DS 7 Crossback

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DS 7 Crossback
DS 7 Crossback
DS 7 Crossback au Chantilly Arts & Elegance Richard Mille 2017.

Marque Drapeau : France DS Automobiles
Années de production 2017 -
Production (12/19) 60 264 exemplaire(s)
Classe SUV
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Mulhouse[1]
Drapeau de la République populaire de Chine Shenzhen
Moteur et transmission
Énergie Essence/Diesel/Hybride essence rechargeable (ultérieurement)
Moteur(s) Essence :
1.2 PureTech 130
1.6 PureTech 180/225

Diesel :
1.5 BlueHDi 130
2.0 BlueHDi 180

Hybride essence rechargeable :
1.6 THP 200 + deux moteurs électriques de 107 ch
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 499 à 1 997 cm3
Puissance maximale Essence : 130 à 225 ch
Diesel : 130 à 180 ch
Hybride essence rechargeable : 300 ch
Couple maximal 250 à 400 Nm
Transmission Traction
Transmission intégrale (Hybride)
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Automatique à 8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 420 à 1 535

Moteur hybride : 1825 kg

Vitesse maximale 195 à 234 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 8,3 à 9,4 s
Consommation mixte 2,2 (hybride rechargeable) à 5,9 L/100 km
Émission de CO2 101 à 135 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) SUV
5 portes
Plate-forme EMP2
Châssis Peugeot 308 II/408 II/508 II/3008 II/5008 II/Rifter/Traveller
Citroen C4 Picasso II/C5 Aircross/Berlingo III/SpaceTourer
Opel Grandland X/Combo D/Vivaro III
Toyota ProAce II
DS 7 Crossback
Suspensions Suspension pilotée associée à une caméra
Train arrière multibras spécifique (EMP2 évoluée)
Direction Direction à assistance variable
Freins Disques ventilés (avant : 304 mm ; arrière : 290 mm)
Dimensions
Longueur 4 570 mm
Largeur 1 895 mm
Hauteur 1 611 mm
Empattement 2 738 mm
Voies  AV/AR 1 621 mm  / 1 598 mm
Volume du coffre 555 dm3
Sécurité
Note Euro NCAP 5/5 étoiles (2017)

La 7 Crossback est le deuxième SUV familial premium du constructeur automobile français DS Automobiles, après la DS 6 vendue en Chine. Présentée en , elle est commercialisé à partir de . La DS 7 Crossback inaugure de nombreuses technologies du Groupe PSA, un nouveau style et un nouveau positionnement pour DS Automobiles.

Historique[modifier | modifier le code]

Un nouveau positionnement pour DS[modifier | modifier le code]

Le DS 6, produit et vendu en Chine, précède le DS 7 Crossback.

Depuis la DS 5 en , DS Automobiles n'a plus lancé de nouveaux modèles en Europe et ses ventes chutent[2]. En plus de redresser les ventes, la DS 7 Crossback a donc la charge d'inaugurer un nouveau positionnement pour DS, plus axé sur le confort, sur la qualité de l'assemblage et des matériaux et sur les technologies (aides à la conduite, conduite semi-autonome), afin de se rapprocher du trio de tête des constructeurs automobiles premium, composé d'Audi, de BMW et de Mercedes-Benz.

D'un gabarit proche du premier SUV de la marque, la DS 6, produite en Chine, la DS 7 Crossback se pose en successeur de cette dernière, avec cette fois-ci une vocation mondiale [3]. Avec à peine moins de 4,60 m de longueur, elle a pour concurrents les Audi Q5, BMW X3, Mercedes GLC, Alfa Romeo Stelvio, et Land Rover Discovery Sport. La DS 7 Crossback est produite à l'usine PSA de Mulhouse[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le DS 7 Crossback au Salon de Genève 2017.

Avant la révélation officielle de la 7 Crossback, DS Automobiles avait déjà annoncé ce modèle, notamment par l'intermédiaire de son directeur général Yves Bonnefont via un teasing sur Twitter[5].

Le SUV est dévoilé officiellement à la presse le [6], avant d'être montré au public au Salon de Genève 2017[7]. Les commandes sont ouvertes dès le pour la série limitée « La Première »[8]. Les premières livraisons sont effectuées en janvier 2018[9].

Le , trois modèles de pré-série du DS 7 Crossback sont exposés au village des constructeurs du Chantilly Arts & Elegance Richard Mille 2017.

DS 7 Crossback Présidentiel[modifier | modifier le code]

DS 7 Crossback Présidentiel à Rétromobile 2018.

Le [10], à l'occasion de son investiture, le président de la République élu Emmanuel Macron choisit la DS 7 Crossback comme voiture présidentielle[11]. Il s'agit de la première fois qu'un président utilise un modèle SUV dans le cadre de sa cérémonie d'investiture[12].

Cette version spécifique (prêtée sept mois avant la commercialisation du modèle en France, prévue en janvier 2018) se présente dans une teinte bleu encre, dispose d'un toit découvrable réalisé sur mesure, et multiplie les détails identitaires : des drapeaux français et logos « RF » (pour République Française) apparaissent à divers endroits, l'intérieur propose un cuir noir (Art Leather) dérivé de la finition Opéra, et une « Toile de Laque » (une toile enduite d'une laque luxueuse[Note 1]) a été spécialement conçue et fabriquée par l’atelier Maury[13]. Les jantes de 20 pouces et les rétroviseurs reçoivent des touches d'or. Le modèle ne sert qu'une seule fois pour cette occasion ; il est ensuite exposé dans le showroom DS World Paris.

Le , le DS 7 Crossback Présidentiel participe au concours d'élégance du Chantilly Arts & Elegance Richard Mille accompagné d'un mannequin habillé par Eymeric François[14].

Les 16 et , à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, la DS 7 Crossback Présidentiel est exposée dans la cour d'honneur du Palais de l'Élysée.

Le , le DS 7 Crossback Présidentiel accompagne une nouvelle fois le président de la République française lors de sa première visite officielle en Chine[15].

Du 7 au , le DS 7 Crossback Présidentiel est exposée au salon Rétromobile sur le stand DS Automobiles avec les autres DS présidentielles historiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

Le DS 7 Crossback inaugure le nouveau style DS, annoncé par les concept-cars DS Divine et DS E-Tense, et partiellement visible sur la DS 3 restylée de 2016. Une première photo prise lors du tournage d'un film publicitaire a été publiée le et montre la voiture de 3/4 avant[16]. Elle arbore la grande calandre DS « Double Wings » et des feux avant à LED rotatifs, comme sur la Citroën DS à partir de . Sur l'ensemble des versions, le chrome est très visible : on le trouve autour de la calandre et entre les feux de jour à l'avant et les phares à l'arrière.

Sur la version Performance Line, à l'arrière, l'entourage des feux est noir mat et le design se fait plus sportif.

DS7 Crossback Performance Line (arrière)
DS7 Crossback Performance Line (arrière)


Habitacle[modifier | modifier le code]

Intérieur du DS 7 Crossback.

Le DS 7 Crossback dispose d'un compteur à affichage numérique et les commandes sont centralisées sur un écran tactile, situé sur la console centrale. La finition du modèle est annoncée comme particulièrement travaillée, tout comme la qualité des matériaux (cuir, bois…).

Différentes versions de l'habitacle sont proposées. Elles portent des noms qui font hommage à des lieux emblématiques de Paris : Bastille, Rivoli, Opéra, ...

Le Palais Garnier de Paris (Opéra).
Le Palais Garnier de Paris (Opéra).





Technologies[modifier | modifier le code]

Le DS7 Crossback inaugure une nouvelle suspension pilotée associée à une caméra, nommé DS Active Scan, un système inédit de conduite semi-autonome dans les bouchons, actif jusqu'à 180 km/h et baptisé DS Pilot, ainsi que la technologie hybride essence rechargeable pour le Groupe PSA[17]. Ce modèle a pour but de renouer avec le confort de la suspension hydropneumatique de la DS originale, afin de mieux coller avec l'ADN de la marque.

Le DS7 Crossback propose également une Caméra thermique, pour la première fois sur une voiture française.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Motorisations[modifier | modifier le code]

DS 7 Crossback E-Tense

Le DS 7 Crossback est disponible en essence et en Diesel (tous associés à un système stop & start)[18], avant l'arrivée d'une nouvelle architecture hybride essence rechargeable, attendue pour 2019 dans le Groupe PSA.

La motorisation 1.2 PureTech 130 est en outre proposé à la vente à partir de 2018[19]. Hors Europe, l'« ancien » 1.6 THP 165 est disponible.

Les moteurs essence bénéficient d'un filtre à particules (GPF pour Gasoline Particulate Filter) comme les BlueHDI afin de répondre à la norme Euro 6c (septembre 2017).

La version hybride DS 7 Crossback E-Tense est présentée au Mondial Paris Motor Show 2018. L'architecture hybride rechargeable est la même que celle du cousin Peugeot 3008 Hybrid4. Elle est composée d'un bloc essence 1.6 PureTech de 200 ch et de deux moteurs électriques de 80 kW (110 ch), un sur chaque essieu permettant de disposer d'une transmission intégrale, portant la puissance totale combinée à 300 ch et 450 Nm de couple. Équipée d'une batterie de 13,2 kWh, elle permet de rouler une cinquantaine de kilomètres en mode 100 % électrique à une vitesse maximale de 135 km/h. La recharge complète peut s’effectuer en 8 heures sur une prise standard (230 V, 16 A) ou en moins de 2 heures avec une Wallbox (coffret mural) de 6,6 kW 32 A[20]. Elle est disponible à partir de septembre 2019[21], uniquement avec la boîte automatique e-EAT8[22].

Désignation 1.5 BlueHDi 130 2.0 BlueHDi 180 1.6 PureTech 180 1.6 PureTech 225 Hybride E-Tense 4x4
Carburant Diesel Essence
Moteur 4 cylindres
Cylindrée
(cm³)
1 499 1 997 1 598
Puissance maxi
(ch)
130 177 180 225 300 (80 kW (x2) + 200 ch)
au régime de
(tr/min)
3 750 3 750 6 000 5 500 -
Couple maxi
(Nm)
300 400 250 300 450
au régime de
(tr/min)
1 750 2 000 1 500 1 900 -
Boîte de vitesses BVM6 EAT8 e-EAT8
Vitesse maxi
(km/h)
195 215 212 227 220 (thermique)
135 (électrique)
0-100 km/h
(s)
11,7 9,9 8.6 8,3 6,5
Consommation
(en L/100 km)
4 4.9 5.7 5,9 2,2[23]
Émissions de CO2
(en g/km)
104 128 127 135 49

Finitions[modifier | modifier le code]

Voici la liste des finitions disponibles sur le DS7 Crossback en septembre 2019 :

  • Chic[24]. Elle fait office de version d'entrée de gamme, mais son équipement est riche.
  • Drive Efficiency Chic.
  • So Chic. Cette finition se révèle encore mieux équipée.
  • Drive Efficiency So Chic.
  • Grand Chic. Cette finition est luxueuse.
  • Performance Line. De par son apparence et ses performances, cette version est très sportive.
  • Drive Efficiency Performance Line.
  • Performance Line +. Encore plus de sportivité.
  • Drive Efficiency Performance Line +.
  • Business. Egalement proposée en version Drive Efficiency, elle est destinée aux professionnels.

Ambiances[modifier | modifier le code]

Cinq ambiances intérieures viennent se combiner avec les cinq finitions :

  • Bastille
  • Performance Line
  • Rivoli
  • Opéra
  • Faubourg

Série spéciale[modifier | modifier le code]

  • La Première : basée sur la finition Opéra (à réserver en ligne du au uniquement, avant les livraisons en 2018).

Tarifs[modifier | modifier le code]

Au lancement, les prix s'échelonnent de 31 200 euros pour la version Diesel 130 ch Chic à 48 900 euros pour la version essence 225 ch Grand Chic[25].

La DS 7 Crossback est exclusivement vendue par les DS Stores et Salons DS dédiés à la marque et non plus dans les espaces dédiés au sein des concessions Citroën[26].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Le DS 7 Crossback a reçu un prix lors des Trophées Argus 2018 dans la catégorie « SUV compact »[27].
  • Le DS 7 Crossback a reçu le prix du plus bel habitacle 2018 au Festival automobile international, aux Invalides à Paris[28].

Publicité[modifier | modifier le code]

Le , DS Automobiles lance le premier spot publicitaire du DS 7 Crossback avec pour slogan « De l’audace naît l’excellence »[29]. La bande son qui accompagne la publicité est une réinterprétation de La Marseillaise arrangée par le studio Human World Wide Publishing[30], en référence au DS 7 Crossback Presidentiel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Toile inventée en 2010 par Patrick Maury et Chantal Duclert dans leur atelier de restauration de Seine-et-Marne. Cf « Le Reportage: L'atelier Maury, spécialiste de la fabrication de toile de laque », sur bfmtv.com, .

Références[modifier | modifier le code]

  1. A. David, « DS7 Crossback 2018 : toutes les infos sur le SUV « à la française » (dimensions, prix, moteurs…) », sur auto-moto.com,
  2. B. Camus, « DS : Une marque en danger ? », sur autonews.fr, (consulté le 10 février 2017).
  3. « DS7 Crossback (2017). Infos sur le futur SUV premium de DS », sur largus.fr, (consulté le 20 avril 2018)
  4. T. Goetter, « Le futur SUV de DS fabriqué à Mulhouse », sur largus.fr, (consulté le 10 février 2017)
  5. « DS7 Crossback (2017). Une conduite sans les mains », sur largus.fr, (consulté le 9 février 2017)
  6. « DS 7 Crossback : le luxe à la française automobile se réveille », sur Challenges, (consulté le 28 février 2017)
  7. Alain-Gabriel Verdevoye, « Le "SUV" haut de gamme DS7 prêt à contrer Audi, BMW, Range Rover », Challenges,
  8. G. Pelletier, « Prix DS 7 Crossback. Les tarifs de la série limitée La Première », sur largus.fr, (consulté le 20 avril 2018).
  9. J. Sarboraria, « DS7 Crossback : le configurateur du nouveau SUV DS est en ligne ! », sur largus.fr, (consulté le 20 avril 2018).
  10. « Découverte statique du DS 7 CROSSBACK PRÉSIDENTIEL d’Emmanuel Macron », sur The Automobilist
  11. Cédric Soares, « Le SUV DS7 Crossback devient la nouvelle voiture présidentielle », usinenouvelle.com, (consulté le 14 mai 2017)
  12. « DS7 Crossback, une voiture présidentielle », sur lefigaro.fr,
  13. « DS 7 Crossback : Première sortie officielle pour l'investiture », sur DS Automobiles,
  14. Le Point Montres, « Chantilly Arts & Elegance Richard Mille : Renault et Citroën couronnés », Le Point,
  15. Antoine Chênerie, « Emmanuel Macron retrouve le DS 7 Crossback en Chine », sur https://fr.motor1.com, (consulté le 28 janvier 2018)
  16. G. Pelletier, « SCOOP. DS7 Crossback (2017). Démasqué lors du tournage d'un film », sur largus.fr, (consulté le 9 février 2017).
  17. « DS7 Crossback. Première photo de l'intérieur et nouvelle suspension », sur largus.fr, (consulté le 9 février 2017).
  18. « DS 7 Crossback : le nouveau SUV selon DS, innovation et savoir-faire signés Paris », sur DS Automobiles,
  19. G. Pelletier, « Le futur moteur PSA 1.2 PureTech 156 ch à Trémery en 2018 ? », sur largus.fr, (consulté le 9 février 2017).
  20. Julien Jodry, « DS 7 Crossback E-Tense 4×4 (2019) : le SUV plug-in hybride de 300 ch », Auto Moto,
  21. J. Bertaux, « Prix DS 7 Crossback (2018) : tarifs, équipements et fiches techniques », sur largus.fr, (consulté le 20 avril 2018).
  22. G. Pelletier, « PSA HYbrid2/HYbrid4. 7 véhicules hybrides rechargeables dès 2019 », sur largus.fr, (consulté le 9 février 2017)
  23. Mathieu Demeule, « DS 7 Crossback E-Tense 4x4 : le SUV branché ! », Auto Plus,
  24. Julien Bertaux, « Prix DS 7 Crossback (2018) : tarifs, équipements et fiches techniques », L'Argus,
  25. « DS7 Crossback : le nouveau haut de gamme français », Moteur Nature,
  26. « DS divise par deux son réseau de distribution avec le lancement de DS 7 Crossback », sur autoactu.com, (consulté le 20 avril 2018).
  27. « Trophées Argus 2018 : voici les gagnants », L'Argus,
  28. Anne Sollier et Isabelle Blondel, « Festival Automobile International de Paris: les 5 temps forts », Le Figaro,
  29. « Lancement commercial du DS 7 Crossback : La publicité TV sera diffusée dimanche prochain », sur http://passionnement-citroen.blogspot.fr,
  30. Théo, « Musique de pub DS7 Crossback - 2018 », sur http://www.musique-pub.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

[[Catégorie:Automobile DS[7]]