Solo: A Star Wars Story

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Han Solo Anthology Film)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solo.
Solo: A Star Wars Story
Description de l'image Solo-a-star-wars-story-tall-A.png.
Réalisation Ron Howard
Scénario Lawrence Kasdan
Jon Kasdan
Acteurs principaux
Sociétés de production Lucasfilm
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Solo: A Star Wars Story est un film de science-fiction américain de type space opera réalisé par Ron Howard, dont la sortie est prévue en 2018.

Écrit par Lawrence Kasdan et son fils Jon Kasdan et interprété par Alden Ehrenreich, Emilia Clarke, Donald Glover et Woody Harrelson, le film traite de la jeunesse du personnage fictif Han Solo apparaissant dans Star Wars. Alden Ehrenreich interprète Han Solo, un contrebandier accompagné par Lando Calrissian, joué par Donald Glover. Le rôle d'Emilia Clarke demeure inconnu.

Second film dérivé de la franchise Star Wars après Rogue One: A Star Wars Story sorti en 2016, il s'agit du premier film dans lequel l'interprète de Han Solo n'est pas Harrison Ford qui avait personnalisé le contrebandier dans quatre longs métrages de la saga entre 1977 et 2015. L'interprète de Lando Calrissian change également, l'acteur Billy Dee Williams l'ayant déjà joué en 1980 et 1983. Originellement réalisé par Phil Lord et Chris Miller, le film change de réalisateur en juin 2017 après plusieurs mois de tournage au profit de Ron Howard. Ce dernier dévoile le titre du film en octobre de la même année : « Solo ». auquel, comme pour « Rogue One » est accolée la mention « A Star Wars Story ».

Synopsis[modifier | modifier le code]

Toile de fond[modifier | modifier le code]

L'univers de Star Wars tourne autour des tentatives de séparation d'un groupe favorable à un empire de la République galactique. Pour ce faire, les séparatistes entraînent des dirigeants de la République dans des affaires ingérables grâce aux manigances du Chancelier Suprême Palpatine, qui dit servir la démocratie tout en étant favorable à un empire. Pour maintenir la paix en place, les Jedi combattent les ennemis de la République, mais ceux-ci doivent faire face aux Seigneurs Sith (dont Palpatine est membre, sous le nom de Dark Sidious), tous sont sensibles à la Force, une capacité d'origine physiologique qui permet à leurs détenteurs d'acquérir certains pouvoirs surnaturels[A 1].

Au fil des années, tandis que les séparatistes gagnent toujours plus de sympathisants, les manipulations du Chancelier, dont la double identité reste toujours secrète, ne cessent d'affecter la République, à tel point qu'une guerre éclate entre les deux camps. Cette période restera connue sous le nom de Guerre des clones. En effet, les soldats clones représentent l'armée de la République, ils se battent des années durant contre les droïdes des séparatistes[A 2].

La République est presque en péril lorsque les Jedi éliminent le comte Dooku (aussi connu sous le nom de Dark Tyrannus), le chef de l'armée séparatiste. Pendant ce temps, le même Jedi du nom d'Anakin Skywalker qui a éliminé le comte Dooku est tourmenté. Il continue d'entretenir une relation secrète avec la Sénatrice Padmé Amidala depuis la Guerre des clones, alors que le code des Jedi l'interdit. De plus, il voit sa femme mourir dans des visions de plus en plus présentes. Le Chancelier Suprême exploite cette faiblesse afin de faire devenir Anakin Skywalker un Seigneur Noir des Sith. Ce dernier croit ainsi que ce faisant, il va acquérir des pouvoirs lui permettant de sauver sa femme. Prenant le nom de Dark Vador, il exécute sa première mission en tant que Sith, qui consiste à massacrer tous les Jedi, le seul obstacle que rencontre encore Palpatine pour créer son empire. Ce dernier fait passer la tuerie des Jedi pour une mutinerie. Anakin/Vador est également chargé par Palpatine d'éliminer tous les membres du conseil séparatiste afin de mettre un terme une fois pour toutes à la Guerre des clones. Lorsque Padmé, la femme d'Anakin, apprend la vérité, elle essaye de raisonner son mari mais celui-ci refuse de l'écouter et l'étrangle. S'ensuit un combat acharné entre Anakin et son ancien Maître, Obi-Wan Kenobi à la fin duquel Anakin ressort gravement blessé. Entre temps, la République disparaît et laisse place à l'Empire galactique, dirigé par Palpatine, qui s'autoproclame empereur à vie. Au même moment, Padmé meurt en donnant naissance à deux jumeaux, Luke et Leia. Anakin, échappant de peu à la mort et atrocement mutilé après son combat, est obligé de s'enfermer dans une sombre armure mécanique afin de survivre, et est désormais craint de tous sous le nom de Dark Vador, un monstre cyborg mi-humain, mi-machine, obéissant aveuglement aux ordres de l'Empereur. Quant aux jumeaux de Padmé, ils sont séparés et cachés à l'Empereur ainsi qu'à leur père. Le garçon, Luke, est confié à son oncle Owen Lars sur Tatooine, et la fille, Leia, est prise en charge par le sénateur Bail Organa sur la planète pacifique Alderaan. C'est le début des âges sombres et de la tyrannie de l'Empire[A 3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire du film se déroulera sur sept ans entre La Revanche des Sith et Un nouvel espoir[1]. L'intrigue regroupera les personnages de Han Solo — âgé de 18 ans au début du film[1] — Lando Calrissian et Chewbacca et racontera les évènements qui les ont fait plonger dans la contrebande[2]. Il est possible que la légendaire « course de Kessel en moins de 12 parsecs » réalisée par le Faucon Millenium et évoquée dans deux films de la saga (l'épisode IV où Solo promeut son vaisseau auprès d'Obi-Wan Kenobi et de Luke Skywalker en leur parlant de cet exploit et l'épisode VII, dans lequel Rey, découvrant qu'elle est dans le Faucon Millenium et qu'elle fait face au légendaire Han Solo, s'exclame « c'est le vaisseau qui a fait la course de Kessel en 14 parsecs ! », à quoi Solo répond « non, 12 »), soit visible dans ce spin-off[3],[4]. Il est également possible que Han Solo ne soit pas le vrai nom du personnage, une phrase de Robert Iger en mars 2017 laissant planer le doute : « Vous découvrirez également comment il a obtenu son nom[1] ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

N.B. : en raison de la grande notoriété de la série, de nombreux noms ont circulé avant toute annonce officielle, la plupart étant de simples rumeurs. Les acteurs figurant dans la liste ci-dessous sont ceux pour lesquels la participation au film a été confirmée.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

The Smoke Signal de Frederic Remington. Le film dédié à Han Solo reprend le ton des couleurs de ses tableaux pour ressembler à un western.

En octobre 2012, la société The Walt Disney Company prévoit de racheter l'entreprise Lucasfilm et annonce le développement d'un septième film pour 2015 et déclare que « d'autres films devraient continuer la saga et faire prospérer la franchise bien au-delà dans le futur »[20]. Un film dédié au personnage de Han Solo est annoncé par Lucasfilm le 7 juillet 2015 en même temps que le sont plusieurs membres de l'équipe du film comme les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller et les deux scénaristes Lawrence et Jon Kasdan. En août 2015, le P.-D.G de Walt Disney Studios Entertainment, Alan Horn, projette le programme de Lucasfilm pour les années à venir et pour l'année 2018, un film intitulé A Star Wars Story est planifié[21]. Il s'agit du second film dérivé de la franchise après Rogue One: A Star Wars Story, sorti en 2016[22].

Selon la productrice du film Kathleen Kennedy, le film est « proche d'un film de braquage ou d'un western » et devrait prendre pour inspiration le ton des couleurs des tableaux du peintre Frederic Remington, ayant également servi d'inspiration au réalisateur du film de western La Charge héroïque en 1949. Le contexte du film sera alors semblable à l'ambiance d'un film de western et le comportement du personnage Han Solo serait plus conforme à celui vu dans Un nouvel espoir, qu'à celui vu dans ses suites[23].

Le 20 juin 2017, après plus de quatre mois de tournage, Lord et Miller sont écartés du projet par Kathleen Kennedy en raison de différends artistiques. Elle déclare que « Phil Lord et Christopher Miller sont de talentueux cinéastes qui ont assemblé des acteurs et une équipe incroyables, mais il est devenu évident que nous avions une vision créative différente sur ce film, et nous avons décidé de nous séparer. Un nouveau réalisateur sera annoncé prochainement. »[24]. Selon The Hollywood Reporter, le différend porterait sur un désaccord de point de vue entre les réalisateurs et le scénariste, Lawrence Kasdan, concernant la personnalité du personnage de Han Solo[25]. Deux jours plus tard, Lucasfilm annonce que Ron Howard reprend la suite de la réalisation du film[26]. Dans le même temps, le monteur Chris Dickens est remplacé par Pietro Scalia[27].

Scénario[modifier | modifier le code]

L'écriture du scénario est confiée à Lawrence Kasdan, connu pour avoir scénarisé plusieurs films de la franchise Star Wars, à savoir, L'Empire contre-attaque, Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force. Son fils Jon participe également à l'écriture du scénario[28]. L'histoire se focalisera sur les événements qui formeront l'image connue des héros comme Han Solo et Lando Calrissian avant leur apparition dans les films de la trilogie originale de Star Wars[28],[29].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Mos Eisley sur Tatooine, ville où Han Solo et Chewbacca sont vus pour la première fois dans Un nouvel espoir.

Alors que les acteurs Miles Teller, Logan Lerman, Dave Franco, Ansel Elgort, Scott Eastwood, Jack Reynor, Emory Cohen, Blake Jenner et Alden Ehrenreich étaient en concurrence pour l'obtention du rôle de Han Solo[30],[31], c'est le 17 juillet 2016, lors de la Star Wars Celebration de 2016 se tenant en Europe, que ce dernier est annoncé dans le rôle principal du prochain film centré sur Han Solo[32]. Alden Ehrenreich devient ainsi le premier à succéder à Harrison Ford pour le rôle du personnage populaire de Han Solo[22], troisième personnage le plus apprécié de l'histoire du cinéma[28]. À propos de l'obtention de ce rôle, l'acteur déclare :

« Je me souviens qu'enfant, je m'imaginais dans la peau des personnages de la saga. […] Le gamin qui est en moi vit quelque chose de dingue. J'ai eu une audition qui a durée longtemps puis j'ai passé du temps avec les réalisateurs du film. Être à leurs côtés, voyager un peu dans le monde pour ce film a été une sacrée expérience. J'ai passé l'une de mes premières audition à bord du Faucon Millenium, c'était vraiment cool.[23] »

Le 21 octobre 2016, l'acteur Donald Glover voit sa présence confirmée en tant qu'interprète de Lando Calrissian, rôle tenu en 1980 et 1983 par Billy Dee Williams, ce film présentera le personnage dans ses années de transformations en voyou avant qu'il ne devienne l'administrateur de la Cité des nuages aperçue dans L'Empire contre-attaque[29].

Le 18 novembre 2016, l'actrice britannique Emilia Clarke est annoncée pour rejoindre la distribution du film sans qu'aucun rôle ne lui soit attitré. Après Daisy Ridley et Felicity Jones, il s'agit d'une nouvelle femme britannique recrutée par Lucasfilm pour un film de Star Wars[23]. Cette action s'inscrit dans la continuité de celle entreprise par The Walt Disney Company qui vise à supprimer les discriminations liées aux femmes dans l'univers de la franchise et dans le but d'également attirer un public féminin[33]. L'annonce de sa participation est également le moment pour confirmer la venue de Chewbacca dans les personnages du film[34], comme l'acteur Alden Ehrenreich l'avait déjà affirmé en disant « qu'il y aura bien Chewbacca dans le film, même si ce n'est pas un gros spoiler. Il est aussi rajeuni que Solo… Il aura 190 ans […]. Je crois que passer de 210 à 190 ans ne le changera pas beaucoup, il devrait avoir la même taille. »[23].

Woody Harrelson est officialisé dans le rôle du mentor de Han Solo en janvier 2017[35]. Un mois plus tard, le 21 février, une photographie de la distribution du film est diffusée par Lucasfilm, révélant que les actrices Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge et le basketteur Joonas Suotamo rejoignent la distribution du film, ce dernier incarnant Chewbacca[36] depuis Le Réveil de la Force en remplacement de Peter Mayhew qui a déjà joué le rôle du personnage à six reprises entre 1977 et 2017. Un mois plus tard, en février, l'actrice Phoebe Waller-Bridge est recrutée par Lucasfilm pour rejoindre la distribution du film et incarner un personnage extra-terrestre ou robotique[37].

En juillet 2017, Ron Howard confirme la participation de Warwick Davis, qu'il avait déjà dirigé dans Willow, sorti 30 ans plus tôt. Warwick Davis signe ici sa huitième participation à l'univers Star Wars, après avoir tenu divers rôles dans cinq longs métrages (La Menace fantôme, Rogue One: A Star Wars Story, Le Retour du Jedi, Le Réveil de la Force, Les Derniers Jedi) et deux téléfilms (L'Aventure des Ewoks et La Bataille d'Endor)[38]. En septembre, il est annoncé que Paul Bettany reprend le personnage initialement tenu par Michael K. Williams en gardant « le même nom et les mêmes motivations » mais sauf qu'il s'agit dès lors d'un personnage humain et non pas d'un extra-terrestre crée en images de synthèse[39].

Tournage[modifier | modifier le code]

Fuerteventura, en Espagne.

Lors d'un festival de cinéma se tenant à Atlanta en mai 2016, le scénariste Lawrence Kasdan affirme que le tournage devrait démarrer en janvier 2017[40], mais au cours de la promotion de Rogue One: A Star Wars Story, Kathleen Kennedy, productrice du film, confirme auprès d'une journaliste de BBC que le tournage du film débutera en février 2017[41]. Il commence en réalité le 30 janvier[6] aux Pinewood Studios[42] sous le titre de travail Star Wars: Red Cup[43]. Puis, en mars 2017, l'équipe du film s'en va commencer le tournage dans le Parc naturel de Jandía sur l'île montagneuse de Fuerteventura (Espagne)[44]. Au mois de mai 2017, l'équipe du film se déplace aux îles Canaries, toujours en Espagne afin de continuer le tournage[27].

À la suite du changement de réalisateur en juin 2017, le tournage reprend le 10 juillet et doit être poursuivi jusqu'en septembre tandis qu'il devait s'achever en juillet[27]. Ce changement est en outre survenu en raison d'un retard accumulé par les deux réalisateurs Christopher Miller et Phil Lord, en effet, à la date du 20 juin 2017, alors que la productrice Kathleen Kennedy envisageait l'utilisation d'une douzaine de décors pour le film, les réalisateurs n'en avait utilisé que trois. L'arrivée de Ron Howard à la réalisation du film nécessite le tournage de nouvelles séquences filmiques, raison pour laquelle le nouveau réalisateur a sollicité l'aide des deux anciens afin de minimiser le retard en ré-utilisant les scènes déjà tournées[45].

Le journal américain The Hollywood Reporter rapporte également que la prestation d'Alden Ehrenreich ne satisfait pas la production du film qui a décidé d'employer un coach artistique afin d'améliorer celle-ci[27]. En raison de l'indisponibilité de l'acteur Michael K. Williams (se trouvant en Afrique alors que le tournage se déroule à Londres en Europe) lors du tournage de scènes additionnelles pour le film en août 2017, toutes les scènes où son personnage apparaît, dont le rôle demeurait par ailleurs inconnu, sont supprimées du montage[46]. Aussi, le 26 août 2017, le réalisateur Ron Howard déclare que l'acteur Donald Glover a terminé le tournage des scènes dans lesquelles il apparaît[47].

Finalement, alors que Ron Howard devait se contenter de tourner seulement quelques scènes supplémentaires pour clôturer le film, il est à l'origine de la très grande majorité des séquences filmiques (environ 80%), lui permettant ainsi d'apparaître en tant que réalisateur au générique, selon les critères définit par le syndicat Directors Guild of America. Le budget alloué au film, sans être précisé, a donc dû être doublé[48].

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film est composée par John Powell. Annoncé le 26 juillet 2017, il s'agit dès lors du troisième compositeur d'un film Star Wars tourné en prises de vue réelles après John Williams — compositeur des épisodes numérotés, et Michael Giacchino — compositeur de Rogue One: A Star Wars Story[9].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Harrison Ford, l'acteur qui interprète Han Solo dans tous les films précédents de la franchise a rencontré Alden Ehrenreich au cours d'un déjeuner afin de discuter avec lui du rôle du personnage et pour lui donner des conseils. Harrison Ford, qui ne souhaite désormais plus s'impliquer dans un film de la saga Star Wars déclare à propos du choix du nouvel acteur : « Je suis content que ce soit à quelqu’un d’autre de supporter le fléau d’être jeune. C’est bien au-delà de ma compréhension ou de mon pouvoir et je ne veux rien à voir à faire avec. […] Je sais que ce sera bien fait »[49].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Documents iconographiques
  1. The Phantom Menace (La Menace fantôme), George Lucas, avec Liam Neeson, Natalie Portman, Ewan McGregor, États-Unis, 1999, science-fiction/fantastique, 136 minutes
  2. Attack of the Clones (L'Attaque des clones), George Lucas, avec Natalie Portman, Ewan McGregor, Hayden Christensen, États-Unis, 2002, science-fiction/fantastique, 142 minutes
  3. Revenge of the Sith (La Revanche des Sith), George Lucas, avec Natalie Portman, Ewan McGregor, Hayden Christensen, États-Unis, 2005, science-fiction/fantastique, 140 minutes
Articles
  1. a, b et c François Léger, « Star Wars : et si Han Solo ne s'appelait pas vraiment Han Solo ? », sur Première, (consulté le 26 mars 2017).
  2. (en) « Christopher Miller and Phil Lord to helm Han Solo Anthology Film », sur starwars.com, (consulté le 26 mars 2017)
  3. (en) Rich McCormick, « Han Solo's spinoff film will let Disney keep the original Star Wars trilogy alive », sur The Verge, (consulté le 11 janvier 2017)
  4. (en) Peter Sciretta, « 10 Storylines To Expect From The Han Solo Star Wars Spin-Off Movie », sur slashfilm.com, (consulté le 11 janvier 2017)
  5. (en) Ashley Lee, « Star Wars: Han Solo Movie Title Revealed », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 17 octobre 2017)
  6. a et b François Léger, « Début de tournage pour le spin-off de Star Wars sur Han Solo », sur Première, (consulté le 30 janvier 2017)
  7. (en) Stefan Kyriazis, « Star Wars news: Han Solo movie title finally revealed? New logos show Red Cup real name », sur Express.co.uk, (consulté le 15 juin 2017)
  8. (en) Jordan Raup, « Emmanuel Lubezki Reteams With Alfonso Cuarón; Bradford Young to Shoot Han Solo Film », sur thefilmstage.com, (consulté le 23 septembre 2016)
  9. a et b (en) Aaron Couch, « Star Wars: Han Solo Movie Enlists Composer John Powell », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 28 juillet 2017)
  10. (en) Jack Shepherd, « Alden Ehrenreich officially confirmed to play young Han Solo in Star Wars spin-off film », sur The Independent, (consulté le 17 juillet 2016)
  11. Maximilien Pierrette, « Star Wars : Donald Glover sera Lando dans le spin-off sur Han Solo », sur Allociné, (consulté le 22 octobre 2016)
  12. Corentin Palanchini, « Star Wars : Emilia Clarke de Game of Thrones dans le spin-off sur Han Solo », sur Allociné, (consulté le 16 décembre 2016)
  13. « Disney dévoile quelques infos sur le "Star Wars" consacré à Han Solo », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  14. Marilou Duponchel, « Chewbacca rejoint le spin-off consacré à Han Solo », sur Les Inrocks, (consulté le 11 mars 2016)
  15. a, b et c « Han Solo – A Star Wars Story : Le casting du film officiellement dévoilé ! », sur Les Toiles Héroïques, (consulté le 21 février 2017)
  16. Aïssatou Loum, « Han Solo : Paul Bettany dans le spin-off de Star Wars », sur braindamaged.fr, (consulté le 2 septembre 2017)
  17. PiccoloJr, « Clint Howard a un rôle dans le film sur Han Solo », sur starwars-universe.com, (consulté le 31 août 2017)
  18. (en) Jack Shepherd, « Star Wars: Darth Vader actor Spencer Wilding and Warwick Davis join Han Solo movie cast », sur The Independent, (consulté le 27 juillet 2017)
  19. (en) Dino-Ray Ramos, « Star Wars: Ron Howard Teases Fan Favorite Characters For Han Solo Spinoff », sur Deadline Hollywood, (consulté le 17 octobre 2017)
  20. « Disney rachète Lucasfilm et annonce un nouveau "Star Wars" » (photogr. Gérard Julien), Le Monde,‎ (lire en ligne)
  21. Phalène de la Valette (photogr. Jesse Grant), « Les plans de Lucasfilm pour l'avenir de Star Wars », Le Point POP,‎ (lire en ligne)
  22. a et b « Quand sortiront les prochains Star Wars et autre spin-off de la saga ? » (photogr. Ethan Miller), Direct Matin,‎ (lire en ligne)
  23. a, b, c et d Raphaël Nouet, « Actu : « Rogue One: A Star Wars Story », les épisodes VIII et IX et les prochains spin-offs : Emilia Clarke en superstar du casting », cinéSAGA, Off Roads, no 16,‎ , p. 11
  24. Pauline Mallet, « Star Wars : les réalisateurs du spin-off sur Han Solo ont été débarqués », Konbini,‎ (lire en ligne)
  25. Bastien Hauguel, « Star Wars : pourquoi les réalisateurs du film sur Han Solo ont été renvoyés », sur Le Point, (consulté le 22 juin 2017)
  26. Lucille Bion, « Oui, Ron Howard va bien réaliser le prochain spin-off de Star Wars sur Han Solo », Konbini,‎ (lire en ligne)
  27. a, b, c et d Benjamin Pierret, « Star Wars: un tournage chaotique pour le spin-off sur Han Solo », sur BFM TV, (consulté le 27 juin 2017)
  28. a, b et c Alexis Ferenczi, « "Star Wars": un film centré sur Han Solo par les réalisateurs de "La Grande Aventure Lego" annoncé », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  29. a et b (en) « Donald Glover cast as Young Lando Calrissian in upcoming Han Solo Star Wars stand-alone film », Star Wars,‎ (lire en ligne)
  30. Louis Lepron, « Un de ces 8 acteurs va incarner Han Solo », Konbini,‎ (lire en ligne)
  31. Kate Lismore, « Star Wars : pour le spin-off, voici les acteurs pressentis pour incarner Han Solo », Konbini,‎ (lire en ligne)
  32. (en) « Alden Ehrenreich is Han Solo », Star Wars,‎ (lire en ligne)
  33. « Star Wars : "Disney veut s'ouvrir à un public plus féminin" », Europe1,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « Emilia Clarke joins the Han Solo stand-alone film », Star Wars,‎ (lire en ligne)
  35. « Woody Harrelson confirmé dans le spin-off de Star Wars », sur Allociné, (consulté le 11 janvier 2017)
  36. Cécile De Sèze, « "Star Wars" : découvrez la première photo du casting du spin-off sur Han Solo », RTL,‎ (lire en ligne)
  37. « "Star Wars" : Phoebe Waller-Bridge en pourparlers pour rejoindre le film consacré à Han Solo », sur La Dépêche,
  38. « Han Solo : Warwick Davis rejoint officiellement le casting », sur Allociné, (consulté le 31 août 2017)
  39. « Han Solo : Paul Bettany remplace Michael K. Williams dans le spin-off de Star Wars' », sur AlloCiné,
  40. « Spin off de Star Wars : une date de début de tournage pour le film sur Han Solo », sur Allociné, (consulté le 31 août 2017)
  41. « Star Wars Spinoff Han Solo : La date de début du tournage dévoilée », sur Melty, (consulté le 15 avril 2017)
  42. (en) Kate Erbland, « Star Wars Celebration: Han Solo Standalone Directors Phil Lord And Chris Miller Offer An Update (And A Brand New Star) », sur Indiewire, (consulté le 7 février 2017)
  43. (en) Graeme McMillian, « Han Solo Spinoff Director Starts Movie With Greedo Shoutout », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 7 février 2017)
  44. (es) Antonio Cabrera, « Disney inicia el montaje de la zona de rodaje para la película Star Wars », sur laprovincia.es, (consulté le 27 juin 2017)
  45. (en) Kim Masters, « Star Wars Firing Reveals a Disturbance in the Franchise », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 27 juin 2017)
  46. Corentin Palanchini, « Star Wars : Michael K. Williams coupé au montage du film sur Han Solo ! », sur Allociné, (consulté le 31 août 2017)
  47. Maxime Kasparian, « Donald Glover a fini de tourner Star Wars : Han Solo », sur Première, (consulté le 31 août 2017)
  48. Bastien Hauguel, « Le cinéaste, censé seulement tourner quelques scènes additionnelles, aurait finalement refait presque toutes les prises de vue du film sur le contrebandier. », sur Le Point,
  49. « Harrison Ford a rencontré Alden Ehrenreich, le futur Han Solo », sur 20 minutes, (consulté le 15 janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]