Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Médecine » lié à ce portail

Portail:Médecine

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caducée d'Hermès
Portail de

la médecine

Coupe d'Hygie
Ce portail comporte 18 365 articles dont 16 Articles de qualité et 19 Bons articles sur la médecine.
Présentation du portail

La médecine est un art qui s'appuie sur des connaissances scientifiques, et utilise différents moyens pour concourir à la prévention, au traitement (à la guérison) et au soulagement des maladies, des maux et des handicaps.

Ce portail rassemble un ensemble d'éléments, de notions et de caractéristiques de la pratique de la médecine, et des disciplines qui lui sont proches comme la pharmacie, la chirurgie dentaireetc.

Consulter un article au hasard

Index thématique
Disciplines fondamentales


L'homme malade
Son environnement
Exploration du corps humain
Prévention et traitement des maladies
Affections médicales
Affections chirurgicales
Médecine et société
Métiers de la santé
Articles promus

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !


Article de qualité 16 Articles de qualité sur la médecine


Bon article 19 Bons articles sur la médecine
Lumière sur
Louis Albert-Lefeuvre, Après le travail, 1885.

Le syndrome d'épuisement professionnel est une maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications du comportement en milieu professionnel. Des modifications morphologiques, fonctionnelles ou biochimiques de l’organisme du sujet atteint sont observées dans certains cas. Le diagnostic de cet état de fatigue classe cette maladie dans la catégorie des risques psychosociaux professionnels, consécutive à l’exposition à un stress permanent et prolongé. Ce syndrome est nommé burn out syndrome chez les anglophones, d’où l’expression de burnout, et Karōshi (過労死) (littéralement : « mort par la fatigue au travail ») au Japon.

En 1969, le docteur Loretta Bradley est la première à désigner un stress particulier lié au travail sous le terme de burnout. Ce terme est repris en 1974 par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger puis par la psychologue Christina Maslach en 1976 dans leurs études des manifestations d’usure professionnelle.

Pour ces premiers observateurs, le syndrome d’épuisement professionnel vise principalement les personnes dont l’activité professionnelle implique un engagement relationnel important comme les travailleurs sociaux, les professions médicales et les enseignants.

L’étude de ces catégories professionnelles a conduit ces chercheurs à considérer les confrontations répétées à la douleur ou à l’échec comme des causes déterminantes dans les cas de manifestation de ce syndrome d’épuisement professionnel. Il est, à l’époque des premières observations, conçu comme un syndrome psychologique spécifique aux professions « aidantes ». Cette notion a prévalu quelques temps et a marqué durablement la conceptualisation du phénomène et l’orientation des premiers travaux de recherche. Mais les connaissances accumulées depuis ces premières observations ont conduit à étendre les risques de manifestations d’un syndrome d’épuisement professionnel à l’ensemble des individus au travail, quelle que soit leur activité.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Médecine


Saviez-vous que...

La cause la plus fréquente du syndrome coronarien aigu est la rupture de la plaque d'athérosclérose dans les artères coronaires ?


Articles récents

La médecine sur Wikimedia
Image au hasard
 
La Star of Life, symbole des ambulanciers ou autres membres du personnel des services médicaux d'urgence.
La Star of Life, symbole des ambulanciers ou autres membres du personnel des services médicaux d'urgence.

→ Voir d'autres images


Catégories
Autres portails
Ce portail a été reconnu comme bon portail le 8 octobre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.