Numéro
68 (3.22)
Première diffusion
Scénario
Pamela Davis
Réalisation
Martha Mitchell
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,36 millions de téléspectateurs[38] (première diffusion)
Invités
Résumé
Une karatéka, Addi, se met à saigner par la bouche pendant un cours. Foreman annonce à House et Cuddy qu'il démissionnera bientôt et ira à l'hôpital Mercy de New York. Chase et Cameron finissent par le savoir. Soudain la patiente fait une crise hypoxique. Alors qu'aucun examen ne l'indique, House pense à une infection.

Parallèlement à cela, House voit Wilson bailler. Au lieu d'une simple fatigue, House a deux hypothèses : Wilson est sous antidépresseurs, ou il a une tumeur au cerveau inopérable. Pour vérifier, il lui offre un café dans lequel il a glissé des amphétamines. Les effets se font voir en consultation, mais cela n'empêche pas Wilson de bailler. Lorsque les reins sont atteints, House suspecte une carence en complément du facteur H, ce qui la condamnerait. Lors d'une IRM, son crâne subit une nécrose que l'équipe opère. House maintient la thèse de la carence mortelle et annonce à Addi et à ses parents la mort prochaine de la fille. Mais quand il veut dire pourquoi, elle ne veut rien savoir, ce qui laisse House perplexe. En revanche, la patiente voit que House sourit. Quand il le remarque à son tour, il comprend que Wilson lui a joué un tour similaire au sien, mais avec ses antidépresseurs. C'est là que House remarque qu'au moment d'annoncer la nouvelle, « elle était exactement comme d'habitude », comme si la nouvelle ne l'affectait pas. Il devine alors qu'elle a essayé de se suicider en absorbant du détergent ménager. L'ayant mis dans des gélules, le poison a fortement touché l'intestin grêle, mais la lésion s'est refermée d'elle même en créant un pont bactérien avec une artère, et c'est ce qui a permis une infection généralisée et provoqué tous ses symptômes. Le mobile de la fille est qu'en fait « elle n'a jamais été heureuse ». House dévoile la vérité à ses parents, envers et contre la loi. House s'occupe aussi du cas d'un homme souffrant de problèmes de selles et remarque qu'il sort avec une jeune nutritionniste. Il met volontairement fin au couple en avouant que l'homme trompe sa femme sur son régime alimentaire et mange de la viande. Finalement, House tente sa chance avec la nutritionniste.

Diagnostic final
Pont bactérien formé par une ingestion de détergent ménager

Épisode 23 : Le Petit Con[modifier | modifier le code]

Titre original
The Jerk (trad. litt. : « Le con »)
Numéro
69 (3.23)
Première diffusion
Scénario
Leonard Dick
Réalisation
Daniel Sackheim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 21,19 millions de téléspectateurs[39] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,098 millions de téléspectateurs[40]
Invités
Résumé
Lors d'un tournoi d'échecs, un adolescent s'énerve soudain et frappe son adversaire avec la pendule d'échecs, avant de ressentir une douleur persistante dans la tête. House sent le départ de Foreman de plus en plus proche. Le patient est un garçon très impertinent et au comportement pénible. On pense que son état est dû à une algie vasculaire de la face. On lui injecte un champignon, pour le faire délirer et le soulager de sa douleur. Cameron remarque soudain un hypogonadisme. La mère pense que c'est la maladie qui est responsable de son comportement. En fait, ça l'arrange de le croire.

Le patient a mangé végétarien durant toute sa croissance puis mange de la viande depuis quelques mois. House veut voir comment il supporte l'ammoniaque et lui propose le test du hamburger, qui est normal. House veut faire une partie d'échecs avec lui. Pour le motiver, il lui injecte de l'adrénaline. Au moment où House va perdre, selon le patient, ce dernier convulse. House remarque alors un symptôme négligé jusque là : raideur des doigts, indiquant une hémochromatose génétique ; s'il peut se débarrasser de l'ammoniaque facilement, pour le fer c'est autre chose. House lui prouve qu'il aurait pu gagner la partie si le patient n'avait pas convulsé, évoquant après y avoir longtemps bien réfléchi une combinaison qu'il aurait pu tenter. Le patient lui révéla alors avoir bluffé, et que c'est grâce à ça qu'il aurait gagné. House quitte alors la chambre en traitant dans sa barbe son patient de « petit con ». En consultation, il s'occupe d'un homme atteint de plaques blanches sur le corps puis réalise que le fils de cet homme a placé des pièces sur le corps de son père pendant qu'il dormait.

Diagnostic final
Hémochromatose génétique

Épisode 24 : Dernier Espoir[modifier | modifier le code]

Titre original
Human Error (trad. litt. : « Erreur humaine »)
Numéro
70 (3.24)
Première diffusion
Scénario
Thomas L. Moran et Lawrence Kaplow
Réalisation
Katie Jacobs
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,23 millions de téléspectateurs[41] (première diffusion)
Invités
Résumé
Esteban Hernandez, un Cubain, et sa femme Marina ont subi un naufrage durant une tempête. Les secours arrivent. Esteban s'accroche à la valise de sa femme. Elle ne contient pas de vêtements, mais le dossier médical de Marina : Esteban veut voir le Dr House, preuve que la renommée du célèbre docteur s'étend au-delà des États-Unis. House espionne Foreman derrière un journal. L'équipe de House examine Marina, et dit à Esteban qu'House « s’en balance » de sa femme. Celui-ci est plus préoccupé par Foreman. Wilson lui conseille de lui montrer sa bonté. Pour la patiente, l'équipe pense à une sclérose en plaques, mais Esteban pense qu’« à Cuba, ils l'auraient décelée ». En effet, Marina ne l'a pas. Elle passe un PET-scan. House licencie Chase en disant « soit vous avez tout appris, soit vous n'avez rien appris du tout. Dans les deux cas, il est temps de changer d'air ». Cameron et Foreman l'apprennent, puis Cuddy et Wilson. Marina fait un arrêt cardiaque pendant une angiographie puis est placée sous assistance circulatoire. Le cœur ne repart pas, House se résigne à annoncer sa mort à Esteban. Mais celui-ci entende son cœur battre. House découvre que c'est dans le cœur que réside le problème : cardiopathie congénitale, présence d'un troisième ostium. Foreman quitte l'équipe. Seule rescapée de l'équipe, Cameron démissionne et reprend sa liaison avec Chase.
Diagnostic final
Cardiopathie congénitale, présence d'un troisième ostium cardiaque

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Global and CH Fall Schedules Unveiled », consulté le 7 juin 2006
  2. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 12 septembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  3. [PDF] Audience du 1er épisode au Canada, sur BBM
  4. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 19 septembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  5. [PDF] Audience du 2e épisode au Canada, sur BBM
  6. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 26 septembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  7. [PDF] Audience du 3e épisode au Canada, sur BBM
  8. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 3 octobre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  9. [PDF] Audience du 4e épisode au Canada, sur BBM
  10. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 7 novembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  11. [PDF] Audience du 5e épisode au Canada, sur BBM
  12. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 14 novembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  13. [PDF] Audience du 6e épisode au Canada, sur BBM
  14. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 21 novembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  15. [PDF] Audience du 7e épisode au Canada, sur BBM
  16. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 28 novembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  17. [PDF] Audience du 8e épisode au Canada, sur BBM
  18. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 5 décembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  19. [PDF] Audience du 9e épisode au Canada, sur BBM
  20. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 12 décembre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  21. [PDF] Audience du 10e épisode au Canada, sur BBM
  22. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 17 janvier 2006 (consulté le 24 août 2010)
  23. [PDF] Audience du 11e épisode au Canada, sur BBM
  24. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 6 février 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  25. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 13 février 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  26. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 21 février 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  27. [PDF] Audience du 14e épisode au Canada, sur BBM
  28. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 13 mars 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  29. [PDF] Audience du 15e épisode au Canada, sur BBM
  30. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 3 avril 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  31. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 10 avril 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  32. [PDF] Audience du 17e épisode au Canada, sur BBM
  33. Cette scène est inspirée de la photographie de Michael Clancy Fetal Hand Grasp de 1999
  34. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 17 avril 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  35. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 24 avril 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  36. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 1 mai 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  37. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 8 mai 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  38. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 15 mai 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  39. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 22 mai 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  40. [PDF] Audience du 23e épisode au Canada, sur BBM
  41. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 5 juin 2007 (consulté le 9 juillet 2009)