Dent de Crolles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dent de Crolles
Vue de la Dent de Crolles depuis la montée vers le col du Coq (sud).
Vue de la Dent de Crolles depuis la montée vers le col du Coq (sud).
Géographie
Altitude 2 062 m
Massif Massif de la Chartreuse
Coordonnées 45° 18′ 30″ N 5° 51′ 19″ E / 45.3083, 5.85528 ()45° 18′ 30″ Nord 5° 51′ 19″ Est / 45.3083, 5.85528 ()  
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Ascension
Voie la plus facile par le col du Coq
Géologie
Roches Calcaire

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
Dent de Crolles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Dent de Crolles

La Dent de Crolles est un sommet calcaire du massif de la Chartreuse dans le parc naturel régional de la Chartreuse, en Isère. Il forme également la frontière sud de la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse qui s'étend au nord jusqu'au mont Granier.

Cette montagne est un des symboles de Grenoble et de la vallée du Grésivaudan, d'où elle est bien visible. Son nom vient de son allure de grosse molaire et de la commune qui se trouve à ses pieds, Crolles. Son accès rapide depuis la vallée, en partant de la route qui mène au col du Coq, en fait un lieu privilégié de promenade pour les Grenoblois.

Spéléologie[modifier | modifier le code]

La Dent de Crolles est un nom célèbre pour les spéléologues du monde entier. En 1944, le réseau souterrain du massif calcaire de la Dent de Crolles est devenu le plus profond du monde avec 512 mètres de dénivelée seulement (aujourd'hui, à fin 2010, le record est à plus de 2 000 mètres). Cette place a été perdue depuis lors, mais de nouvelles explorations ont triplé le développement du réseau souterrain (autour de 58 km fin 2007).

Les grands explorateurs de la Dent de Crolles sont Henri Ferrand, Édouard-Alfred Martel, Fernand Petzl et Pierre Chevalier. L'exploration des profondeurs de la Dent est entreprise en 1899 sous l'impulsion de Henri Ferrand qui fait alors appel à Martel, un des tout premiers spéléologues.

Le réseau souterrain de la Dent de Crolles possède depuis 2007 neuf entrées différentes, dont trois sur le plateau et une en falaise. Cela en fait un réseau plus particulièrement parcouru en traversées. Attention cependant, la plupart des itinéraires nécessitent de remonter des puits. Les deux entrées les plus visibles sont d'une part le Trou du Glaz, accessible par le Pré-qui-tue en 45 minutes, et d'autre part la source du Guiers mort, accessible en moins d'une heure depuis le hameau de Perquelin.

Randonnée et escalade[modifier | modifier le code]

Chemins d'accès depuis le col des Ayes.

Il existe deux itinéraires pédestres principaux pour monter au sommet de la Dent de Crolles. Tous deux partent de la route montant au col du Coq depuis Saint-Nazaire-les-Eymes, quelques centaines de mètres sous le col. Monter jusqu'au col des Ayes et continuer le sentier sur la droite. Les deux itinéraires se séparent peu après le col :

  • le sentier de droite mène directement au sommet par le Pas de l'Œille, en passant par la face sud-ouest ;
  • le sentier de gauche suit le GR en longeant la face ouest de la Dent de Crolles. Il mène au Trou du Glas. Peu après, prendre un sentier à droite qui remonte sur le plateau jusqu'au sommet.

De nombreuses voies d'escalade existent principalement en face est de la Dent de Crolles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Dent de Crolles et son réseau souterrain, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, 1997, (ISBN 2-902670-38-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :