Mélanésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la Mélanésie
Homme produisant du feu au Vanuatu

La Mélanésie (littér. îles noires, du grec μέλας 'noir' et νῆσος 'île') est l'un des trois grands groupes « traditionnels » d'îles de l'océan Pacifique qui, ensemble, forment l'Océanie.

Découpage géopolitique[modifier | modifier le code]

Historique des subdivisions[modifier | modifier le code]

Après l'avoir exploré à deux reprises, Jules Dumont d'Urville proposait, en 1831 à la Société de géographie (Paris), une nouvelle organisation du Pacifique en quatre parties :

  • la Polynésie (« les nombreuses îles »),
  • la Mélanésie (« les îles noires »),
  • la Micronésie (« les petites îles ») et
  • la Malaisie qui sera plus tard retirée du continent océanien.

La Mélanésie traditionnelle[modifier | modifier le code]

La Mélanésie traditionnelle forme un arc situé au nord et nord-est de l'Australie et au sud de la Micronésie. Sont considérés comme en faisant partie les États ou territoires suivants :

Ces États ou provinces ne constituent pas un ensemble politique homogène.

Le mot « mélanésien » n'a été conservé en linguistique que dans la seule expression "langues méso-mélanésiennes", qui désigne un sous-groupe de la branche océanienne des langues austronésiennes, parlées en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans les îles Salomon.

De nos jours[modifier | modifier le code]

Cette subdivision est désormais rejetée par la plupart des géographes et des linguistes comme étant inopérante, bien qu'elle reste couramment employée et souvent reconnue comme « identitairement » pertinente par les populations concernées. Les chercheurs lui préfèrent néanmoins les concepts d'Océanie proche et d'Océanie éloignée, à cheval desquelles elle se situe. Le fait que des populations soient plus « noires » que leurs voisines n'est en effet désormais plus considéré comme un caractère pertinent pour décrire une région et ses populations.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]