Freinage automatique d'urgence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le freinage automatique d'urgence ou freinage autonome d'urgence (Automatic Emergency Braking) est un dispositif qui permet à la voiture de freiner automatiquement lorsqu'elle détecte une collision imminente avec une voiture, un piéton ou n'importe quel obstacle.

Il ne doit pas être confondu avec l'aide au freinage d'urgence qui ne fait qu'amplifier la puissance de freinage générée par le conducteur en cas de situation critique[1].

Le freinage automatique d'urgence équipe un quart des véhicules en 2016 au niveau mondial, et il devrait être généralisé à partir du 1er septembre 2022 en Amérique du Nord. Vingt groupes automobiles, représentant 99 % des véhicules vendus aux États-Unis, ont décidé de faire de ce système une technologie standard dans leurs véhicules : Audi, BMW, FCA US, Ford, GM, Honda, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia, Maserati, Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan, Porsche, Subaru, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo[2].

Le freinage autonome d'urgence repose sur des capteurs de distance radar[3] éventuellement couplés à des caméras en stéréovision. À partir de ces données, le système de freinage estime les risques de collision, prévient le conducteur, et en cas d'urgence, actionne directement le freinage et anticipe le choc, par exemple en resserrant les ceintures de sécurité.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le freinage automatique
  2. Le freinage d'urgence sur tous les véhicules dès 2022
  3. Zone Bourse, « Robert Bosch GmbH : Nouveau capteur radar à moyenne portée Bosch », Site,‎ (lire en ligne)