Shan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shan (homonymie).
Femme shan (2010)


Les Shans sont un groupe ethnique de Birmanie. Ils seraient environ six millions, dont quelques-uns en Inde, en Chine, en Thaïlande, au Laos et au Viêt Nam.

Les Chinois appellent cette ethnie, "Tai Shan" ou "Dai Shan".

La langue shan appartient au sous-groupe tai de la branche dite "kam-tai" des langues taïes-kadaïes. A ce sous-groupe appartiennent aussi notamment le zhuang de sud de la Chine, le lao au Laos, le thaï en Thaïlande et les langues tày des régions montagneuses du nord du Viêt Nam.

La langue la plus proche du shan est le du sud de la Chine.

La plupart des shans sont bouddhistes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originaires du Yunnan, les Shans ont joué un rôle très important dans l'histoire de la Birmanie à partir du XIIIe siècle (Royaume de Myinsaing). Au tournant du XVe siècle, le Royaume d'Ava, d'ethnie birmane, comme le Royaume d'Hanthawaddy, d'ethnie mône, qui dominaient respectivement la Haute et la Basse-Birmanie, avaient tous deux des souverains d'ascendance shane. Les princes Shans du nord et de l'est, toujours rebelles, épuisèrent le royaume d'Ava par des raids incessants et le détruisirent en 1527.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]