Diagoras de Mélos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diagoras.

Diagoras de Mélos est un philosophe grec de Mélos, disciple de Démocrite.

Il avait été esclave, puis affranchi. Ayant été victime d'un parjure qui resta impuni, il s'en prit aux dieux et passa de la superstition à l'athéisme ; ce qui le fit appeler Diagoras l'Athée. Il fut chassé d'Athènes vers 415 av. J.-C., pour avoir tourné en ridicule les mystères d'Éleusis.

Les Athéniens ayant mis sa tête à prix, il quitta la Grèce et périt dans un naufrage, vers 400. Suivant une autre version, il mourut à Corinthe.

Diagoras avait cultivé la poésie lyrique ; des fragments de ses poésies se trouvent dans les Poetae lyrici greeci de Theodor Bergk, 1838.

Daniel Louis Mounier a publié : Disputatio philosophico-literaria de Diagora Melio quam... , Rotterdam, 1838.

Anecdotes à propos de Diagoras rapportées par Cicéron[modifier | modifier le code]

Cicéron raconte aussi qu’en allant à Samothrace, Diagoras s’arrêta afin de contempler les ex-voto qui avaient été envoyés par les marins ayant survécu à un naufrage. Dès lors, un homme aurait tenté de coincer Diagoras connu de tous pour son athéisme, en lui disant : «  Toi qui penses que les dieux ne s’occupent pas des affaires humaines, ne vois-tu pas, d’après ces peintures, combien sont nombreux ceux qui, grâce à des vœux, ont échappé à la fureur de la tempête et sont parvenus au port sains et saufs ? ». Ce à quoi Diagoras aurait répondu : « Non, car nulle part on n’a peint tous ceux qui ont fait naufrage et ont péri en mer. » Et Cicéron poursuit en donnant un autre exemple, où Diagoras était sur un bateau par temps difficile et l'équipage a pensé qu'ils s'étaient condamnés eux-mêmes en prenant cet homme impie à bord. Il leur a demandé si, sur les autres bateaux de la même tempête, il y avait également un Diagoras à bord[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cicero, De Natura Deorum, iii 37