Caméra de recul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue depuis une caméra de recul sur une Lexus IS 250.

Une caméra de recul est un système qui donne une visibilité complète de ce qui se passe à l’arrière d'un véhicule. Sur certains modèles, il aide le conducteur à stationner[1] le véhicule.

Caméra arrière[modifier | modifier le code]

Mercedes B-Klasse W 242 avec guide incurvé selon la rotation des roues

À la différence du rétroviseur interne qui possède des angles morts dans l'arrière immédiat du véhicule, la caméra de recul est logée à un endroit lui permettant de donner une visibilité directe sur ce qui se passe juste derrière le véhicule.

Autres fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Vu alentours sur Nissan Elgrand

Certains systèmes sont équipés de radars de proximité permettant de mesurer la distance entre le véhicule et son environnement. Ce radar permet :

Alarme sonore 
sur certains systèmes, un signal sonore indique au conducteur s'il se rapproche d'un obstacle. En général, ce signal est de plus en plus rapide et de plus en plus aigu à l'approche d'un obstacle (borne, piéton, etc.).
Caméra de recul 
la caméra arrière permet d'afficher à l’écran un cadre visuel indiquant la trajectoire que va suivre le véhicule en fonction de l'angle des roues avant, ce qui aide le conducteur à anticiper les conséquences de sa manœuvre. Sur certains systèmes, des cadres indiquent si la manœuvre peut s’avérer dangereuse pour le véhicule ou ce qui l'entoure (obstacles ou piétons).
Vue alentour : [réf. nécessaire]

Réglementation et législation[modifier | modifier le code]

Les caméras de recul sont obligatoires sur tous les véhicules neufs construits à partir du aux États-Unis[2],[3].

Alors qu'aux Etats-Unis 210 personnes meurent chaque année et que 15 000 sont blessées à l'occasion d’un accident en marche arrière, la NHTSA souhaite sauver des vies et des familles[3].

Un réglementation équivalente existe également au Canada.

Aux États-Unis, la NHTSA a défini que la vue doit inclure une zone de dix pieds sur 20 ( soit 3x7 mètres environ) directement derrière le véhicule; la réglementation concerne également la taille de l'image, le temps de linger[Quoi ?], le temps de réponse, la durabilité, et la désactivation[4]. Toutefois, d'après la NHTSA, 73% des véhicules auraient été dotés de caméras de recul[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]