Alfa Romeo Giulia (2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alfa Romeo Giulia et Alfa Romeo Giulia (1962).
Alfa Romeo Giulia
Alfa Romeo Giulia (2015)

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo
Années de production 2016 -
Classe Familiale / Intermédiaire
Usine(s) d’assemblage Usine Fiat-Cassino
Moteur et transmission
Énergie Essence - Diesel
Moteur(s) Essence
2,0 MultiAir 200
V6 2.9 Biturbo 510
Diesel
2,2 JTD3m 150/180
Puissance maximale 150 - 180 - 200 - 510 ch
Couple maximal 330 - 450 - 600 Nm
Transmission Propulsion ou Intégrale
Boîte de vitesses manuelle/automatique/séquentielle
Poids et performances
Poids à vide 1.374 / 1.524 kg
Vitesse maximale 240 - 321 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,9 s
Consommation mixte 8,5 L/100 km
Émission de CO2 120 - 198 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 portes, 5 places
Dimensions
Longueur 4 640 mm
Largeur 1 870 mm
Hauteur 1 430 mm
Empattement 2 820 mm
Chronologie des modèles
Précédent Alfa Romeo 159


L'Alfa Romeo Giulia est la remplaçante de la berline 159, dont la production a été arrêtée à l'automne 2011[1]. L'Alfa Romeo Giulia est dévoilée le 24 juin 2015 à l'occasion du 105e anniversaire de la marque[2],[3] à l'usine d'Arese où se trouve le musée Alfa Romeo, en version sportive Quadrifoglio Verde (QV).

Le reste de la gamme a été présenté au Salon international de l'automobile de Genève début mars 2016, comme programmé.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce que laissaient entendre les premières rumeurs, le châssis est entièrement nouveau et la Giulia ne reprend pas une base de Maserati Ghibli[4]. Sa calandre affiche le nouveau logo d'Alfa Romeo[5]. Pour atteindre le meilleur rapport poids/puissance de la catégorie, Alfa Romeo a sélectionné uniquement les meilleurs matériaux en termes de légèreté et performance. La fibre de carbone est employée pour l'arbre de transmission, le capot, le toit, les appendices aérodynamiques et les sièges avant dans sa version QV.

Moteurs[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle génération de berline est accompagnée de nouveaux moteurs entièrement en aluminium. Selon la roadmap dévoilée par Harald Wester le 6 mai 2014, 1 moteur essence et 1 moteur diesel en 2 versions sont au programme au démarrage de la gamme "civile". Pour le premier, la puissance est de 200 ch et, pour le second, de 150 ch et 180 ch tandis que sa version sportive QV est animée par un nouveau 2,9 litres V6 suralimenté, développant 510 ch. Le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 3,9 secondes[6].

Le cœur de la nouvelle Giulia Quadrifoglio bat au rythme du moteur 2.9ℓ V6 bi-turbo essence à 90°. Ce moteur délivre 510 ch et 600 Nm de couple entre 2500 et 5000 tours par minute. Ce nouveau moteur a été développé en étroite collaboration avec Ferrari : il est extrêmement puissant mais pourtant très léger, car fabriqué entièrement en aluminium.

Grâce à la commande électronique brevetée de désactivation de cylindres, la nouvelle Giulia Quadrifoglio peut parcourir 100 km avec seulement 8,5 litres de carburant et émet seulement 198 g/km de CO2 (cycle mixte).

Production[modifier | modifier le code]

Le 20 mai 2015, un premier lot de 20 exemplaires de pré-série de la future « Giulia » a été produit dans l'usine de Cassino où la voiture sera fabriquée en série. Ce lot est destiné à la présentation officielle de la voiture programmée le 24 juin 2015. Les voitures seront ensuite exposées à la l'Exposition Universelle de Milan jusqu'en fin d'année 2015.

La production en série a débuté le 24 février 2016. Les commandes sont enregistrées à partir du 15 avril 2016 pour une livraison en mai 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]