Bloomberg News

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bloomberg News
logo de Bloomberg News

Création
Siège social New York (États-Unis)
Direction Drapeau des États-Unis Matthew Winkler
Directeurs Matt WinklerVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Bloomberg LPVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Agence de presse
Médias de masse
Société mère Bloomberg LP
Effectif 10 000+
Site web www.bloomberg.com

Chiffre d'affaires $7,9 milliards (2012)

Bloomberg News est une agence de presse américaine du groupe Bloomberg LP, spécialisée dans l'économie et la finance.

Fondée en 1990 à New York par Michael Bloomberg et Matthew Winkler[1], les principaux concurrents de l'agence Bloomberg spécialisés dans l'informatique financière sont Thomson Reuters, FactSet Research Systems, Dow Jones, et Q.I. Capital.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1990, Bloomberg installe son millième terminal chez les clients, et créé la filiale Bloomberg Business News, qui n'emploie alors que six journalistes, parmi lesquels Matthew Winkler, du Wall Street Journal, contacté l'année précédente par Michael Bloomberg pour développer son agence dans la production d'informations rédigées. La création de Bloomberg News sera la première étape d'autres développements, dans la production audiovisuelle et la presse magazine, même si la principale vocation de cette filiale reste les informations précises et factuelles à destination des clients de l'industrie et de la finance.

Le milliardaire Michael Bloomberg, propriétaire du journal, se lance dans la primaire pour l'investiture démocrate de 2020. Il demande à ses 2 700 journalistes de ne pas enquêter sur sa campagne, et par souci d’équité, d’étendre ce traitement préférentiel à ses adversaires démocrates[2].

Procès en Turquie[modifier | modifier le code]

Deux journalistes de Bloomberg News comparaissent en septembre 2019 devant les tribunaux turcs, accusés par les autorités d'avoir tenté de saboter l'économie turque après un article sur l'effondrement de la lire. Les deux journalistes font partie de dizaines de prévenus jugés dans le cadre d'un même procès, dont certains sont poursuivis pour avoir simplement posté sur les réseaux sociaux des plaisanteries sur la situation économique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bloomberg Solutions », Site officiel (consulté le 14 mai 2013)
  2. « Comment les milliardaires tentent d'acheter la primaire démocrate pour contrer Sanders », sur Le Vent Se Lève,
  3. « Turquie : deux journalistes de Bloomberg jugés pour un article sur la chute de la livre », AFP,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]