Daniel Dennett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Dennett

Philosophe occidental

Époque contemporaine

Description de cette image, également commentée ci-après

Daniel Dennett en 2006

Naissance (72 ans)
Boston (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Principaux intérêts philosophie de l'esprit, philosophie des sciences
Idées remarquables intuition du zombie
Œuvres principales La conscience expliquée
Influencé par Locke

Daniel Clement Dennett est un philosophe américain né le à Boston. C'est l'un des plus importants philosophes contemporains, en philosophie de l'esprit et en philosophie des sciences, et tout particulièrement en ce qui concerne les retombées de la théorie de l'évolution (Darwin's Dangerous Idea) et son refus dans quelques milieux religieux interprété à la lumière des sciences cognitives, ces dernières constituant son sujet de prédilection (Consciousness Explained, The Mind's "I", ...).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est en 2008 professeur de philosophie et directeur du Center for Cognitive Studies de l'université de Tufts (Medford, Massachusetts).

Ami de Richard Dawkins, il déclare cependant dans The Atheism Tapes (BBC) ne pas partager son avis sur l'intérêt de lutter contre les religions, estimant que Dawkins « sous-estime le désarroi qui s'emparerait d'une grande partie de la population » si elle devait affronter l'existence sans ce secours. Il précise que cela ne remet pas en cause son athéisme personnel.

Les travaux de Dennett[modifier | modifier le code]

Le langage et l'interprétation[modifier | modifier le code]

La constitution d'une science de la conscience[modifier | modifier le code]

Une des thèses philosophique principales de Dennett exposée dans La Conscience expliquée est que les qualia, les sensations intimes de perception, n'existent pas . Ce qui fait dire à Searle, dans le mystère de la conscience que Dennett nie l'existence de la conscience[n 1].

Le néo-darwinisme[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Écrits de Dennett[modifier | modifier le code]

  • Content and Consciousness 1969
  • Brainstorms: Philosophical Essays on Mind and Psychology, 1978
  • The Mind's I avec Douglas Hofstadter, 1981, traduction française de Jacqueline Henry : Vues de l'esprit, 1987
    Ce livre est en fait une compilation de textes de différents auteurs, contenant en particulier une réfutation du dualisme par une expérience de pensée ingénieuse.
  • Elbow Room: The Varieties of Free Will Worth Wanting, 1984
    sur la libre volonté et le déterminisme
  • The Intentional Stance, 1987, traduction française de Pascal Engel : La stratégie de l'interprète, Gallimard, 1990.
  • Consciousness Explained, 1991, traduction française de Pascal Engel : La Conscience expliquée, Odile Jacob, 1993
  • Darwin's Dangerous Idea : Evolution and the Meanings of Life, 1995, traduction française : Darwin est-il dangereux ?, Odile Jacob 2000
  • Kinds of Minds: Towards an Understanding of Consciousness 1996
  • Brainchildren: Essays on Designing Minds, 1998
    recueil d'articles
  • Freedom Evolves (Viking Press 2003)
  • Sweet Dreams: Philosophical Obstacles to a Science of Consciousness (Jean Nicod Lectures), 2005, traduction fr. De beaux rêves. Obstacles philosophiques à une science de la conscience, Folio (Essais), 2008.
  • Breaking the Spell: Religion as a Natural Phenomenon, Viking Press
  • Dove nascono le idee, traduction en italien de Francesca Garofoli, 2006
  • Neuroscience and Philosophy: Brain, Mind, and Language en collaboration avec Maxwell Bennett, Peter Hacker et John Searle, 2007

Écrits sur Dennett[modifier | modifier le code]

  • John Searle, le mystère de la conscience, chapitre "La conscience niée, l'analyse de Daniel Dennett", Editions Odile Jacob, 1999, ISBN 978-2738107466

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « «Such events are the data which a theory of consciousness is supposed to explain. In my account of consciousness I start with the data; Dennett denies the existence of the data. To put it as clearly as I can: in his book, Consciousness Explained, Dennett denies the existence of consciousness. He continues to use the word, but he means something different by it. For him, it refers only to third-person phenomena, not to the first-person conscious feelings and experiences we all have[1]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. John Searle, The Mystery of Consciousness, p. 120.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]