Juin 1920

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juin 1920
Nombre de jours 30
Premier jour Mardi 1er juin 1920
2e jour de la semaine 23
Dernier jour Mercredi 30 juin 1920
3e jour de la semaine 27

Calendrier
juin 1920
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
23   1er 2 3 4 5 6
24 7 8 9 10 11 12 13
25 14 15 16 17 18 19 20
26 21 22 23 24 25 26 27 
27 28 29 30        
1920Années 1920XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Mai 1920 Juillet 1920 Suivant
Juin précédent et suivant
Précédent Juin 1919 Juin 1921 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • À la suite de la signature du traité de Sèvres qui démembre l’Empire ottoman, les frères Mohammad et Shaukat Ali, membres du Congrès, décident de lancer un mouvement de non-coopération. Gandhi réussit avec peine à faire adopter ce programme par le Congrès. Ce mouvement de non-coopération et du Califat (1920-1922) sera un grand succès.
  • À la suite du rapport de la commission Milner, des négociations s’ouvrent à Londres entre le gouvernement britannique, le Wafd et les représentants du gouvernement égyptien. Londres propose un abandon du protectorat mais demande la reconnaissance des intérêts britanniques en Égypte. Saad Zaghlul veut obtenir davantage en faveur de l’indépendance, ce qui entraîne la rupture des pourparlers en octobre.
  • Deuxième offensive turque en Cilicie contre les Français (fin en février 1921). Combats incertains, en particulier à Aïn-Tab, qui reste partagée.


  • 2 juin : révolte tribale en Irak préparée par les notables chiites contre le gouvernement militaire britannique. Chassés de la région du Moyen-Euphrate, les Britanniques n’en reprennent le contrôle qu’après plusieurs mois de combats, faisant plus de 8000 morts du côté irakien. Le coup financier de la reprise en main militaire est considérable. Le mouvement insurrectionnel échoue en raison des divisions politiques. Les grands shaykhs rivaux du sud sont restés fidèles à la Grande-Bretagne, comme les nationalistes arabes d’origine irakienne chassés de Damas par les Français. Les Britanniques doivent créer un gouvernement autonome avec à sa tête le roi hachémite Fayçal.
  • 22 juin : offensive grecque contre les kémalistes en Turquie avec l’accord des Alliés.
  • 25 juin, France : création d'une taxe sur le chiffre d’affaires.
  • 30 juin : Sir Herbert Samuel, libéral de confession juive favorable au sionisme, est nommé haut-commissaire civil en Palestine. Il considère que la puissance publique ne doit pas intervenir pour financer le foyer national juif mais seulement permettre les conditions de son épanouissement. Il octroie ainsi des terres et des concessions industrielles aux sionistes et délivre des certificats d’émigration aux Juifs de Russie qui fuient la guerre civile. En août, il amnistie les personnalités arabes condamnées à la suite des émeutes d’avril.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]