Wikipédia:Accès aux sources de presse payantes

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ACCÈS AUX
SOURCES DE PRESSE PAYANTES
Liste des contributeurs pouvant consulter certaines sources dont l'accès est payant.

Cette page permet aux contributeurs de trouver des Wikipédiens ou Wikipédiennes ayant accès à des sources de presse payantes. Elle a pour unique but de faciliter le sourçage des articles de Wikipédia.

Si vous souhaitez vérifier le contenu d'une source de presse payante :
Regardez dans la liste ci-dessous si elle est présente (ou si un agrégateur qui la contient y est présent), puis le cas échéant, contactez le(s) contributeur(s) qui y ont accès, via leur page de discussion ou par courriel (s'ils ont activé cette fonction). Attention à faire un usage raisonné des sources de presse.

Si vous avez accès à une source de presse payante :
Ajoutez votre nom sous la forme {{u'|pseudonyme}} en dessous de la source payante en question. Si la source n'a pas encore de section dédiée, ajoutez-en une en respectant l'ordre alphabétique. Si vous avez accès à un agrégateur, mentionnez (si ce n'est pas déjà fait) le nom de cet agrégateur dans la section consacrée à chacune des publications auxquelles il donne accès.

Pour les publications scientifiques :
Consultez également la sous-page Wikipédia:Accès aux sources de presse payantes/Bases de données de publications scientifiques. Elle recense les contributeurs y ayant accès.

Partenariats avec la Wikimedia Foundation :
La Wikimedia Foundation offre la possibilité d'accéder gratuitement à diverses bibliothèques en ligne partenaires (voir la liste), proposant notamment des publications scientifiques et des archives de journaux. Voir Projet:La bibliothèque Wikipédia pour plus de précisions.

Si vous cherchez des ouvrages, consultez Wikipédia:Bibliothèque.

Les sources sont classées par ordre alphabétique.
Indiquer en tête de section les accès gratuits (licites) parfois ouverts pour un temps ou un nombre de documents limités.
Sommaire :
Ajouter son nom/une source.

Agrégateurs[modifier le code]

Les agrégateurs donnent typiquement accès à des milliers de titres de presse, si vous ne trouvez pas le périodique que vous recherchez dans la liste des titres, pensez à regarder si il est disponible via l'un des agrégateurs.

Epresse[modifier le code]

Europresse[modifier le code]

Lexis Nexis[modifier le code]

Cafeyn by LeKiosk[modifier le code]

JSTOR[modifier le code]

JSTOR est accessible gratuitement via la Bibliothèque Wikipédia.

ScienceDirect[modifier le code]

ScienceDirect est accessible gratuitement via la Bibliothèque Wikipédia.

Wiley[modifier le code]

Wiley est accessible gratuitement via la Bibliothèque Wikipédia.

Newspapers.com[modifier le code]

Recherche dans les archives de plus de 22 500 journaux principalement en Amérique du Nord mais aussi dans les îles Britanniques, Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande et Panama.

Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien

Titres de presse et sites web[modifier le code]

Le 1[modifier le code]

24 heures[modifier le code]

Alternatives économiques[modifier le code]

Arrêt sur images[modifier le code]

L'Avenir (Belgique)[modifier le code]

Barron's[modifier le code]

Basler Zeitung[modifier le code]

Berner Zeitung[modifier le code]

Ainsi que les journaux affilés : Berner Oberländer, Langenthaler Tagblatt et le Thuner Tagblatt.

Bloomberg News[modifier le code]

Der Bund[modifier le code]

Challenges[modifier le code]

Ciel et Espace[modifier le code]

Contexte[modifier le code]

Le Courrier[modifier le code]

Courrier international[modifier le code]

Le Courrier picard[modifier le code]

  • BB 22385 (d · c), (seulement les quinze derniers jours)

La Croix[modifier le code]

La DH Les Sports+[modifier le code]

Le Devoir[modifier le code]

Diapason[modifier le code]

  • AntonyB (d · c) (numéros papier depuis le n°94 (novembre 1964), abonnement toujours en cours en 2022)

Les Échos[modifier le code]

The Economist[modifier le code]

Elektor[modifier le code]

L'Équipe[modifier le code]

Espèces (revue d'histoire naturelle)[modifier le code]

Ethnologue, Languages of the World[modifier le code]

(abonnement gratuit possible en proposant de contribuer : voir contributor-program)

Le Figaro[modifier le code]

Financial Times[modifier le code]

La Gazette des communes[modifier le code]

Gamekult[modifier le code]

Heidi.news[modifier le code]

Héraldique et généalogie[modifier le code]

  • AntonyB (d · c · b) : revues papier depuis le n°58 (1979) jusqu'au dernier numéro paru, le n°220 en 2016.

La Hulotte[modifier le code]

L'Humanité[modifier le code]

Jeanne Magazine[modifier le code]

Le Journal du dimanche[modifier le code]

Les Jours[modifier le code]

Der Landbote[modifier le code]

Libération[modifier le code]

Marianne[modifier le code]

Marsactu[modifier le code]

Mediapart[modifier le code]

Meteoritics & Planetary Science[modifier le code]

Midi olympique[modifier le code]

Le Monde[modifier le code]

Le Monde diplomatique[modifier le code]

L'Informé[modifier le code]

Moto Journal[modifier le code]

Navires & Histoire[modifier le code]

The New York Times[modifier le code]

The New Yorker[modifier le code]

Next[modifier le code]

Anciennement Next INpact

Le Nouvelliste[modifier le code]

L'Obs[modifier le code]

Ouest-France[modifier le code]

Plaisir de France[modifier le code]

  • AntonyB (d · c) : revues papier du n°115 (janvier-février 1946) au n°134 (juin 1948)

Le Parisien[modifier le code]

Le Point[modifier le code]

Pour la science[modifier le code]

La Recherche[modifier le code]

Le Soir[modifier le code]

Sud Ouest[modifier le code]

Système D[modifier le code]

Tages-Anzeiger[modifier le code]

Télérama[modifier le code]

Le Temps[modifier le code]

Têtu[modifier le code]

Tribune de Genève[modifier le code]

L'Usine nouvelle[modifier le code]

La Voix du Nord[modifier le code]

The Wall Street Journal[modifier le code]

The Washington Post[modifier le code]

Zürcher Unterländer (de)[modifier le code]

Zürichsee-Zeitung (de)[modifier le code]


Cette section recense les participants ayant accès à des bases de données de publications scientifiques.
Les sources sont classées par ordre alphabétique.
Sommaire :

Attention : le contrat d'utilisation de la plupart des bases de données ne permet pas la retransmission, même partielle, de documents à des non-abonnés. Cette transmission peut également être réprimée pénalement.

Bibliothèque Numérique du Droit de la Santé (BNDS)[modifier le code]

BiblioSHS[modifier le code]

British Newspaper Archive[modifier le code]

  Utilisateur Cairn  Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien

Revues en sciences de la Terre et de l'Univers[modifier le code]

Revues en sciences de la vie et sciences de la matière[modifier le code]

Ensemble des textes de loi français et étrangers, règlementations, normes ISO, etc.

Collection de bases de données sur la médecine et d'autres spécialités de la santé.

Dafsaliens[modifier le code]

Textes juridiques et presse juridique (centrés sur la France).

Collection d'indicateurs de gestion sur la majorité des entreprises internationales. Attention : Il est possible de consulter les indicateurs, mais pas de les exporter.

Les Échos Études[modifier le code]

Éditions Brill[modifier le code]

  • LD (uniquement des livres numériques, principalement en biologie)

Encyclopédie généraliste reconnue mondialement.

Éditeur de revues et de livres universitaires dans les domaines de la gestion, des affaires, de l'éducation, des bibliothèques, des soins de santé et de l'ingénierie.

Agrégateur de nombreuses sources journalistiques et magazines divers.

Collection d'indicateurs de gestion sur la majorité des entreprises internationales, de la société Dow Jones & Company.

L'Harmattan[modifier le code]

  Utilisateur L'Harmattan  - demander l'accès par la bibliothèque Wikipédia

John Libbey Eurotext Journals[modifier le code]

  • Thomas³ (d · c) (abonnement partiel, principalement en neuropsychologie, sciences sociales et santé)

Journal of Marine Research[modifier le code]

Système d'archivage en ligne de publications universitaires et scientifiques et bibliothèque numérique.

Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien

Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien

Plus ancien portail de livres et de revues scientifiques.

  • Thomas³ (d · c) (546 revues principalement francophones, ainsi que OpenEdition Books)

Agrégateur d'informations (documents de références, indicateurs de gestion, chiffres divers, etc.) sur la majorité des entreprises internationales.

Oxford Reference[modifier le code]

PsycArticles[modifier le code]

Sage Open[modifier le code]

Revue académique en sciences comportementales et sociales.

Agrégateur de 3 800 revues académiques qui forment plus de 14 millions de publications scientifiques revues par des pairs.

Sciences et avenir[modifier le code]

Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien Troisième groupe d’édition mondial spécialisé dans le secteur des sciences, technologies et de la médecine.

Éditeur de statistiques issues de données d’instituts, d'études de marché et d'opinion ainsi que de données provenant du secteur économique.

Éditeur médical et scientifique.

  • Thomas³ (d · c) (uniquement pour les revues : Planta Medica, Pharmacopsychiatry, Synfacts, Synlett et Synthesi)

Vente et gestion[modifier le code]

Sélection de 80 revues francophones en marketing, sciences de gestion, management, etc.

Tous les wikipédiens ayant effectué plus de 500 modifications y ont accès via La bibliothèque Wikipédia, en cliquant sur ce lien Agrégateur de nombreuses revues multidisciplinaires.

Institut spécialisé dans l'analyse économique sectorielle en France et à l'international, l'analyse concurrentielle, la macro-économique et la conjoncture, les études ad'hoc, les enquêtes de conjoncture et les prévisions professionnelles.

ZentralBlatt MATH[modifier le code]

Journal de comptes rendus dans le domaine des mathématiques.

Accès par fournisseur[modifier le code]

Attention: vérifier les conditions d'utilisation (peut-être, par exemple, que seul un usage professionnel est autorisé, ou que les consultations sont facturées).

Portail de l'Université de Bordeaux[modifier le code]

Portail documentaire de l'université d'Orléans[modifier le code]

Bases de données numérique de l'université Paris-VII[modifier le code]