Film historique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un film historique est un genre cinématographique qui est basé sur le principe de la fiction historique et qui met en scène des évènements historiques. Il comprend de multiples sous-genres (le péplum, le western, le film de cape et d'épée, etc.).

Particularités[modifier | modifier le code]

Définition[modifier | modifier le code]

L'historien Robert Rosenstone, dans son article « Film historique / vérité historique »[1] propose une définition du film historique :

« Le film historique ne remplace ni ne complète l'histoire écrite. Il reste adjacent à l'histoire écrite, comme la tradition orale et la mémoire. La différence entre cette pratique et la pratique historique écrite est si grande qu'elle justifierait peut-être qu'on la rebaptise. Comment pourrions-nous l'appeler ? Histoire poétique ? Histoire dramatique ? Histoire expressive ? Histoire cinématique[2] ? »

Six aspects du film historique[modifier | modifier le code]

Rosenstone, dans le même article, propose six aspects du film historique :

  • 1) Le film montre un progrès : il retrace des évènements historiques généralement d'un début malheureux vers une fin heureuse. Ainsi, le spectateur est rassuré de ne pas avoir vécu les faits auxquels il vient d'assister.
  • 2) Le film retrace l'histoire d'individus, il se focalise sur le particulier pour traiter le général.
  • 3) « L'histoire est un passé fermé, terminé et linéaire. Il ne propose pas d'alternative à ce que nous voyons sur l'écran. » Le film devient un nouveau donné historique, au même titre que les essais sur ce thème sont eux-aussi un prisme, pour l'événement historique raconté.
  • 4) « Le film historique donne une dimension émotionnelle, personnalise et dramatise l'évènement. » Sont utilisés : des gros plans, des musiques poignantes.
  • 5) Le film « donne une image du passé (paysages, objets, etc) si "réel" que nous risquons de manquer l'impact qu'il peut avoir sur notre sens de l'histoire. »
  • 6) Le film présente l'histoire comme un processus et offre une vision globale des faits. Il n'y a pas d'abord un chapitre sur l'économie puis sur la politique, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. In revue Vingtième siècle, no 46, Paris, avril-juin 1995, p. 175.
  2. Article de Rosenstone sur Persée, portail de revues en sciences humaines et sociales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Film historique.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]