Hématocrite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Composition en volume du sang.
Volume cellulaire par rapport au volume sanguin.

En médecine, l'hématocrite (du grec ancien αἵματος / haimatos de αἷμα / haima, « sang » et κριτής / kritês « juge ») est le pourcentage relatif du volume des cellules (globules rouges) circulant dans le sang par rapport au volume total du sang.

Ce pourcentage correspond au rapport entre le volume qu'occupent les cellules circulantes du sang après centrifugation d'un prélèvement sanguin veineux et le volume centrifugé. C'est une approximation surestimée du volume qu'occupent les érythrocytes (globules rouges).

L'examen permettant de déterminer l'hématocrite s'appelle un hématocrite. Il est quasiment toujours couplé à la numération des érythrocytes.

Cette mesure est indispensable pour calculer le volume globulaire moyen (VGM) et la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine ou CCMH.

De nombreuses pathologies peuvent être responsables d'anomalies de l'hématocrite, avec en premier lieu, toutes les étiologies de l'anémie.

Sa valeur est variable selon l'âge et le sexe. En effet l'hématocrite est plus important chez l'homme que la femme et il est plus important chez le nourrisson que chez une personne plus âgée.

  • Chez l'homme de plus de 40 ans, la valeur normale est de 41 à 52 %.
  • Chez la femme de plus de 40 ans, la valeur normale est de 40 à 52 %[1]. Attention, pour la femme enceinte et l'enfant, ce taux diminue considérablement (36 à 47 % chez l'enfant et 44 à 62 % chez le nouveau né).

Dans des analyses biologiques l'hématocrite est représenté par l'acronyme Ht (H majuscule et t minuscule).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tables scientifiques, Geigy, 7e éd..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]