Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Médecine » lié à ce portail

Portail:Médecine

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vous vous trouvez sur un portail thématique de Wikipédia.

Circle-icons-caution.svg Information importante : Ce portail traite de la médecine. Merci de lire les mises en garde médicales de Wikipédia.

Bâton d'Asclépios
Portail de

la médecine

Ce portail comporte 25 183 articles dont 26 Articles de qualité et 22 Bons articles sur la médecine.
Présentation du portail

La médecine est une discipline qui s'appuie sur des connaissances scientifiques, et utilise différents moyens pour concourir à la prévention, au traitement (à la guérison) et au soulagement des maladies, des maux et des handicaps.

Ce portail rassemble un ensemble d'éléments, de notions et de caractéristiques de la pratique de la médecine, et des disciplines qui lui sont proches comme la pharmacie, la chirurgie dentaireetc.

Consulter un article au hasard

Index thématique
Disciplines fondamentales


La personne malade
Son environnement
Exploration du corps humain
Prévention et traitement des maladies
Affections médicales
Affections chirurgicales
Médecine et société
Métiers de la santé
Articles promus

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 26 Articles de qualité sur la médecine

Bon article 22 Bons articles sur la médecine

Lumière sur
« M. Blin, médecin, député de Nantes », dessin par Charles Toussaint Labadye.

François-Pierre Blin ou Pierre-François Blin, né à Rennes en 1756, mort en 1834, est un médecin et homme politique français, député aux États généraux de 1789.

Jeune médecin diplômé à Montpellier, il lutte pour faire admettre son droit d'exercer à Nantes. En 1788-1789, il est choisi pour présenter à Versailles les revendications du tiers état de la région, et participe à la rédaction des cahiers de doléances. Il est ainsi élu député de Nantes aux États de Bretagne, puis aux États généraux de 1789 et à l'Assemblée constituante. Il est un des membres fondateurs du club breton qui devient le club des Jacobins.

Jacobin à l'origine, Blin intervient vigoureusement à l'Assemblée. Il propose des motions pour la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, intervient sur la Constitution et les colonies, et en faveur des hommes de couleur. Il s'oppose à Mirabeau en se prononçant pour une véritable séparation des pouvoirs. Il s'élève contre la dictature et la répression. Intervenant contre les établissements religieux, il admet cependant ceux pour l'éducation et les œuvres de charité, et reste favorable à l'exercice du culte. Il modère ensuite sa participation, tempère ses opinions.

Après la session parlementaire, il reprend la médecine, appartient à la faction des Girondins. Prisonnier de l'armée royaliste, libéré par les républicains, il participe l'année suivante aux pourparlers de paix entre les Vendéens et la Convention. Plusieurs fois destitué et arrêté, il est libéré et réintégré en raison du manque de médecins. Il calque ses idées sur les changements politiques, devenant partisan du nouveau régime sous le Consulat et le Premier Empire puis royaliste réactionnaire sous la Restauration.

Médecin réputé, il exerce à Nantes où il bénéficie d'une bonne clientèle. Il devient médecin en chef aux armées sous le Consulat et chef de service en hôpital. Il écrit et traduit des ouvrages de médecine. Il est ensuite professeur puis directeur de l'école de médecine de Nantes, où son passé versatile lui est parfois reproché.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Médecine

Saviez-vous que...
La théorie de la mémoire de l'eau est l'hypothèse selon laquelle l’eau qui a été en contact avec une substance conserve les propriétés de cette substance même après une très forte dilution(puissance 10) ? Elle constitue le fondement de l'homéopathie.


Image au hasard
 
Madeleine Brès (1842-1921)
Madeleine Brès (1842-1921), première française à obtenir le diplôme de docteur en médecine.

→ Voir d'autres images

Catégories
Autres portails


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 8 octobre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.