Extrême-Orient russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Extrême-Orient russe (en russe : Дальний Восток России, Dalni Vostok Rossiï ou plus simplement Дальний Восток, Dalni Vostok) est la partie asiatique de la Russie située à l'est du fleuve Léna et forme l'un des huit districts fédéraux de Russie : le District fédéral extrême-oriental.

La région couvre 6 200 000 km2, ce qui représente 36 % du territoire de la Russie. Sa population est de 6,8 millions d'habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Extrême-Orient russe est situé à l'extrémité est du continent eurasiatique, sur les côtes de l'océan Pacifique et confine avec la Sibérie.

Le nord, séparé de l'Alaska par le détroit de Béring, est baigné par l'océan Arctique. À l'est, la région s'ouvre vers la mer d'Okhotsk. Au sud, elle est baignée par la mer du Japon.

Les géographes divisent l'Extrême-Orient russe en trois régions :

  • l'extrême nord-est ;
  • le pays du nord de l'océan Pacifique (régions de Primorié et de Priamourié) ;
  • le sud.

Le territoire de l'Extrême-Orient est parfois inclus dans la Sibérie et nommé « Sibérie orientale ».

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1920 à 1922, la partie sud du territoire forma, avec l'actuel Kraï de Transbaïkalie, la République d'Extrême-Orient. Ensuite, entre 1922 et 1991, l'Extrême-Orient russe est incorporé dans l'URSS. Aujourd'hui, ce territoire fait partie de la Russie.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est continental caractérisé par des hivers froids et peu neigeux et des étés chauds et humides. En hiver, sous l'influence des vents d'ouest, le temps est froid, sec et clair. En été, l'air maritime venant de l'océan Pacifique apporte nuages et pluies, et un taux d'humidité élevé.

La température moyenne de l'année au sud est +6 °C, au nord, de −8 °C. La température moyenne de janvier varie entre −20 °C au sud et −32,6 °C au nord ; celle de juillet, plutôt uniforme sur tout le territoire, est de +18 °C à +21 °C.

Population[modifier | modifier le code]

La région est très peu peuplée (1,2 hab./km2), la population est concentrée surtout le long du Transsibérien, sur les berges de l'Amour et le long des côtes.

La composition de la population se répartit entre Russes, Ukrainiens, Biélorusses, Coréens et plusieurs minorités ethniques telles que :

La majeure partie de la population est citadine : 75,9 % ; la population rurale ne compte que 24,1 %[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Villes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement en Russie en 2002 [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]