Tichodrome échelette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tichodrome échelette

Description de cette image, également commentée ci-après

Tichodrome échelette (Tichodroma muraria)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes

Famille

Tichodromadidae
Swainson, 1827

Genre

Tichodroma
Illiger, 1811

Nom binominal

Tichodroma muraria
(Linnaeus, 1766)

Répartition géographique

Description de l'image  Mauerläufer1.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) est la seule espèce du genre Tichodroma et de la famille des Tichodromadidae.

Il est présent dans la zone paléarctique.

Description[modifier | modifier le code]

Le Tichodrome échelette est un oiseau aussi beau qu'original. Il possède un long bec fin et recourbé vers le bas, des pattes adaptées aux parois verticales et des ailes noires tachetées de rouge sang. La gorge blanchâtre devient noire chez le mâle en été. Ses ailes arrondies, ses battements d'ailes rapides quand il se déplace sur les falaises ainsi que son vol ondulé le rendent reconnaissable de loin.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 15 - 17 cm
  • Envergure : 30 - 35 cm
  • Poids : 25 g

Nourriture[modifier | modifier le code]

Insectes, araignées. Volette sans cesse, explore et fouille du bec les secteurs humides, les corniches terreuses et, en hiver, les grands bâtiments anciens.

Habitat[modifier | modifier le code]

Oiseau montagnard, le tichodrome échelette se tient souvent en été à la limite des neiges, mais gagne des altitudes bien moindres en hiver. Il se nourrit sur les parois rocheuses, falaises, gorges, carrières, bâtiments (en hiver).

Son aire de répartition estivale en France est strictement montagnarde : Alpes, Jura, Pyrénées. C'est seulement en hiver que l'espèce peut exceptionnellement être vue hors de ces territoires : ainsi a-t-il été observé dans le Nord-Pas-de-Calais (Pas-de-Calais), en Région Centre (Cher, Indre-et-Loire, Indre), également dans le Tarn (source : LPO Tarn), sur les grands édifices, loin de son habitat naturel, sur lesquels il trouve la même nourriture qu'en montagne.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Nid peu soigné dans un trou de falaise ou une cavité entre des blocs rocheux. 4 œufs en une ponte de mai à juillet.

Protection[modifier | modifier le code]

Le tichodrome échelette bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l'utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l'acheter.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :