Croix sommitale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croix (homonymie).
Kreuz im Gebirge (Croix en montagne) ou Tetschener Altar (Autel de Děčín) de Caspar David Friedrich, 1807/1808.

Une croix sommitale est une croix utilisée pour marquer le sommet d'une montagne. De nombreuses croix de sommet ont été érigées dans les régions catholiques et germanophones des Alpes durant la deuxième moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Ces croix sont souvent accompagnées d'un cahier dans lequel les randonneurs peuvent laisser un message (Gipfelbuch).

L'érection de monuments (cairn) ou de symboles religieux (obo, drapeau de prière) sur des reliefs ou des chemins en montagne est une pratique répandue dans le monde entier. Dès la fin du XIIIe siècle, de grandes croix sont installées sur des cols alpins, comme au Birnlücke ou sur l'Arlberg. Certaines de ces croix servent également à marquer une frontière comme à San Valentino alla Muta/St. Valentin auf der Haide (Curon Venosta, Tyrol du Sud). Construites en 1492, les croix du mont Aiguille sont un exemple précoce de croix érigées sur le sommet proprement dit.

Croix de sommet en France[modifier | modifier le code]

Croix/sommet Lieu/commune Altitude Localisation Notes/source Illustration
Croix de Commune/Croix de La Frête Sixt-Fer-à-Cheval 1 970 m 46° 03′ 28″ N 6° 49′ 51″ E / 46.0579028, 6.8307576 () Sources: Randonnées en Faucigny[1], IGN[2]
Croix du Nivolet 1 547 m 45° 36′ 49″ N 5° 57′ 56″ E / 45.6135773, 5.9655602 () Source: IGN[3] Croix du Nivolet
Le Môle 1 865 m 46° 06′ 24″ N 6° 27′ 17″ E / 46.1065605, 6.4548488 () Croix située sur un sommet secondaire. Sources: Randonnées en Faucigny[4], IGN[5]
Montagne de Sous-Dine 2 004 m 46° 00′ 14″ N 6° 19′ 43″ E / 46.0038917, 6.3286024 () Croix située deux mètres en dessous du sommet principal, où se trouve un cairn. Sources: Randonnées en Faucigny[6], OSM[7], rando-montblanc.com[8]. Montagne de Sous-Dine
Rochers de Leschaux 1 936 m 46° 00′ 52″ N 6° 25′ 17″ E / 46.0145527, 6.4213651 () Sources: Randonnées en Faucigny[9], OSM[10], rando-montblanc.com[11]. Rochers de Leschaux
Pointe d'Almet 2 223 m 45° 58′ 52″ N 6° 30′ 50″ E / 45.981, 6.514 () Croix sur une pointe sans nom, entre la pointe de la Grande Combe et la pointe d'Almet, à 500 m de cette dernière. Source: Randonnées en Faucigny[12], camptocamp.org[13].

Croix de sommet en Italie[modifier | modifier le code]

Croix/sommet Lieu/commune Altitude Localisation Notes/source Illustration
Mont Amiata Abbadia San Salvatore (SI)
Castel del Piano (GR)
1 738 m 42° 53′ 17″ N 11° 37′ 22″ E / 42.888056, 11.622778 () Volcan éteint des Apennins qui se situe en Toscane. Mont Amiata
Mont Casto Tavigliano (BI)
Callabiana (BI)
1 138 m 45° 38′ 20″ N 8° 03′ 52″ E / 45.638857, 8.064351 () La croix est au centre d'une area objet d'un intense reboisement au cours de la première moitié du XXe siècle, en partie détruite par les évènements survenus durant la Seconde Guerre mondiale. Mont Casto
Mont Musinè Caselette (TO)
Almese (TO)
Val della Torre (TO)
1 150 m 45° 06′ 56″ N 7° 27′ 16″ E / 45.11557, 7.454395 () La croix, en béton armé, a eté érigée en 1901[14]. Mont Musinè
Bric Mindino Garessio (CN) 1 879 m 44° 14′ 10″ N 7° 57′ 16″ E / 44.236191, 7.954488 () La croix, en métal, vitre et béton, est douée d'un puissant système d'éclairage[15]. Bric Mindino
Massa del Turlo Sabbia (VC)
Varallo Sesia (VC)
Valstrona (VB)
1 960 m 45° 53′ 44″ N 8° 16′ 39″ E / 45.895534, 8.277469 () La croix sommitale fut mise en place en 1982 pour remplacer un vieille croix partielelment abimée[16]. Massa del Turlo

Croix de sommet en Suisse[modifier | modifier le code]

En Suisse, la présence de symbole religieux et la pose de nouvelles croix rencontre l'opposition de libres penseurs[17]. En 2010, un guide de montagne a endommagé deux croix (au Vanil Noir et aux Merlas) pour protester contre leur présence[18].

Croix/sommet Lieu/commune Altitude Localisation Notes/source Illustration
Wildstrubel 3 244 m 46° 24′ 02″ N 7° 31′ 42″ E / 46.4005085, 7.5284329 () Sommet situé à la frontière entre le Valais et le canton de Berne. Sources: Randonnee-pedestre.ch[19], OSM[20]
Croix de Fer 2 343 m Sources: Randonnee-pedestre.ch[21].
Arolette 2 330 m Sources: Randonnee-pedestre.ch[22].
Les Merlas 1 907 m 46° 32′ 47″ N 7° 07′ 33″ E / 46.5463192, 7.1257474 () Croix en bois sciée début 2010 puis remplacée trois mois plus tard. Sources: Randonnee-pedestre.ch[23], Le Matin[24], La Gruyère[25], OSM[26].
Vanil Noir 2 389 m 46° 31′ 42″ N 7° 08′ 54″ E / 46.5284508, 7.1483637 () Croix endommagée en 2000. Sources: La Gruyère[27], OSM[28].
Vanil de l'Écri 2 375 m 46° 31′ 19″ N 7° 08′ 35″ E / 46.521871, 7.1431543 () Sources: hikr.org[29], OSM[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Hugonnot, Randonnées en Faucigny: 250 Petites et grandes courses à pied ou en raquettes, Cabédita, 2006, p. 81.
  2. Repère géodésique no  7427304.
  3. Repère géodésique no  7309801.
  4. Michel Hugonnot, Randonnées en Faucigny: 250 Petites et grandes courses à pied ou en raquettes, Cabédita, 2006, p. 25.
  5. Repère géodésique no  7424101.
  6. Michel Hugonnot, Randonnées en Faucigny: 250 Petites et grandes courses à pied ou en raquettes, Cabédita, 2006, p. 27.
  7. Coordonnées du sommet sur OpenStreetMap
  8. Photographie de la croix sur le site randos-montblanc.com.
  9. Michel Hugonnot, Randonnées en Faucigny: 250 Petites et grandes courses à pied ou en raquettes, Cabédita, 2006, p. 34-35.
  10. Coordonnées du sommet sur OpenStreetMap
  11. Plusieurs photographies de la croix sur le site randos-montblanc.com.
  12. Michel Hugonnot, Randonnées en Faucigny: 250 Petites et grandes courses à pied ou en raquettes, Cabédita, 2006, p. 48.
  13. Localisation basée sur la description disponible sur camptocamp.org
  14. Dario Vota, Il segno sul monte, Borgone 2001
  15. Ritorna l’illuminazione alla croce del Mindino , [1]
  16. La croce alla Massa compie 20 anni, Pro Cervarolo sur La Palècca du dicembre 2002, en-linge sur [2]
  17. « “Les croix sur les sommets doivent disparaitre” », 20min.ch, 25 octobre 2010.
  18. Dominique Botti, « Patrick Bussard : “C'est moi qui ai profané les croix” », Le Matin, 15 mars 2010 et Aurélie Lebreau, « “Les sommets doivent être libres de symboles” », entretien avec Patrick Bussard, La Liberté.
  19. Description et photographie de la croix.
  20. Coordonnéees du sommet sur OpenStreeMap.
  21. Description et photographie de la croix.
  22. Description et photographie de la croix.
  23. Photographies de la croix
  24. Dominique Botti, « Patrick Bussard : “C'est moi qui ai profané les croix” », Le Matin, 15 mars 2010.
  25. « Les Merlas – La croix a retrouvé sa place », La Gruyère, 25 mai 2010.
  26. Coordonnées du sommet sur OpenStreetMap.
  27. Lara Gross, « Profanation – La croix du Vanil-Noir a été vandalisée », La Gruyère, 27 octobre 2009.
  28. Coordonnées du sommet sur OpenStreetMap.
  29. Vanil de l'Ecri (via Cabane de Bounavaux)
  30. Coordonnées du sommet sur OpenStreetMap.