Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Médecine » est lié à ce portail

Portail:Médecine

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bâton d'Asclépios
Portail de

la médecine

Ce portail comporte 22 384 articles dont 25 Articles de qualité et 23 Bons articles sur la médecine.
Présentation du portail

La médecine est une discipline qui s'appuie sur des connaissances scientifiques, et utilise différents moyens pour concourir à la prévention, au traitement (à la guérison) et au soulagement des maladies, des maux et des handicaps.

Ce portail rassemble un ensemble d'éléments, de notions et de caractéristiques de la pratique de la médecine, et des disciplines qui lui sont proches comme la pharmacie, la chirurgie dentaireetc.

Consulter un article au hasard

Index thématique
Disciplines fondamentales


La personne malade
Son environnement
Exploration du corps humain
Prévention et traitement des maladies
Affections médicales
Affections chirurgicales
Médecine et société
Métiers de la santé
Articles promus

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 25 Articles de qualité sur la médecine[modifier le code]

Bon article 23 Bons articles sur la médecine[modifier le code]

Lumière sur
Une Leçon clinique à la Salpêtrière, tableau d'André Brouillet, 1887

L’École de la Salpêtrière, aussi appelée École de Paris, est, avec l'École de Nancy, l'une des deux grandes écoles ayant contribué à l'« âge d'or » de l'hypnose en France de 1882 à 1892. Le chef de file de cette école, le neurologue Jean Martin Charcot, contribue notamment à réhabiliter l'hypnose comme sujet d'étude scientifique en la présentant comme un fait somatique propre à l'hystérie. Charcot utilise également l'hypnose comme méthode d'investigation, pensant mettre ses patientes hystériques dans un « état expérimental » permettant de reproduire et donc d'interpréter leurs symptômes.

Les travaux de la Salpêtrière introduisent également une nouvelle vision des phénomènes hystériques. Charcot ne considère plus les malades hystériques comme des simulatrices et découvre, à la surprise générale, que l'hystérie n'est pas le privilège des femmes. Enfin, Charcot rattache l'hystérie aux phénomènes de paralysies post-traumatiques, établissant les bases d'une théorie du traumatisme psychique

Autres articles sélectionnés au sein du portail Médecine


Saviez-vous que...

La mythomanie est une affection psychologique résultant chez la personne en mensonges compulsifs sans motivation évidente ?


Image au hasard


Catégories
Autres portails


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 8 octobre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.